Close
Jean-Pierre Picard

Rencontre de consultation de la SRC du 29 avril 2014

Transcription des échanges par clavardage

Image
Transcription des contributions par clavardage lors de la rencontre de consultation de l'Ouest et du Nord de la Société Radio-Canada tenue à Edmonton et par Webdiffusion le 29 avril 2014. Les commentaires apparaissent en ordre inversé (les plus récents en haut).

---------------------------

C'est un début et j’espère que plus d'info soit disponibles dans des futures consultations. Merci pour votre temps!
par Sekhar Sundararaj 20:37

Peut-être qu'il faut demander que 40% des émissions et de la musique diffusées sur les ondes au Québec viennent de l'ouest et là ils vont comprendre.
par Mise 20:37

Paul Davis: Difficile a voir comment ce consultation par web peut fonctionner dans les petits communautés nordiques au TNO, Yukon et Nunavut, ou la capacité de web est trés limité....
par Centre de la francophonie,... 20:37

SVP - veillez consacrer plus de visibilité aux activités francophones de Calgary !
par Suzanne de Courville Nicol 20:36

Une radio publique à l’échelle nationale est essentielle. Il en est de la pérennité et de la vitalité de la langue française en milieu où celle-ci est minoritaire. Des organismes comme la FCCF ou l’ACELF font la promotion des «passeurs culturels ». Ces artisans et ses pourvoyeurs de culture doivent être nourris par un contenu de qualité. Comme artiste et intervenant en milieu scolaire francophone, j’ai un besoin essentiel d’être abreuvé par un contenu qui n’a rien à envier à CBC. Un contenu me permettant d’alimenter mon esprit critique vis-à-vis de grands enjeux tel : l’exploitation des sables bitumineux (sujet traité par Enquête) ou encore plus récemment l’indépendance scientifique VS objectifs politiques (sujet traité par l’émission Découverte). Comme enseignant ici à Yellowknife, j’ai besoin d’émissions auxquels je peux me reconnaître. J’ai aussi besoin d’une couverture où je vais me sentir interpelé. De sorte à sentir toute ma légitimité de vivre en français et ceci partout au Canada. Un élément essentiel à notre identité francophone. L’érosion de Radio-Canada contribue à l’asphyxie de plus en plus marquée de la francophonie de l’Ouest.
»Sylvain-Henri Simard | Yellowknife
par Sylvain-Henri Simard 20:36

Merci au moins de consulter et j'espère que cela influencera au moins vos orientations.
par Pierre Rousseau 20:35

Espace musique le matin jusqu'à 7H30 on a de la musique classique, domage que l'on ne diffuse pas de la musique classique plus longtemps le matin, Marie-Christine Trottier est très bonne.
par Lucie 20:35

Un média de l'ampleur de la SRC qui consacre 90 minutes à consulter 4 provinces et deux territoires... C'est un peu mince. En Saskatchewan, pour réfléchir à son avenir, notre petit hebdomadaire (L'Eau vive) a consulté les gens de Saskatoon (4 heures), de Gravelbourg (2 heures) et c'est pas fini.
par Jean-Pierre Picard

Le facilitateur de la discussion a fait une excellente job. Bravo !
par Pascale 20:33

On se sent toujours déphasés par rapport aux émissions venant du Québec - on dirait que c'est Radio-Québec. Par exemple on ne peut participer ou faire des commentaires car elles passent 3 heures plus tard ici... Radio-Canada semble nous ignorer totalement et il ne faut pas s'étonner qu'on se tourne vers la CBC...
par Pierre Rousseau 20:33

Merci énormément de cette consultation. C'était bref, mais mieux que rien. SVP, battez-vous pour les ressources financières auprès du Gouvernement Harper !
par Pascale 20:32

Les dirigeant de la SRC n'ont pas reconnu, que l'allocation des ressources par région est déterminé par la SRC. Quelle priorise le contenu "national" ou régional est à sa discrétion.
par André Poulin-Denis 20:32

Merci M. Danzon-Chambaud pour votre travail ce soir. (De Winnipeg)
par Gabor Csepregi 20:31

CONCLUSION: L'impression qui se dégage de tout ceci est celle d'une boîte en désarroi, qui doit se chercher une identité après avoir été amputée de ses moyens au fil des ans.
par Jean-Pierre Picard 20:31

Je trouve que l'on parle de l'ouest comme d'une région homogène - ce qui n'est pas le cas et pour nous sur la côte ouest, les émissions du Manitoba ne sont pas plus pertinentes que celles d'ailleurs dans le monde!
par Pierre Rousseau 20:31

J'apprécie beaucoup l'émission du matin Point du jour. J'écoute le TéléJournal et je consulte régulièrement le site web. Comme plusieurs internautes, mon plus grand irritant est d'entendre des références du Québec. Le contenu national ne devrait pas provenir seulement du Québec.
par Andrée 20:31

