Close
Éducation

Un soutien au
 développement de 
l’éducation postsecondaire en français

Collaboration du Collège Mathieu, Saskatchewan Polytechnic et l'Université de Regina

Signature de la lettre d’intention. Larry Rosia, président et directeur général de la Saskatchewan Polytechnic; Francis Kasongo, directeur général du Collège Mathieu et Vianne Timmons, présidente et vice-chancelière de l'Université de Regina.

Signature de la lettre d’intention. Larry Rosia, président et directeur général de la Saskatchewan Polytechnic; Francis Kasongo, directeur général du Collège Mathieu et Vianne Timmons, présidente et vice-chancelière de l'Université de Regina.

Photo : Pierre-Émile Claveau
Le 18 janvier dernier, à la Rotonde de la Cité universitaire, le Collège Mathieu, la Saskatchewan Polytechnic et l’Université de Regina ont signé une lettre d’intention visant la collaboration mutuelle au chapitre des programmes d’éducation en français dans le domaine de la santé.

Avec la signature de l’entente, les trois signataires ont démontré leur volonté de travailler au développement de l’éducation postsecondaire en français en Saskatchewan. Ils se sont engagés à partager des ressources et à élaborer un protocole d’entente « pour préciser les résultats concertés concernant la programmation en éducation de langue française. »

La lettre signée est un engagement pour le développement de l’éducation postsecondaire en français, en commençant avec le secteur de la santé. La présidente et vice-chancelière de l’Université de Regina, Vianne Timmons, a souligné que l’entente n’est qu’un début.

« Les étudiants ont maintenant l’option d’étudier dans le programme avec la moitié des cours en français et ils vont être diplômés comme infirmières bilingues. La demande est grandissante dans cette province où plus de 200 infirmières bilingues sont recherchées. Donc, c’est une demande importante à laquelle nous devons répondre. » a déclaré Vianne Timmons.

Le Collège Mathieu travaillera avec l’Université de Regina afin de faire converger les deux programmes.

« Avec l’Université de Regina, nous allons certainement voir de très près comment faire du « 2+2 ». [..] Les étudiants qui vont terminer en sciences infirmières au Collège Mathieu, le programme de deux ans, devront seulement faire deux ans à l’Université de Regina pour obtenir leur baccalauréat. » a expliqué Francis Kasongo, directeur général du Collège Mathieu.

De nouveaux programmes verront le jour !

En novembre dernier, le Collège Mathieu et la Saskatchewan Polytechnic ont signé un protocole d’entente afin d’offrir un programme bilingue de formation d’infirmière auxiliaire. Adapté du programme anglophone de la Saskatchewan Polytechnic, le programme accueillera sa première cohorte à l’automne 2019, au Collège Mathieu à Gravelbourg.

À l’automne, l’Université de Regina offrira un baccalauréat bilingue en sciences infirmières afin de permettre aux étudiants d’apprendre le métier dans les deux langues officielles. Une cohorte de sept étudiants devrait intégrer le programme offert par la Cité universitaire francophone.

Imprimer
4714

Comments are only visible to subscribers.

Conseil des écoles fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Nouvelles affectations aux postes de direction d’école au sein des écoles fransaskoises

Le Conseil des écoles fransaskoises annonce de nouvelles affectations à des postes de direction d’école.
21 mars 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Journée internationale de la Francophonie

En cette 27e édition de la Semaine nationale de la Francophonie, le Conseil scolaire fransaskois (CSF) tient à souligner la tenue de la Journée internationale de la Francophonie. Cette journée, célébrée dans le monde entier, vise à rappeler à...
20 mars 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Fête des Noirs de Ponteix et la Journée internationale des femmes

Une journée spéciale était organisée par l'école Boréale dans le cadre de la Journée internationale des femmes et de la Fête des Noirs de Ponteix !
13 mars 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
12345678910Dernière

Le CEF sur Facebook


Back To Top