Close
Quand les jeunes s’investissent pour la science ! Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Quand les jeunes s’investissent pour la science !

La Saint-Jean-Baptiste fêtée en Saskatchewan La Saint-Jean-Baptiste fêtée en Saskatchewan

La Saint-Jean-Baptiste fêtée en Saskatchewan

Danyelle Bachand exposée à Saskatoon Danyelle Bachand exposée à Saskatoon

Danyelle Bachand exposée à Saskatoon

Inde : Consolidation du nationalisme hindou Inde : Consolidation du nationalisme hindou

Inde : Consolidation du nationalisme hindou

L'aide fédérale pour les radios et journaux se fait attendre L'aide fédérale pour les radios et journaux se fait attendre

L'aide fédérale pour les radios et journaux se fait attendre

Navigation du site

Categories

Agenda fransaskois

L'Eau vive sur Facebook

Le Portail fransaskois

L'eau vive sur Twitter

Quand les jeunes s’investissent pour la science ! Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Remise des prix Expo-science 2019

29

REGINA - Le 20 juin dernier, à l’école Monseigneur de Laval de Regina, on a pu assister à un spectacle de chansons, de danses concocté par les classes de 3e année,ainsi qu'à la remise des prix aux gagnants de l’Expo-sciences qui s‘était déroulée au début du mois.

Deux enseignants reconnus pour leur engagement sportif Deux enseignants reconnus pour leur engagement sportif

Deux enseignants reconnus pour leur engagement sportif

Terry Gaudet et Michel Forest honorés par la Saskatchewan High Schools Athletic Association

251
Terry Gaudet et Michel Forest, enseignants respectivement à l’École St-Isidore à Bellevue et à l’École Mathieu de Gravelbourg, ont chacun reçu le Prix du service de la Saskatchewan High Schools Athletic Association (SHSAA). Ces récompenses viennent souligner l’implication remarquable des deux instituteurs pour le sport à...
La Saint-Jean-Baptiste fêtée en Saskatchewan La Saint-Jean-Baptiste fêtée en Saskatchewan

La Saint-Jean-Baptiste fêtée en Saskatchewan

La Saint-Jean a battu son plein dans plusieurs communautés de la province. Plusieurs centaines de Fransaskois ont célébré avec convivialité la...
276
Un vent de renouveau à l’ACFR Un vent de renouveau à l’ACFR

Un vent de renouveau à l’ACFR

REGINA - L’élection de nouveaux membres du conseil d'administration voit débarquer de nouveaux visages, désireux d’avancer et...
463
Danyelle Bachand exposée à Saskatoon Danyelle Bachand exposée à Saskatoon

Danyelle Bachand exposée à Saskatoon

SASKATOON - Depuis la fin du mois de mai, la Bohème Art Gallery à Saskatoon représente la peintre autodidacte québécoise Danyelle Bachand. Pour la...
541
Inde : Consolidation du nationalisme hindou Inde : Consolidation du nationalisme hindou

Inde : Consolidation du nationalisme hindou

Le 23 mai dernier, les Indiens ont reporté le premier ministre Narendra Modi et son Bharatiya Janata Party (BJP, Parti du peuple indien) au...
515
1345678910Last

Le Fil fransaskois

Pour 2018, le Francothon a dû se réinventer

Author: Jean-Pierre Picard/Wednesday, May 9, 2018/Categories: Communautaire, Ponteix, Prince-Albert, Regina, Saskatoon, Zenon Park, Fondation fransaskoise, 2018

Francothon 2018

Francothon 2018

Le centre d'appel du Francothon dans les locaux de ICI Saskatchewan à Regina le 23 avril 2018
Photo : ICI Saskatchewan (2018)
REGINA - Depuis sa création, en 1997, l’événement annuel de financement pour la Fondation fransaskoise avait toujours consisté en un spectacle unique, produit par la Société Radio-Canada (SRC), qui se déroulait dans ses locaux à Regina et qui était diffusé sur toutes ses plateformes. En 2017, le diffuseur public s’était retiré de son mandat de producteur et c’est le Conseil culturel fransaskois (CCF) qui avait pris le relais avec un soutien financier de la SRC. Cette année, la formule du spectacle a été abandonnée et le Francothon devait donc se réinventer.

