Close
Martin Kakra-Kouame (EV)
/ Catégories: Société, Bénévolat, 2015

Organismes fransaskois : le bénévolat s’essouffle-t-il?

Dossier bénvolat

 

Au pavillon francophone du festival multiculturel Mosaic, les bénévoles passent des heures en cuisine

Au pavillon francophone du festival multiculturel Mosaic, les bénévoles passent des heures en cuisine

Photo: Archives de l'Eau vive (2014)
La communauté fransaskoise est composée en grande partie de petites structures qui fonctionnent notamment grâce au bénévolat. Au fil des ans, le nombre de volontaire baisse.

Le 20e anniversaire de la création de la médaille du bénévolat de la Saskatchewan aura lieu dans quelques mois à Regina. Le dévouement de citoyens engagés dans l’action communautaire y sera publiquement reconnu.

Cette manifestation souligne le rôle central joué par les bénévoles dans une multitude d’activités et d’événements, des plus petits aux plus grands, à travers la province. Les volontaires représentent une précieuse contribution sans laquelle de nombreux organismes institutionnels ou communautaires ne pourraient pas remplir leurs missions dans divers secteurs tels que la santé, les arts, la culture, l’éducation ou encore les sports.

Pour autant, de nombreux observateurs de ce milieu s’accordent à dire que le nombre de bénévoles baisse année après année. Comment interpréter cette tendance? Les explications sont multiples. Cette semaine l’Eau vive s’intéresse à la question de la participation bénévole dans le contexte fransaskois en abordant, avec différents interlocuteurs, les divers aspects du phénomène : Pourquoi s’engager en faveur du bien commun? La chute du nombre de volontaires se vérifie-t-elle sur le terrain? Quel rôle les parents et les familles jouent-ils?

 

Imprimer
3720
 

Navigation du site

Categories

Back To Top