Close
L'Écho du bel âge

Assemblée annuelle 2017de la Fédération des aînés

Auteur: Jean-Pierre Picard/8 juin 2017/Catégories: FAF - Fédération des aînés fransaskois, Société, Aînés, 2017

Bon débarras

Bon débarras

L’AGA a également été l’occasion de roder la présentation d’un extrait de Bon débarras, en prévision du Sommet des aînés, le 15 juin à Ottawa, où la FAF s’est vue offrir une vitrine de 20 minutes pour présenter ce projet culturel réalisé par des aînés avec le soutien de l'écrivaine Madeleine Blais-Dahlem. De gauche à droite: Annette Labelle, Michel Vézina, Marguerite Hounjet et Madeleine Blais-Dahlem.
Photo: Jean-Pierre Picard (2017)
SASKATOON - C’est un bilan positif, malgré un déficit de 3 600$, que le conseil d’administration de la Fédération des aînés fransaskois (FAF) a présenté à ses membres lors de son assemblée générale annuelle le 26 mai dernier à Saskatoon.

Même si la FAF ne reçoit que 30 000$ de Patrimoine canadien, elle a su diversifier ses sources de financement et a pu compter sur un budget de 122 000$ pour mener à bien plusieurs projets et dossiers au cours de l’année 2016-17. C’est avec une équipe de contractuelles, dont Agathe Gaulin à la direction, que le travail a pu se faire. Comme le souligne la présidente, Annette Labelle, « étant donnée la précarité de nos financements, nous n’avons toujours pas ouvert de postes permanents, mais nous osons croire que cette situation changera dans les prochaines années. »

Quelques dossiers et activités de la FAF en 2016-17

Dossier santé et bien-être : La FAF est impliquée dans ce dossier en tant que partenaire du Réseau Santé en français de la Saskatchewan depuis 6 ans. Des partenariats avec des clubs d’âge d’or et des associations communautaires fransaskoises ont permis la mise sur pied de divers projets tels que jardins communautaires, clubs de marche, cuisines collectives et divers ateliers liés à la promotion de la santé.

Communautés « amis des aînés » : Ce projet piloté par la FAF depuis 4 ans vise à aider les communautés à offrir un environnement qui favorise le mieux-être des aînés et leur participation active à la vitalité communautaire. Cette année la FAF a travaillé étroitement avec les communautés de Debden, Bellevue et Ponteix.

Appui aux personnes aidantes : La FAF collabore avec  l’organisme québécois Baluchon Alzheimer pour développer un projet visant à offrir en Saskatchewan un service de répit à domicile aux personnes aidantes basé sur le modèle québécois. La FAF aimerait toutefois élargir la portée des bénéficiaires de ce service au-delà des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer.

Histoires fransaskoises sur scène: Ce projet de trois ans visait à recueillir les histoires des aînés et les transformer en une pièce de théâtre. C’est ainsi que la pièce Bon débarras a vu le jour avec l’appui de la dramaturge Madeleine Blais-Dahlem. Une lecture d’un premier extrait a été présenté à la Fête fransaskoise en 2015 et par la suite la pièce a été présentée à Debden, North Battleford, Bellevue, St-Denis et Ponteix. En 2017 à Gravelbourg, une version radiophonique de la pièce a été réalisée par la radio communautaire CFRG. Chaque représentation de la pièce faisait l’objet d’une adaptation pour refléter certains traits particuliers à la communauté où elle était présentée.

L’AGA a également été l’occasion de roder la présentation d’un extrait de Bon débarras, en prévision du Sommet des aînés, le 15 juin à Ottawa, où la FAF s’est vue offrir une vitrine de 20 minutes pour présenter ce projet culturel réalisé par des aînés.

Même si la santé demeure au cœur des préoccupations pour une population vieillissante, la FAF ne se limite pas à ce domaine d’intervention et de développement. Elle mise également beaucoup sur la dimension culturelle pour assurer l’épanouissement des aînés, comme en témoigne le projet de la pièce Bon débarras.

Au cours de l’année qui vient, l’organisme fransaskois compte poursuivre dans cette veine avec un projet d’animation artistique auprès des aînés dans les résidences et foyers. Elle espère assurer le financement d’un projet de formation d’artistes de diverses disciplines dans l’animation d’aînés présentant des défis cognitifs ou de mobilité. Cette formation sera offerte en septembre par l’art-thérapeute David Baudemont.

Les membres du conseil d’administration dont le mandat de deux ans arrivait à échéance ont accepté de le renouveler. On retrouve donc sur le conseil : Annette Labelle, Jacqueline Plante, Juliette Denis, Ghislaine Lepage, Marguerite Hounjet, Louis-Arthur LeBlanc, Évelyne Cousin-Gaudet et Jocelyne Poirier.
Imprimer

Nombre de vues (2188)/Commentaires ()

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top