Skip Navigation

Les timbrés

Les Polonais luttent encore pour la liberté

Les Polonais luttent encore pour la liberté
1375 of views

Domination du gouvernement militaire de Varsovie et résistance polonaise contre l’URSS, une histoire qui fait son retour.

Aujourd’hui, nous voyons plusieurs allusions à la Guerre froide et à l’expansionnisme durant l’époque de l’URSS (Union des républiques socialistes soviétiques), alors menée par la Russie.

Le conflit Ukraine-Russie approche son deuxième anniversaire et la Pologne reste vigilante contre les attaques russes. Même si la Pologne a rejoint l’OTAN (l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord) en 1999, les risques de violence de la part de la Russie demeurent réels.

La Pologne n’est pas en guerre directe avec la Russie. Cependant, sa position stratégique pour une base d’aide internationale la met dans une position de conflit potentiel avec la Russie.

Les millions de dollars en aide humanitaire et autres soutiens offerts par les pays de l’OTAN à l’Ukraine passent par les frontières polonaises.

En plus, il est estimé qu’environ 3 millions de réfugiés se sont enfuis du conflit et que la grande majorité est passée par les frontières polonaises.

La Russie et les pays d’Europe de l’Ouest ont toujours reconnu les avantages stratégiques du contrôle des frontières polonaises.

Pendant la Guerre froide, c’était une plaque tournante pour le mouvement des produits pétroliers russes, la communication et les transports de toutes sortes.

De nos jours, on voit cette même volonté de contrôler les frontières d’un pays pour assurer une influence sur toute l’Europe centrale. Cette position géopolitique rend nerveux autant le gouvernement que le peuple polonais.

La résistance et la solidarité du peuple polonais sont encore fortes. Il s’agit d’un peuple qui est familier avec les horreurs de la guerre et qui a une histoire de souffrance aux mains des forces internationales.

Mais d’où viennent cette solidarité et cette résistance si tenace ? En 1982, on a suggéré que leur foi catholique inébranlable leur donnait la force.

En revanche, une Pologne à 99 % catholique n’est plus une réalité de nos jours : au dernier recensement, seulement 71 % de la population s’identifiait comme catholique. Alors quelles valeurs collectives les mènent dans leur lutte pour la liberté ?

Leur histoire commune d’oppression et de souffrance a joué un rôle important dans leur solidarité avec le peuple ukrainien, car les deux pays ont souffert aux mains de l’URSS. En outre, les deux ont été soumis aux invasions pendant les guerres mondiales.

Enfin, tous deux comptent sur la solidarité des pays de l’OTAN pour faire cesser le conflit avec la Russie qui fait couler le sang et brime les droits humains.

La guerre en Ukraine reproduit les soucis de 1982. Quelque 35 000 soldats en Pologne protègent les territoires de l’Europe de l’Ouest, ce qui ajoute de l’importance au pays qui sert d’une base militaire aux pays de l’OTAN.

Il est clair que le conflit en Ukraine a perdu l’attention des médias qui se tournent vers d’autres conflits et désastres internationaux, mais la tragédie se poursuit.

Pour sa part, le pape François a dénoncé le conflit et les méthodes inhumaines du gouvernement russe : « Je lance un appel à tous ceux qui ont autorité sur les nations afin qu’ils s’engagent concrètement pour la fin du conflit, pour atteindre un cessez-le-feu et débuter des négociations de paix. » « Le bilan des morts, des blessés, des réfugiés, des dégâts économiques et sociaux parle pour lui-même », a ajouté le chef spirituel.

Devant de telles situations en Pologne et en Europe de l’Est, sachons apprécier la liberté que nous avons ici en Amérique du Nord et demandons à la communauté internationale de prendre des mesures pour faire cesser cette crise et redonner à ces peuples le droit à la vie.

Comments are only visible to subscribers.