Close

Le 7e art - chronique cinéma

Matthew Scott

Incendies (2010)

Un film de Denis Villeneuve

Incendies
Incendies est un film dramatique réalisé par Denis Villeneuve. Sorti en 2010, il a été en lice dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère aux Oscars.

Incendies montre l’histoire de jumeaux à la suite de la mort de leur mère (Nawal) qui essaient de résoudre l’énigme qu’elle leur a laissée. Nawal, une réfugiée d’un pays moyen-oriental (que l’on présume être le Liban), a laissé deux lettres dans son testament, indiquant que ses enfants seraient obligés de trouver leur père (qu’ils croyaient mort) et leur frère (dont ils ignoraient l’existence).

La fille (Jeanne) part vers le Moyen-Orient pour accomplir son objectif en retraçant la vie de sa mère. Jeanne commence au village d’enfance de sa mère et interroge les gens concernant sa vie. Les révélations deviennent de plus en plus violentes et frappantes au cours du film. Ces révélations sont d’habitude présentées sous forme de retour en arrière, montrant Nawal comme jeune adulte durant la guerre civile.

On découvre qu’elle a eu une liaison avec un réfugié musulman et s'est retrouvée enceinte. Sa famille chrétienne n’accepte pas cela. Son frère tue le copain de Nawal et la menace aussi. Sa grand-mère accouche le bébé, le tatoue sur la cheville, et le fait adopter. Cela déclenche une série d’évènements durs et choquants. On voit Nawal d’une autre manière: comme victime de persécution, assassine, prisonnière, et réfugiée.

Finalement, le frère de Jeanne (Simon) rejoint sa sœur et ensemble ils découvrent une vérité tragique. Cela aboutit à l’explication de la cause du décès de Nawal.

Incendies offre une perspective québécoise du monde extérieur. En présentant la guerre d’une manière grave et brutale, sans « bons » ni « méchants », on est laissé avec des sentiments anti-interventionnistes et anti-guerre. Historiquement, ce sont les sentiments généraux de la population québécoise.

Les personnages du film sont forts et profonds. Chacun des personnages principaux est développé à travers le film: les nouvelles caractéristiques sont découvertes à cause des obstacles auxquels ils font face. Le jeu des acteurs est superbe, surtout Lubna Azabal (Nawal). L’intrigue est tragique, mais cela n’aurait pas été aussi efficace sans le jeu des acteurs. Ils suscitent des émotions de peur, de perte, de tristesse, et de compassion.

En gros, Incendies est un film dramatique avec une fin surprenante. Il mérite 5 étoiles sur 5.

5/5


Matthew Scott est étudiant du cours FRN 220 AD : Le Canada francophone au cinéma.

Imprimer
2461

Comments are only visible to subscribers.

Index - Le 7e art

No content

A problem occurred while loading content.

Previous Next
Back To Top