Avez-vous prévu des mécanismes de consultation plus rigoureux des communautés de langues officielles et de la population pour l'élaboration de votre prochaine planification quinquennale de 2020 ?
par Mylene Letellier 20:30

J'ai beaucoup écouté l'émission du matin de 9h00 à 12h00. De Christiane Charette, Marie-France Bazzo, Mme Poirier, des animatrices de grand talent. J'ai comme eu l'impression que Radio-Canada choisi maintenant en fonction de l'apparence des animatrices plutôt que de la compétence. J'écoute toujours l'émission à cette heure de la journée, en direct par MP3 ou en baladodiffusion pendant que je travaille, mais la qualité du contenu, l'animation, n'est pas aussi bonne. 
par Lucie 20:29

Radio Canada a de trés bonne émission tel que la facture , l'épicerie mais qui se consacrent uniquement au Québec , est-il possible de traiter d'autres régions ?
par isma 20:29

Et que va-t-il se passer si Harper est réélu?
par Pierre Lhéritier 20:29

Moi le contenu local, je le trouve pertinent sur l'app de Radio-Canada. Par contre, aux nouvelles à la télé, je trouve le contenu régional pas toujours pertinent. J'ai eu beaucoup de misère dans les dernières années avec les lecteurs de nouvelles en Alberta ... j'avais l'impression d'être à une télé régionale (petite municipalité). J'ai un blanc, mais le lecteur masculin des weekends est professionnel et de calibre national. Bravo ! C'est une une bonne amélioration.
par Pascale 20:28

Oui mais c'est la destruction de moyens de production
par Pierre Lhéritier 20:27

Important : 
A-t-on l'intention de refaire la consultation pour les gens du Nord qui n'ont pas accès?
par Marie-France Kenny 20:26

Très d'accord avec Jean-Pierre. Je me sens souvent oublié par certains animateurs. Lorsqu'on parle de la C.B. ou du Yukon c'est presque rien. Même a la météo on frôle la C.B. et manque le Yukon.
par D.Harquail 20:26

La discussion est presque terminée, ce soir j'ai donc compris que pour m'informer, je vais continuer à aller sur CBC. Rien n'a été dit sur le contenu informatif sur le web, l'amélioration des services, de la qualité de l'information et des différents formats possibles, qui sont différents de la TV, bien moins chers à produire et souvent plus pertinents car adaptés au web. Je vais donc continuer à parfaire mon anglais.
par Thibault 20:26

Nous écoutons toutes les productions locales. Elles sont toutes importantes... pour démontrer de la pertinence de vivre en français dans notre milieu de vie à nos enfants. En commençant par ONYVA!
par Claude-Jean Harel 20:26

Bravo Lilliane Maisonneuve Coutu !
par Suzanne de Courville Nicol 20:25

Ce qui est important c’est d’être francophone a part entière, donc je veux pouvoir écouté les nouvelles en français qui sont complète, pas juste locale ou principalement québécoise.
par Walter Kleinschmit 20:25

RT Un canard mort n'est-il pas mieux mort et enterré? #APCRC
par Réjean B. 20:25

Quel est le pourcentage des minorités visibles au sein de radio-canada. Le contenu des programmes reflète-t-il le changement démographique du Canada. Si non pourquoi?
par Chantal 20:25

Vous devriez sensibiliser vos animateurs d'émissions nationales au fait qu'ils sont en onde d'un océan à l'autre? Combien de fois nous entendons un animateur parler comme si tout la planète vivait dans la quadrilatère de la Maison Radio-Canada.
par Jean-Pierre Picard 20:23

Priorités - conserver les émissions locales et s'assurer que le réseau est vraiment national! Veiller à ce que l'on ne parle pas seulement de Mtl et des artistes du Plateau!
par Marie-France Kenny 20:23

Les réponses ne sont pas très concises! Laissez la place aux gens qui veulent s'exprimer. Pas besoin de répondre à tout. Vous les consultez, alors écoutez-les sans réagir et justifier tout.
par Marie-France Kenny 20:22

Pourquoi ne pas produire plus d'émissions sur le réseau à l'image de "C'est la vie" de Radio one. Le mandat ne serait pas de faire découvrir la culture ou l'histoire francophone aux auditeurs de langue anglaise mais de présenter les francophones d'une région à l'ensemble du pays.
par Mylene Letellier 20:21

J'écoute la radio (radio-canada) évidemment le matin à partir de 5h15. L'émission 'Bien dans son assiette' est intéressante mais je pense qu'elle ne convient pas à cette heure de la journée. Je me réveille, me prépare à aller au travail, et les discussions au sujet du jambon, champignons et autres victuailles rendent le réveil un peu lourd. Je crains que l'on perçoive les auditeurs de l'ouest comme des agriculteurs et non des citadins.
par Lucie 20:21

