Close
Éducation

Lettre des parents: Bernard Roy doit démissioner

Le CSF parle de transparence et de rétablir la confiance des parents

Les parents sont plus inquiets que jamais que le CSF prenne des décisions par rapport à une direction de l’éducation qui auront des répercussions très négatives pour la communauté scolaire. Comment les conseillers scolaires qui ont voté en faveur de cette décision peuvent-ils ignorer la voix de 400 signataires d’une pétition?

Les parents ont perdu confiance dans la capacité de gestion du CSF et cela depuis l'Assemblée extraordinaire du 11 mars dernier, car le CSF refuse catégoriquement non seulement de répondre aux préoccupations des parents, mais de s’engager à une bonne gouvernance saine et transparente.

Comment cette embauche peut-elle être justifiée avec le rapport de la vérificatrice, une lettre unanime des directions d'école, un vote de non confiance en assemblée générale et la plus importante pétition de l'histoire de la communauté? Cette embauche est une insulte pour les employés, les parents, et surtout pour les élèves qui devraient être au centre des préoccupations du CSF.

Quelles seront les conséquences de cette décision sur notre communauté scolaire, notre personnel, nos élèves? On nous parle d'un plan de relève, mais saviez-vous que tous les employés cadres œuvrant du côté de l'éducation au sein du CÉF ont démissionné dans la foulée de la crise des derniers mois? Sans qu'aucun départ n'ait été annoncé, ces trois postes sont maintenant affichés sur le site web du CÉF. À ces démissions s'ajoutent celles d'autres employés (directeur de l'éducation par intérim, enseignants, conseillers pédagogiques, etc.). Les directions d'école qui ont exprimé de façon claire leur non confiance en le leadership de M. Roy font-elles partie de ce plan de relève ou bien est-ce que le CSF s'attend à ce qu'elles démissionnent? Comment le CSF peut-il parler de se tourner vers l'avenir au moment même où les personnes qui représentent le futur du CÉF n'y voient plus leur avenir et quittent? Quel sera l'impact sur les élèves de tous ces départs?

Nous demandons la démission de M Roy. C’est la chose morale et honorable à faire. Les parents doivent participer aux élections et demander du changement. Cette décision est inacceptable et un affront à toute la communauté.

Gabrielle Lepage-Lavoie et Armand Lavoie, Saskatoon

Christiane Guérette, Saskatoon

Marilyne et Paul Gougeon, Regina

Michel et Darcie Gravel, Saskatoon

Denise et Garth Wruck, Vonda

Julie Vermette, Saskatoon

Jean-François Lalonde, Regina

Anne Marchildon-Wong, Saskatoon

Martin Prince, North Battleford

Camille et Colin Lapierre, Saskatoon

Marc Fontaine, Vonda

Frédéric Dupré, Regina

 

Imprimer
5011

Comments are only visible to subscribers.

Conseil des écoles fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Dernièrement dans nos écoles – Septembre 2018

Toutes nos félicitations à Joëlle à Lapierre de Saskatoon. Cette finissante du PGD de l'École canadienne-française en juin 2018 a fièrement représenté la Saskatchewan au spectacle Jamais trop tôt du Festival international de la chanson de Granby...
4 septembre 2018/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Journée portes ouvertes à l'école du Parc

Plus de 200 personnes ont profité de la soirée portes ouvertes le 30 août dernier pour venir découvrir la nouvelle école du Parc à Regina, tout juste prête pour la rentrée. Il y avait des parents, des élèves et membres de la communauté qui, comme...
4 septembre 2018/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Le CÉF présent au Festival Fête fransaskoise

Le CÉF a participé au Festival Fête Fransaskoise les 6-7-8 juillet dernier à Pike Lake, en collaboration avec se partenaires communautaires. Les familles ont pu participer à notre Rallye découverte et au Rallye nature qui leur offrait la chance...
4 septembre 2018/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
12345678910Dernière

Le CEF sur Facebook


Back To Top