Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
18 octobre 2017
Menu
Société

Les Canadiens saluent l’Acadie le 15 août dans la capitale nationale

L'artiste fransaskois Étienne Fletcher parmi la brochette d'artistes invités

Auteur: Jean-Étienne Sheehy (Francopresse)/9 août 2017/Catégories: Société, Francophonie

Les artistes invités à l'initative

Les artistes invités à l'initative "Les Canadiens saluent l'Acadie"

Depuis juillet 1881, lors de la première Convention nationale acadienne, où il fut décidé de célébrer la fête nationale de l’Acadie le 15 août, jour de l’Assomption, cette date commémore l’Acadie et tous ceux qui s’y identifient.

En cette année de 150e anniversaire du Canada, la grande région de la capitale nationale et tout le pays se joignent à l’Acadie pour célébrer cette fête nationale, d’un bout à l’autre du Canada, dans le cadre de l’initiative Les Canadiens saluent l’Acadie.

En plus des 500,000 Acadiens du Canada, c’est tout le monde, de la Colombie-Britannique à Terre-Neuve, qui se joindra à la fête. L’heure est à la fête, mais aussi à la reconnaissance de la contribution du peuple acadien à l’histoire du Canada, depuis les premiers établissements d’Européens en 1604.

L’objectif de l’événement est de rassembler et rapprocher les gens, via les célébrations communes qui ont lieu dans la grande région de la capitale nationale. Pour l’occasion, les organisateurs de l’événement proposent une programmation qui facilitera cet objectif.

La Fondation canadienne pour le dialogue des cultures amène l’Acadie de la colline parlementaire, jusqu’à Ottawa. C’est d’ailleurs toute la colline parlementaire qui va résonner au son d’un tintamarre, qui traversera le marché By pour se rendre jusqu’au parc Jacques-Cartier de Gatineau.

Symbole incontournable des fêtes du 15 août en Acadie, le tintamarre est une tradition acadienne qui remonte à 1955. L’objectif est de traverser une communauté en faisant le plus de bruit possible, que ce soit à coup de casseroles ou de percussions, pour se faire entendre et témoigner de la vivacité de l’Acadie. Au fil des ans, certains tintamarres ont attiré jusqu’à 40 000 participants ! On en retrouve partout en Acadie, que ce soit à Caraquet ou à Moncton au Nouveau-Brunswick, à la Baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse ou à l’Île-du-Prince-Édouard. C’est d’ailleurs le site de MOSAICANADA 150/GATINEAU 2017 qui accueillera l’arrivée du tintamarre.

Dès 20h, le parc Jean-Cartier va vibrer au son d’artistes acadiens de coeur et d’adoption. Avec Roch Voisine, une des plus belles exportations francophones du Nouveau-Brunswick comme tête d’affiche, ce spectacle s’annonce sous le signe de la diversité. En plus de l’interprète d’Hélène, la relève acadienne sera également représentée avec la présence de Joey Robin Haché de Bathurst et Simon Daniel de la région de Moncton. Joey Robin Haché est un habitué des scènes en Acadie ou au Québec avec deux albums à son actif. Pour sa part, depuis la parution de son premier EP en 2015, Simon Daniel a participé à divers projets et vitrines au Québec et en Acadie.

Le spectacle qui résulte de l’initiative Les Canadiens saluent l’Acadie se fait toutefois sous le signe de l’inclusion. On y retrouve également Kevin Parent, dont le pont avec l’Acadie se fait par la Gaspésie et Étienne Fletcher, originaire de l’Ouest canadien, qui porte le flambeau de la chanson francophone hors Québec. Ce dernier, originaire de la Saskatchewan, a connu une année faste en participant aux Francouvertes de Montréal et au projet Destination Chanson Fleuve.

À cette brochette d’artistes s’ajoute une légende du rock francophone aux origines franco-ontariennes qui a connu les beaux jours d’Offenbach avec Breen Leboeuf, à qui l’on doit l’interprétation de certaines des plus importantes chansons du groupe, comme Mes blues passent pu dans’porte. Certaines des voix les plus fortes et belles du pays se rejoindront à l’Acadie, avec Lulu Hughes et Kim Richardson, en plus d’une des plus importantes vedettes à avoir émergé du Nouveau-Brunswick avec Patsy Gallant. À l’image du projet, c’est l’Acadie, le Canada – tant en français qu’en anglais – qui célébrera la fête. On célébrera même l’Acadie culinaire avec des concessions qui serviront des mets acadiens.

De plus, les jeunes qui participent aux camps de jours d’Ottawa et Gatineau sont invités à se joindre à la fête. À 10 h, ils se rassembleront au Parc Jacques-Cartier de Gatineau, puis dès 10 h 30 ils feront leur propre tintamarre pour fêter l’Acadie. On attend près de 700 participants pour l’occasion.

Tout le Canada aura les yeux tournés vers l’Acadie cette année. Il ne suffit plus que de se joindre à la fête offerte par Les Canadiens saluent l’Acadie et souhaiter un joyeux 15 août à tous.

Imprimer

Nombre de vues (597)/Commentaires ()

Votre nom
Votre adresse email
Objet
Entrez votre message ...
x

Le Portail fransaskois