Donner à chaque communauté une heure tous les deux ou trois jours pour une alimentation locale, amateur même, et vous verrez l’intérêt du publique, et l’amélioration des talents. Et cela ne coûtera pas chère.
par Walter Kleinschmit 20:20

Au lieu de provenir toutes de Mtl, ne peut-on pas en avoir dans les régions?
par Marie-France Kenny 20:19

Dans le passé on voyait régulièrement des équipes de radio-canada dans nos petites communautés. Aujourd'hui c'est très rare de voir un équipe de Radio-canada chez nous.
par Marguerite Tkachuk 20:19

Je ne comprends pas les discussions qui sont présentement en cours, Radio- Canada a de grande chance de disparaitre au prochain budget et vous parlez comme si tout était beau. Avez vous vision de la réalité???
par Pierre Lhéritier 20:17

Important pour le Yukon : produire plus de reportages locaux et les diffuser au national afin de sensibiliser les francophones du Québec et d'ailleurs à la présence des Franco-Yukonnais
par Centre de la francophonie,... 20:15

Radio-Canada a le potentiel d'être le lien le plus important entre les communautés francophones du pays mais ce potentiel est mal utilisé. Par exemple la problématique d'une communauté acadienne peut être similaire à la situation vécue par une communauté fransaskoise, sauf qu'il n'est pas évident que le fransaskois saura que Radio-Canada Acadie a fait une entrevue ou un reportage sur le sujet. Pourquoi ne pas avoir une Zone sur le web dédié à la francophonie en région où serait concentré les reportages/entrevues concernant les francophones en région. (Une version Web d'une émission produite en Saskatchewan et qui a déjà existé sur Rdi )
par marco cotton 20:15

Au Manitoba, les reportages des jeunes sont diffusés lors des TV journaux du week-end.
par Thibault 20:15

Une belle initiative Jeun'info. Comment faire pour permettre aux jeunes qui résident à l'extérieur des villes où sont situés les studios RC?
par Andrée 20:15

Je suis découragée par la quantité de publicité qu'il y a maintenant pendant vos émissions télé. Il y en a beaucoup plus qu'auparavant, c'est agaçant. Cela m'encourage à regarder les émissions sur le web.
par Lucie 20:13

Wouhou!! Jeun'Info! Débuté au Manitoba!
par Thibault 20:13

Rediffusion oui s.v.p. J'en ai manqué des bouts lorsque j'écrivais ici.
par Pascale 20:13

Je suis d'accord avec Pascale. Certaines émissions sont disponible dans l'Ouest dans un bloc de temps, mais a l'Est du Canada (comme a Ottawa-Gatineau), c'est différent. Voila la division entres ces deux gros régions de notre pays. La programmation est la même, mais dans une heure différente dépendant dans la région ou vous habitez.
par Sekhar Sundararaj 20:11

RT Pascale: pourrait-on ne pas tourner la "consultation" de 90m minus le blabla en un autre plébiscite contre les coupures?
par Réjean B. 20:10

Εt sinon, toujours rien quant au contenu des informations sur le web?
par Thibault 20:10

Bravo Françoise! Bien résumé l'enjeu essentiel!
par Claude-Jean Harel 20:09

Ce qui me déçoit beaucoup de vos émissions, radio et télé, c'est le contenu qui promouvoie des spectacles, événements qui se passent au Québec ou ailleurs
et qui ressemblent d'avantage à de la publicité déguisée.
par Lucie 20:09

Il est plus facile pour mon travail de trouver les segments d'émissions que j'écoute....et je peux par la suite indiquer par courriel à mes élèves ce qu'ils doivent écouter pour les cours d' études sociales
par Marc Fecteau 20:09

J'ai pas le son, pas l'image, ça fait presque une heure que ça roule. Officiellement pas northernproof votre patente. Adieu, les amis.
par Batiste Foisy 20:09

RT Comment une Direction prise au 1.0 peut-elle possiblement communiquer ou "consulter" des gens rendus au 2.0? #APCRC
par Réjean B. 20:08

clap clap clap
par Walter Kleinschmit 20:08

Radio-canada devrait améliorer leur site web pour qu'il soit plus facile à naviguer.
par Marguerite Tkachuk 20:07

C'est vrai. J'apprécie cette option de consulter les émissions en ligne.
par Andrée 20:06

Merci Samuel. J'ai passé beaucoup de commentaires ici, plus que de questions. J'espérais que tout ce qui est partagé dans ce clavardage soit compilé et remis à la direction de RC.
par Pascale 20:06

Je suis entièrement d'accord avec vos commentaires M. Foisy
par Marco Dello Sbarba 20:05

