Skip Navigation

La famille Normand, une histoire de transmission

La famille Normand, une histoire de transmission
1656 of views

Balises

Assez French est un documentaire réalisé par l’artiste fransaskoise Alexis Normand. Si l’artiste charismatique est devenue au fil du temps une figure nationale inscrivant le bilinguisme dans ses partitions, c’est avant tout sur sa francophonie qu’elle a choisi de se pencher.

Produit par l’Office national du film (ONF), le documentaire a été projeté dans de nombreuses villes à l’occasion des Rendez-vous de la Francophonie 2023.

Le film a d’ailleurs remporté le prix du Meilleur film franco-canadien au festival Rendez-vous Québec Cinéma à Montréal et est maintenant sélectionné au Festival du film de Yorkton qui se tiendra au mois de mai.

Avec ce tout premier court métrage sorti en 2022, la chanteuse et musicienne de Saskatoon passe derrière la caméra pour faire partager son intimité linguistique.

Au fil d’une narration portée par les membres de sa famille, Alexis Normand revient sur la façon dont le foyer exogame a su transmettre la langue française et la culture francophone à travers les générations.  

Entre parents, frères et sœurs, les conversations vont bon train. Chacun fait part de son regard et de son expérience face à cette francophonie qui a toujours été plurielle pour eux.

Au fil des échanges, on prend connaissance d’un malaise identitaire familial et d’une insécurité linguistique causés principalement par le regard des autres.

« Vous n’êtes pas francophone, you are not French enough. » La mère d’Alexis, anglophone et véritable héroïne du film, porte en elle les blessures du passé, entre doutes et culpabilité.

Dans le chalet familial, les confessions sont d’une grande sincérité et d’une vulnérabilité incroyable, au point que quelques larmes se dessinent sur les joues des spectateurs.

Au rythme des vidéos familiales des années 1990, la famille nous fait profiter de ses aventures. Le lac protège ses hôtes et s’improvise pont entre deux mondes : celui du choix entre deux langues, et celui où elles fusionnent pour devenir un langage d’amour et de tendresse.

La scénographie est belle, douce, offrant le portrait d’une Saskatchewan mélancolique captée par Sergio Olivares, directeur de la photographie.

Le film parle de l’essence du bilinguisme, mais aussi d’une naissance : celle d’une identité unique assumée. Entre français et anglais, le voile est finalement tombé et c’est avec amour qu’Alexis Normand rend hommage à sa famille, pleine d’espoir pour la génération à venir.

Le documentaire Assez French est accessible gratuitement sur le site de l’Office national du film (ONF).