Close
L'Écho du bel âge
Eveline Boudreau

Exposition La vie fragile

Oeuvre de Michèle Mackasey

Oeuvre de Michèle Mackasey

Photo : Richard Kerbes (2017)

SASKATOON - Grâce au soutien du Conseil des arts du Canada (CAC) et de  l'Association des groupes en arts visuels francophones (AGAVF)*, le Conseil culturel fransaskois (CCF) a développé le projet « Mentorat et visibilité des artistes visuels fransaskois », projet sous la direction du commissaire Serge Murphy de Montréal. Artiste, sculpteur, dessinateur, vidéaste, enseignant et chercheur en arts visuels depuis une trentaine d’années, Murphy œuvre notamment, à titre de mentor auprès des sept participants du projet Mentorat et visibilité lancé en avril 2016.

Pour ces artistes participants de la Saskatchewan, une expérience formative est en marche afin de développer chez eux le processus du marché de l’art et son accès. Parmi eux, certains sont multidisciplinaires. Unis dans l’exposition, La vie fragile, présentée à la galerie AKA de Saskatoon, tous œuvrent différemment, utilisant ici tableaux, photos, sculptures et installations. Chaque artiste demeure fidèle à son approche courante qui témoigne de son intérêt présent.

Anne Brochu Lambert et  Adèle Suveges sont toutes deux peintres. Anne explore le visuel et crée des paysages abstraits, des atmosphères, procède à un recours intérieur. Les tableaux d’Adèle ont d’abord du réel mais vite, l’irréel prend le dessus. Très différentes, les deux peintres ont toutefois des liens tels que contraste, ombres et mystères, beauté en action !

Les deux photos de plantes vertes de Laura St. Pierre sont grandioses et posent des questions, vu leurs liens inhabituels. Il y a là dépendances ou conflits, liens ou coupures…

La représentation d’un poisson et d’un homme apparaît dans une grande photo et une mini sculpture de Jean-Sébastien Gauthier. C’est là un échantillon de son présent projet vidéo, 3D et interactif, où il explore l’homologie entre les êtres humains et les animaux.

Autre sculpteur et créateur d’installations, Claude Morin ravive le positif et le négatif de la vie courante par l’entremise d’objets quotidiens alors que les alouettes des prairies dominent, elles, positivement.

L’œuvre sculpturale 2D de Michèle Mackasey, Portraits-bouteilles-mémoires, est composée de mille mini-bouteilles en verre transparent, remplies de liquides de couleurs différentes, créant un portrait de son fils, alors adolescent. Le liquide est un symbole de la vie humaine.

L’installation murale de Zoé Fortier, collages et dessins sur papier, tire de la nature réalité et beauté qui nous incitent à découvrir une représentation apicole. Temps et lieu sont mémorisés.

Dans l’ensemble de l’exposition, couleurs, formes, ombres et lumières tourbillonnent; sérénité et présence s’en dégagent, munies d’états d’esprit, d’éléments à poursuivre.  Et un appel est de mise: suivre ces artistes car nous venons d’apprendre que ce projet qui a débuté au printemps 2016 est appelé à se poursuivre! Bonne continuation à ce groupe d’artistes!

La vie fragile est en montre à la galerie AKA de Saskatoon, jusqu’au 8 décembre.

 

* AGAVF – Colloque de fondation en 2003 à Ottawa de l’organisme francophone hors Québec, organisme national de service aux arts visuels, porte-parole des groupes œuvrant dans le domaine des arts visuels professionnels dans les milieux franco-canadiens. Le groupe Sans-atelier de Saskatoon en fait partie depuis 2014. Zoé Fortier fait partie du conseil d’administration de l’AGAVF  depuis février 2017.

 

 

 

Imprimer
2755

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top