Et aurons-nous des réponses par la suite, Samuel?
par Thibault 20:05

J'aimerais que Radio-Canada montre objectivement aux Canadiens (dont les Québécois), ce que sont les sables bitumineux, ce que les organisations font du côté environnemental et cette industrie contribue au développement économique de l'Alberta et de plusieurs autres provinces. Je trouve que le Québec entretient une forme de jalousie et de haine face à l'Alberta face aux ressources naturelles que sont les sables bitumineux. J'aimerais que RC éduque la population canadienne sur le sujet. Merci.
par Pascale 20:05

Production, production production??????
par Pierre Lhéritier 20:05

merci Samuel de cette info
par Marc Fecteau 20:04

Vos questions sont nombreuses et certaines très élaborées. Sans pouvoir répondre à toutes, notez qu’elles seront toutes transmises à l’équipe de direction.
par samuel.danzon-chambaud 20:04

Je vis dans l'ouest depuis plus de 20 ans, j'ai écouté et regardé beaucoup Radio-Canada, télé radio. Je considère que j'ai pu conserver ma langue maternelle en partie grâce à Radio-Canada. J'ai habité Edmonton, Régina, et maintenant Calgary. Merci de nous donner l'occasion de nous impliquer.
par Lucie 20:03

Moi je comprends que des émissions sont produites au Québec avec des invités du Québec, car elle vise la population majoritairement francophone. Nous sommes chanceux dans l'Ouest canadien de pouvoir les écouter. Personnellement, ça me permet de rester connecté avec le Québec, mes origines. Le contenu francophone qui est développé dans l'Ouest diffusé dans l'Ouest et n'a pas d'invités du Québec et c'est normal, chaque bout du Canada ne connait pas nécessairement les vedettes de l'autre bout du pays.
par Pascale 20:02

J'entends des commentaires pour justifier ce que vous faites et quelques histoires mais pas beaucoup d'écoute ni de réponses aux questions des gens. c'est triste. Les décisions sont déjà faites.
par Mise 20:02

Comment Radio-Canada pourra alimenter et valoriser l'identité locale ou régionale par sa programmation dans l'Ouest? Autre que le Téléjournal, pouvez-vous nous donner des exemples de programmation locale pour faire rayonner la communauté, augmenter notre sens d'appartenance à notre francophonie et réduire l'isolement ressenti par les petites communautés?
par Andrée 20:00

Ce n'est qu'un hasard pour les Hay Babies, que fait-on ACTIVEMENT pour découvrir le talent en région?
par Marie-France Kenny 19:58

QUESTION: Pourquoi avoir démantelé le studio d'enregistrement de la Station de SRC/CBC à Regina? De nombreux artistes fransaskois ont pu être entendus à l'échelle du pays grâce aux phonogrammes réalisés dans ce studio qui n'existe plus.
par Jean-Pierre Picard 19:57

entièrement d'accord avec Marie-France.
par Inouk Touzin 19:57

Je répète, au-delà des nouvelles, comment va-t-on s'assurer que les émissions nationales portent un reflet national. Des émissions comme Tout le monde ne parle, des émissions comme Pénélope où les invités et artistes sont presque tous du Québec. ICI SRC n'est pas une vitrine pour nos artistes, mais plutôt une vitrine de plus pour les artistes du Qc.
par Marie-France Kenny 19:56

Michel Cormier dit: nous radio canada et c'est une partie du problème Radio-Canada appartient au peuple canadien et pas seulement aux employés
par Pierre Lhéritier 19:55

Vous pourrez jamais faire du reportage
sans reporter
ni de la correspondance
sans correspondant
bin vous pourrez pas plus
faire du local
sans être icitte
par Batiste Foisy 19:55

l’autre jour un reportage
sur les étonnantes
maisons-bateaux de Yellowknife
aurait-on l’audace de montrer un
topo sur la fabrication du sirop d’érable
au Téléjournal des Beaucerons
un reportage expliquant
le trajet du métro aux Montréalais
par Batiste Foisy 19:55

Le Bureau de Visibilité de Calgary applaudi les commentaires importants de la religieuse Soeur de l'Assomption concernant le manque de visibilité pour la francophonie et de sa diversité culturelle importante. Calgary a participé au défilé de la Parade du Calgary Stampede en 2012 et 2013. TV5 nous a accordé beaucoup de visibilité et nous a même accompagnés sur le char allégorique francophone dans la parade de 2013. Pourtant, aucun reportage de la part de Radio-Canada. Le 20 mars dernier, la Société Franco-canadienne de Calgary en partenariat avec le PIA Portail de l'Immigrant, la Nation Métis de l'AB région 3 et le Bureau de Visibilité, célébrait la JIF, Journée Internationale de la Francophonie avec premier événement de levé du drapeau de l'OIF et multiples événements spéciaux le 20 mars même. Encore une fois, aucun reportage sauf un 15 secondes aux nouvelles disant que le maire Nenshi avait hisser le drapeau OIF. Que faudrait-il faire afin d'assurer la présence de Radio-Canada pour transmettre de tels événements de si grande importance non seulement en Alberta mais au niveau du Canada ? 
par Suzanne de Courville Nicol 19:54

