Close
L'Écho du bel âge

Le Théâtre Oskana fêtera sur scène les 50 ans de l’ACFR

Auteur: Laurier Gareau/21 octobre 2015/Catégories: Arts et culture, Théâtre, ACFR - Association canadienne-française de Regina, Théâtre Oskana

Image
Photo: Émilie Dessureault-Paquette (2015)
REGINA - Quand Jessica Chartier nous a approchés, moi et Guy Michaud, en janvier dernier, pour nous proposer l’idée de créer une pièce pour marquer le 50e anniversaire de fondation de l’Association canadienne-française de Regina (ACFR), nous avons sauté sur cette occasion, surtout qu’elle nous proposait de jouer la fin de semaine du Rendez-vous fransaskois et que nous avions connu beaucoup de succès en 2013 avec Le treizième présenté dans cette vitrine. De plus, nous aurions un budget plus élevé que celui habituellement proposé pour nos productions au Théâtre Oskana. 

Depuis deux ans, nous songions à monter sur scène l’enregistrement d’un radio-roman, comme ceux des années 1930, 1940 et 1950 quand ce médium était très populaire. Toutefois, nous nous sommes vite rendus compte que trouver les scénarios pour de vieux radio-romans, comme La famille Plouffe ou Les belles histoires des pays d’en haut, était une tâche presque impossible. De plus, obtenir les droits pour ces scénarios aurait été un véritable cauchemar. La solution : écrire nos propres radio-romans et les intégrer dans une pièce qui célèbrerait les 50 ans de l’ACFR. Le résultat, la pièce Les Fous du roi qui sera présentée à l’auditorium du Carrefour Horizons les 5, 6, 7 et 8 novembre 2015.

Les Fous du roi se passe en 1965. L’ACFR vient de voir le jour et pour se faire connaître dans la province, l’organisme réginois a demandé à la radio CFRG de Gravelbourg d’enregistrer trois épisodes d’un radio-roman, José Thibault, enquêteur privé. Guy Pariseau, réalisateur, décide de faire l’enregistrement dans l’église St-Jean-Baptiste de Regina devant les paroissiens. Il fait alors venir cinq comédiens professionnels de Montréal. Comment Québécois et Franco-Canadiens de la Saskatchewan vont-ils interagir?

La distribution est formée de Shawn Jobin, Edith Detharet, Gilles Groleau, William Burr, Audrey Paris, Leia Laing, Laurier Gareau, Sébastien Gareau et Vivikka Tondevold. Dave Lawlor interprétera la musique qu’il a composée spécialement pour notre production. Guy Michaud signe la mise en scène. S’il y a un rêve non-réalisé, malgré un budget adéquat grâce à des subventions de Patrimoine canadien, la Fondation fransaskoise et le programme PAMA du Conseil culturel fransaskois, c’est que nous n’avons pas réussi à trouver un bruiteur pour créer les effets sonores live.

Malgré cela, le spectacle promet d’être un délicieux regard sur les 50 ans de l’ACFR, car même si l’action se déroule en 1965, Anita Dubé a mis sur pied un comité « qui a rêvé à six belles activités que l’ACFR pourrait réaliser, une par tranche de dix ans, jusqu’au 50e anniversaire de l’organisme en 2015. »

Représentations :

• le jeudi 5 novembre à 19 h 30

• le vendredi 6 novembre à 20 h 30

• le samedi 7 novembre à 19 h

• le dimanche 8 novembre à 14 h

 

• Prix des billets : 20 $ par adulte

• 15 $ pour les membres de l’ACFR

• 5 $ pour les étudiants

• 35 $ pour une famille de quatre.

Vous pouvez réserver vos billets en composant le (306) 566-6020 ou par courriel à l’adresse acfr.admin@gmail.com. La pièce sera présentée avec des surtitres anglais.

Imprimer

Nombre de vues (7811)/Commentaires ()

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top