Pour l’édition 2018, le spectacle unique a été remplacé par une série d’activités communautaires organisées à l’échelle de la province et destinées à accroitre la proximité ainsi que la participation des différentes communautés fransaskoises. Si plusieurs s’interrogeaient sur les chances de réussite de la nouvelle formule, l’édition 2018 du Francothon s’est avérée un succès, car elle a permis d’amasser la somme de 73 707 $, dépassant ainsi l’objectif initial de 60 000 $.

Des activités de financement ont été organisées à Regina, Ponteix, Prince Albert, Saskatoon et Zenon Park. Pour Colette Pelchat, la porte-parole du Francothon, « le fait d’avoir des activités dans les différentes communautés a donné un nouveau dynamisme au Francothon ».

La directrice générale du CCF, Suzanne Campagne, abonde dans ce sens : « La formule donne des choses positives. Je n’ai jamais autant entendu parler des différentes organisations de la Saskatchewan et ce qu’elles veulent faire avec leur fonds auxiliaire. » Elle regrette toutefois la disparition du spectacle qui permettait à des dizaines d’artistes de défiler sur la scène. « Je suis déçue qu’on ait perdu un événement qui était très rassembleur et très émouvant pour la communauté. On perd quelque chose avec la nouvelle formule. »

Madame Campagne reconnaît, qu’avec à la nouvelle mouture du Francothon, « il y a plus d’engagements au sein de la communauté ». Cet avis est partagé par le directeur général de la Fédération des francophones de Saskatoon, Éric Lefol : « En mettant la formule plus proche des communautés, les gens se sentent plus concernés et répondent assez bien à l’appel au don. » 

Mais pour M. Lefol, l’édition 2018 avait son lot de défis pour les organismes locaux. « Nous avons eu la demande assez tardivement pour organiser l’événement et d’un point de vue logistique, c’était un peu de pression sur les communautés. » Même si M. Lefol apprécie l’ampleur de la couverture médiatique offerte par ICI Saskatchewan, il aurait aimé que le diffuseur public soit plus engagé sur le terrain, « on n’a pas eu de l’aide de façon notable au niveau de l’organisation. » Malgré tout, il croit que la formule mérite d’être répétée.

Le président de la Société canadienne-française de Prince Albert, Michel Dubé apprécie cette nouvelle formule : « J’y vois des avantages ça rapproche la Fondation fransaskoise des plus petites communautés. Dans le cas de Prince Albert, cette première expérience a porté fruit, comparativement aux années passées. Il y a eu un peu de soutien organisationnel de la part de Radio-Canada, mais le gros du travail est retombé sur les communautés et leurs bénévoles. »

Monsieur Dubé croit également que l’expérience devrait être répétée et aimerait et a même quelques idées pour le retour d’un spectacle diffusé par Radio-Canada. « Pourquoi ne pas avoir un centre d’appel provincial qui s’établit dans une communautés différente chaque année, et dont la soirée finale (samedi) serait diffusée par Radio-Canada depuis cette communauté. »

Michel Dubé a tenu à souligner le travail de Sylvie Bergeron, la coordonnatrice du Francothon pour la Fondation fransaskoise. « Elle mérite de grands remerciements pour l’aide qu’elle a apporté aux communautés et fonds. »

Vous pouvez revoir la couverture médiatique du Francothon à :
radio-canada.ca/francothon

Pour en savoir plus sur la Fondation fransaskoise :
http://fondationfransaskoise.ca/


Activités organisées dans le cadre du Francothon 2018

Zénon Park : Vente de bulbes et de fleurs, Association fransaskoise de Zenon Park

Ponteix : Dîner communautaire, Société historique de la Saskatchewan et Auvergnois de Ponteix

Saskatoon : Soirée Karaoké, Fédération des francophones de Saskatoon.

Prince Albert : Cocktail 5 à 7, Société canadienne-française de Prince Albert

Regina :                 
Atelier de danse traditionnelle, Société historique de la Saskatchewan
Peinture en famille, Centre éducatif Gard’Amis
Causerie, Société Radio-Canada

Print

Number of views (11057)/Comments ()

Comments are only visible to subscribers.

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top