Radio Canada a été un outil primordial pour transmettre la langue a ma progéniture. Je n'aurais pas fait sans. La programmation doit etre soutenue et montrer que la francophonie est pan-canadienne. Travaillons ensemble à 100%. Pas question de coupure.
par Clément Dion, Zenon Park, SK 19:54

cet hiver 
du jamais vu
un budget a été déterré
pour envoyer l’animatrice
en fin de semaine à Inuvik
à la fête du lever du Soleil
bin
ils ont eu le culot
de nous monter un segment
sur la ride de traîneau à chiens
de touriste qu’ils ont fait
par Batiste Foisy 19:54

Excellente remarque de Marc Fecteau. En France, l'INA a fait cette démarche et il existe plusieurs abonnement éventuellement pour avoir accès aux archives audiovisuelles. C'est peut-être un levier à exploiter...
par Thibault 19:54

Maximiser encore plus les plates-formes technologiques....se sont des outils que nous utilisons en classe....vous êtes une référence pour mes cours d'études sociales
par Marc Fecteau 19:54

Tou.tv est aussi devenu un incontournable pour moi. Il m'offre flexibilité, contenu et diversté. Je ne voudrais pas devoir payer pour cette application ou ce site.
par Pascale 19:53

J'adore la radio de Radio-Canada aussi. Je l'écoute quotidiennement (station FM 103.9 à Calgary).
par Pascale 19:53

Vous parliez lors de l'introduction de l'importance de raconter la région à ses citoyens. Dans cette perspective, avez-vous l'intention d'augmenter les efforts de visibilité des émissions et/ou des topos faits dans une région? Par exemple, au Yukon, les topos ne sont pas assez annoncés (hors les médias sociaux) et comme ils ne sont pas présentés à heure fixe, c'est difficile de savoir quand ils passent.
par Pierre-Luc Lafrance 19:53

Mais comme substitut à une couverture locale en français
c’est une sinistre farce
vu l’horaire
je ne connais aucun francophone qui l’écoute
mais
à cause de mon travail
il m’arrive de me passer
pas au complet
les rares podcasts sur les TNO
et toujours
je m’exaspère de tomber sur des reportages
de facture animalière
destinés à l’évidence
à un public qui ne sait pas
qui nous sommes
par Batiste Foisy 19:52

Je suis d'abord et avant tout radiophile. De mon Acadie d'origine, mes premiers souvenirs musicaux provenaient du Québec. J'habite maintenant au Manitoba. Notre francophonie canadienne est choyée en ce qui a trait aux auteurs-compositeurs-interprètes de partout au pays. À quand une plus grande place pour tout ce beau monde sur NOS ondes?
par Vivianne de Winnipeg 19:52

Votre programmation à la télé a souvent du cinéma anglophone traduit, pourquoi n'avez vous pas plus de contenue français, soit Québecois, Français, etc?
par D.Harquail 19:52

J'adore l'application Radio-Canada et je me sers de moins en moins de mon ordinateur portable. Pour moi, il est primordiale d'avoir accès aux plateformes portables. Comme pour cette consultation, j'ai dû me revirer rapidement quand j'ai constaté que je ne pouvais joindre la discussion sur mon iPad ni sur mon téléphone Android.
par Pascale 19:52

Boréal Hebdo
une émission de radio
produite à Montréal
diffusée à 22h
le vendredi
sur la chaîne CBC North
aux Territoires du Nord-Ouest,
devrait s’assumer comme émission d’affaires autochtones
nationale
et profiter d’une plus large diffusion
par Batiste Foisy 19:51

R-C/CBC vous avez, je crois, la plus grande archive en Amérique du nord soit de la radio ou la télé....pourquoi ne pas créer une bibliothèque virtuelle....je n'exclue pas des frais pour l'entretient du site....le patron de R-C/CBC veut se démarquer...pourquoi ne pas prendre ce lead d'accès technologique...personne ne l'a fait
par Marc Fecteau 19:51

Aujourd'hui, presque toute la programmation de la SRC en Saskatchewan part de l'optique de l’information et de l’actualité. À votre avis, comment une approche axée sur la "grande nouvelle" impact le reflet culturel, communautaire, économique, et social des communautés linguistiques en milieu minoritaire?
par André Poulin-Denis 19:51

Bonjour, croyez vous que le mandat de radio-canada peut être servi par une plus grande amplitude en ce qui a trait a la mise en ligne de dossier hyper-régional... pour ne pas dire très centralisé local
par Michèle 19:50

Bravo Carol
par Pierre Lhéritier 19:50

Personnellement, je me tiens à jour sur les nouvelles sur l'application de Radio-Canada sur mon cellulaire (Android) ou sur ma tablette (iPad et Android). J'écoute les nouvelles à la télé le soir à 18h et 22h.
par Pascale 19:50

Bonjour à vous tous
par Lucie 19:49

Agissant au nom de la jeunesse d'expression française du Manitoba, Radio-Canada s'engage-t-elle à mieux interpeler une participation jeunesse dans sa programmation? La jeunesse, nous insistons, veut partager, dialoguer, et oser. Comment peut Radio-Canada accroître la visibilité de la jeunesse?
par Justin Johnson, Président... 19:48

Quel est le pourcentage des minorités visibles au sein de radio-canada. Le contenu des programmes reflète-t-il les changements démographiques
du Canada. Si non pourquoi?
par Chantal 19:48

Je suis ne a Montréal et quand je fais mon parcours vers l'Ouest canadien, je suis fier que les francophones et francophiles sera branches avec la radio et télé d'ici Radio-Canada. Maintenant, avec le câble, satellite, Internet, et autres plate-forme, ici Radio-Canada est maintenant submerge avec plusieurs chaines spécialisé a n'importe quel domaine. L'avenir de Radio-Canada dans l'Ouest n'est pas bon.
par Sekhar Sundararaj 19:48

Je suis très déçus des compressions, surtout celles en région. Vous frôler vos obligations envers la partie 7 de la loi sur les langues officielles. Aller vous avoir plus de consultations avec nous?
par D.Harquail 19:48

Vous parlez toujours avec une vision centralisé de la production et je ne suis pas convaincus d'une volonté de production dans les régions y compris des régions québécoise tel la Gaspesie.
par Pierre Lhéritier 19:47

Radio Canada a été un outil primordial pour transmettre ma langue maternelle.
par Clément Dion, Zenon Park, SK 19:47

L'émission On y va est superbe pour les jeunes. Bravo.
par Pascale 19:47

La mission des stations régionales étant de raconter "les régions" au reste du pays, avons nous des statistiques sur le contenu régional présenté dans les émissions du réseau ?
par Mylene Letellier 19:47

Qu'allons nous perdre comme conséquence des coupures? Combien de postes coupés seront dans l'Ouest?
par Inouk Touzin 19:47

QUESTION: Est-ce que votre mandat divertissement se fait au détriment de la culture? L'émission LES REMARQUABLES OUBLIÉS tombe sous le couperet alors que des émissions insipides comme A LA SEMAINE PROCHAINE restent en onde.
par Jean-Pierre Picard 19:46

Ok, alors j'aimerais juste mettre les choses au clair par rapport à la TV: je fais partie des 20-30 ans, je n'ai pas de TV chez moi et je ne la regarde jamais. Ma première source d'info est le web. Mais je m'informe sur les sites anglophones et la CBC parce que RC ne correspond pas du tout à ce que j'attends. A quand, donc, des vraies informations sur le web, faites pour le web et pas seulement des reprises d'articles de la CBC ou des dépêches, ou encore la mise en ligne "simplement" du reportage TV diffusé au Téléjournal? Il y a tant de façon de faire des infos sur le web, adapté au format web...
par Thibault 19:46

Nos amis du Nord qui veulent participer ont des problèmes techniques. Alors quand on parle de numérique, il faudrait s'assurer que nos communautés y ont accès.
par Marie-France Kenny 19:46

Association franco-yukonnaise, Whitehorse. A l'heure actuelle, une seule vidéo-journaliste pour la télé francophone des 3 régions. Comment prévoyez-vous mieux couvrir les nouvelles du Nord?
par Centre de la francophonie,... 19:44

Bonjour
par Suzanne de Courville Nicol,... 19:43

Comment assurer la coïncidence de l'horaire affiché et ce qui est télédiffusé à une heure donnée?
par Clarence Briand 19:43

Peut-on demander à Patricia d’arrêter de défendre le gouvernement et de nous permettre de nous exprimer.
par Walter Kleinschmit 19:42

Êtes-vous en mesure de confirmer que quoi qu'il arrive sur le plan budgétaire, aucune antenne existante dans l'ouest en ce moment ne sera sacrifiée? Y compris les provinces à plus faible population francophone comme la Saskatchewan?
par Claude-Jean Harel 19:41

je ne veut pas voir ici Radio-Canada privatise. Nous besoins notre voix publique en faveur de la programmation pour tous!
par Sekhar Sundararaj 19:39

Aux territoires du Nord-Ouest on a pas de Radio-Canada à la radio; pis là j'ai pas la webdiffusion non plus.
par Batiste Foisy 19:38

Si Radio-Canada était une entreprise privée, elle irait au front avec le Gouvernement lorsque des décisions ou des projets de lois toucheraient l'industrie !
par Pascale 19:37

Je pose la question concernant Tou.tv car j’ai appris hier que seuls les abonnés de Rogers et Telus ont droit à l'accès gratuit au forfait Extra d'ICI Tou.tv qui permet d'avoir accès à un éventail élargi d'émissions ou productions et ce sans annonces publicitaires. Par conséquent, si on est avec Shawcable, on doit payer et cela donne l'impression que vous être en train d'établir un système à deux vitesses, de créer deux classes d'auditeurs, et il me semble que cela contrevient à votre mandat de diffuseur public, mais aussi que cela n'aide pas à desservir convenablement les régions et qu'en est-il du choix des productions qui y sont diffusées, quel en est le pourcentage réservé aux régions?
par Bonsoir je suis Isabelle de... 19:37

Mon inquiétude est liée aux compressions encore annoncées récemment et la position du Gouvernement Harper sur le diffuseur publique qu'est Radio-Canada. Je n'écoute que Radio-Canada en français lorsque j'écoute la télé en français : téléromans, jeux télévisés, nouvelles, émissions publiques telles que Découverte ou TLMEP. J'aimerais que la direction de Radio-Canada/CBC aille au front avec l'Assemblée législative pour défendre la place de Radio-Canada au pays et obtenir davantage de financement et la contribution des citoyens. 29$/citoyen ... c'est très peu. Dans d'autres pays, ça va à 85 $ ou plus par citoyen. Je veux garder ma télé Radio-Canada avec beaucoup de contenu et diversifiée. RDI est inclus dans ceci.
par Pascale 19:35

Comptez-vous développer enfin vos services web pour l'Ouest du Canada, qui aille au-delà de la simple traduction d'articles de la CBC ou de la reprise de dépêches?
par Thibault 19:34

Jean-Pierre : par rapport à ton commentaire de revendiquer, c'est quand même difficile. Je crois qu'il faudrait plutôt se positionner sur le refus de la prémisse que R-C est un média au même titre des médias privés. Il faudrait que les communautés se soulèvent pour exprimer leur désaccord. Le pouvoir demeure au citoyen...
par Inouk Touzin 19:34

Ça a pris du temps, mais j'ai pu me connecter de Yellowknife. Je viens de reperdre la diffusion.
par Batiste Foisy 19:34

Bonjour Andrée, il s’agit d’un événement en direct. Aucune rediffusion n’est prévue pour l’instant, mais nous transmettrons votre demande à l’équipe de direction.
par samuel.danzon-chambaud 19:34

Est-ce que cette webdiffusion est enregistrée? Peut-on la consulter ultérieurement (rediffusion)?
par Andrée 19:33

Je me souviens très bien en écoutant les ondes radio-canadiennes des bulletins de l'Ouest et L'ouest aujourd'hui. Maintenant, ca menace le Telejournal Ouest pendant les jours fériés.
par Sekhar Sundararaj 19:33

Bonjour Réjean, nous sommes une soixantaine de participants dans la salle.
par samuel.danzon-chambaud 19:32

RT Alors combien présents? Basic headcall SVP. 
par Réjean B. 19:31

QUESTION: Pourquoi la direction de la SRC ne revendique pas ouvertement un financement adéquat auprès du gouvernement? Au Canada c'est 29$ par citoyen qui est consacré à SRC/CBC. En Norvège c'est 180$. En Allemagne c'est 124$. En Angleterre c'est 97$.
par Jean-Pierre Picard 19:30

Comment pouvez prétendre "consulter" quand on n'a jamais tenu de conversations et communiquez toujours 1.0? #APCRC
par Réjean B. 19:30

Comment, dans ce nouveau monde numérique,R-C cherchera à rejoindre les jeunes de 14 à 26 ans?
par Gabor Csepregi 19:29

Marie France et Pierre on fait d'excellents commentaires
par Walter Kleinschmit 19:26

Vous parlez de documentaires par des producteurs indépendants. La SRC participe-t-elle au financement de ces productions?
par Jean-Pierre Picard 19:26

WOW! Génial. Je ne l'ai su qu'hier et je tenais à y participer. Je ne sais pas si l'information au sujet de cette rencontre a circulé amplement toutefois pour rejoindre davantage de francophones.
par Pascale 19:26

Est-ce que vous comptez aborder les services offerts par la SRC via Tou.tv ce soir?
par Bonsoir je suis Isabelle de... 19:26

Bien beau le numérique mais 
Est-on conscient que la stratégie numérique du Canada fait en sorte que certains pays du tiers monde sont mieux nantis que nous.
par Marie-France Kenny 19:25

Les francophones dans l’ouest doivent être bilingues pour être à jour aux nouvelles (TV) nationale et internationale. J’ai l’impression que le téléjournal Manitoba a moins de nouvelles hors province et répète une grande partie de ces nouvelles chaque soir – donnant l’impression qu’on remplit l’heure avec moins d’investissement en nouvelle. Être informer au moins une fois par jour sur la situation totale est important, autrement on dépend sur les nouvelles Anglaises pour un aperçu plus complet, et si le temps le permet on ajoute un peu de Français.
Michel Cormier vient de confirmer l’emphase sur les nouvelles entre francophones, comme si le reste du monde était d’intérêt pour les Anglais.
par Walter Kleinschmit 19:25

Bonjour Réjean, à 19 h 19 (HR), vous étiez 2237.
par samuel.danzon-chambaud 19:25

RT Combien de clavardeurs se sont inscris et combien se sont présentés? On devrait être en droit de le savoir, non?
par Réjean B. 19:24

Bon soir a tous et a toutes! J'habite a Calgary et je suis tres fier d'assister a cette grand soiree puisque je suis concerne a l'avenir d'ici Radio Canada dans l'Ouest canadien et dans le Nord.
par Sekhar Sundararaj 19:24

Au-delà des nouvelles, comment assure-t-on que les émissions ne sont pas centrés sur Mtl et le Québec
par Marie-France Kenny 19:23

Le problème n'est les moyens de diffusion mais les moyens de production et je n'ai encore rien entendu à ce propos.
par Pierre Lhéritier 19:23

D'accord pour la décentralisation et d'avoir des gens de chez nous pour venir parler de nous, qui peuvent avoir des postes chez nous.
par Mise 19:22

Comment demeurer pertinent comme diffuseur public, dans un monde de médias sociaux, de rumeurs et d’opinions, selon Michel Cormier, directeur général de l'Information et RDI
• Le citoyen d’abord : une information intègre, impartiale, qui lui permet de faire des choix éclairés.
• Investir le terrain : sortir du studio, au pays comme à l’étranger.
• Une nouvelle approche : raconter le pays.
par samuel.danzon-chambaud 19:19

Merci. Je transmettrai mes réponses par clavardage également.
par Pascale 19:18

Je suis d'accord avec les 3 priorités énoncées... mais je voudrais voir R-C décentraliser d'avantage la programmation vers les régions. Il me semble que le seul moyen d'avoir du journalisme de qualité localement, est d'avoir des journalistes avec la possibilité de venir les fin de semaines et les soirées aux activités de la francophonie. Ici à Calgary, nous manquons de journalistes aux événements de la francophonie.
par Inouk Touzin 19:18

Radio-Canada.caLa section Audio-Vidéo du site de Radio-Canada répertorie les contenus présentés sur ses chaînes radio, télé et Internet. Vous pouvez ainsi parcourir facilement nos contenus audio et vidéo selon leur popularité, leur récence ou les thèmes abordés.
par samuel.danzon-chambaud 19:17
Bonsoir à toutes et tous de Regina!
par Claude-Jean Harel 19:13

Je vis à Calgary.
par Pascale 19:11

Vous pouvez nous adresser vos questions par le biais du clavardage.
par samuel.danzon-chambaud 19:11

Bonjour. La seule façon de commenter ou de répondre aux questions si on est sur le web, est-ce ici seulement ?
par Pascale 19:09

« Nous gardons les émissions régionales du matin et du retour à la maison en semaine sur ICI Radio-Canada Première. » - Patricia Pleszczynska, directrice générale des Services régionaux et d'ICI Radio-Canada Première
par samuel.danzon-chambaud 19:08

Patricia Pleszczynska, directrice générale des Services régionaux et d'ICI Radio-Canada Première, rappelle que Radio-Canada maintient l’offre d’information régionale sept jours sur sept.
par samuel.danzon-chambaud 19:08

« L’objectif de la rencontre de ce soir est de vous informer sur les services et les défis du radiodiffuseur public dans le nouvel univers médiatique, mais surtout d’échanger avec vous, les citoyens vivant en situation linguistique minoritaire, sur vos besoins prioritaires. » - Pierre Guérin, directeur régional, Ouest du Canada
par samuel.danzon-chambaud 19:05

La question posée ce soir : « Radio-Canada aujourd'hui : Dans le nouvel univers médiatique, comment se démarquer en termes de programmation et de services prioritaires pour les citoyens francophones vivant en milieu linguistique minoritaire? »
par samuel.danzon-chambaud 19:04
Vos interlocuteurs seront :
• Pierre Guérin, directeur régional, Ouest du Canada
• Patricia Pleszczynska, directrice générale des Services régionaux et d'ICI Radio-Canada Première
• Michel Cormier, directeur général de l'Information et RDI
• Marie-Claude Dupont, directrice de la programmation régionale
par samuel.danzon-chambaud 19:02

Bonjour, bienvenue à notre clavardage en direct.
Je suis Samuel Danzon-Chambaud, je serai votre modérateur ce soir.

Imprimer
7559

Navigation du site

Categories

Back To Top