Close

Révolution française à l’aube de la catastrophe environnementale

Gilets jaunes
Photo : www.famillechretienne.fr
La crise sociale historique qui frappe la France est un symptôme de l’accroissement des inégalités économique et du vertige des gouvernements devant la catastrophe climatique qui pointe. Les gilets jaunes sont l’étendard d’une crise sociale ancrée dans le réchauffement du climat et la brisure du contrat social fondé sur la fraternité et l’égalité.

Les gouvernements de droite comme de gauche, semblent avoir un défi insurmontable pour dissoudre les inégalités sociales et économiques qui s’accroissent dans nos sociétés. Le courage n’est pas au rendez-vous pour favoriser une répartition plus équitable de la richesse nationale. Le coût de la vie monte, pas les salaires. Par contre, les grandes fortunes se renforcent et les entreprises paient de moins en moins d’impôts. Cette logique favorisant le capital n’est pas nouvelle. Nous commençons simplement à gouter à ses conséquences désastreuses et à la révolte des plus vulnérables.

À l’heure où des mesures pour protéger l’environnement deviennent essentielles à la survie même de notre civilisation, des mesures doivent être prises. Mais elles ne peuvent pas être prises au détriment des ouvriers qui brulent déjà la chandelle par les deux bouts. C’est pourtant ce qu’a fait le gouvernement français en voulant hausser les taxes sur le carburant. Eh bien, la révolte des gens, habillés de gilet de sécurité routière, jaune fluorescent, envahit toutes les villes de France et met Paris à feu.

Encore une fois, il faut comprendre que cette révolte bouillonne depuis des années ; la baisse du pouvoir d’achat et une plus grande précarité d’emploi pendant, que les profits des multinationales continuent leur croissance et que les investisseurs engrangent des bénéficient exorbitants. Comment dans ce contexte demander à la population de se serrer (encore) la ceinture ?

Une catastrophe environnementale et sociale pointe à l’horizon, nous en sommes tous conscients maintenant. Même si beaucoup d’entre vous préfèrent ne pas y penser. Chaque année nous subirons les effets d’une planète qui se réchauffe de plus en plus rapidement. Chaque année, les morts seront nombreux ici comme ailleurs dans le monde dû à des catastrophes climatiques inusitées. Mais le plus important qui sortira de ces catastrophes sera la réaction des gouvernements. Vont-ils continuer à protéger les grands responsables de cette crise globale, soit le secteur énergétique et la surconsommation, pour protéger les emplois ou auront-ils le courage de la nécessité de soutenir une révolution énergétique et soutenir la décroissance ?

Le modèle économique actuel est une fraude sociale. Il heurte notre environnement et aide très peu la population à trouver un équilibre viable. C’est un modèle qui favorise l’exploitation sans limites de ressources naturelles et la dérégulation des flux financiers. Une prise de conscience internationale est en cours qui va inévitablement mener à révolutionner ce modèle économique qui nous mène collectivement à notre perte. Nous devons tous diminuer notre consommation, les individus et les grandes entreprises !

Une révolution a éclaté en France qui en annonce plusieurs autres parce que ce modèle économique ne sera pas remplacé facilement et rares seront les gouvernements qui en auront le courage de prendre cette transition. Donc nous pouvons nous attendre à plus de révoltes populaires et à l’ébranlement des gouvernements en place.

Imprimer
4057

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

École et descendance française : Les francophones doivent-ils se satisfaire du minimum?

École et descendance française : Les francophones doivent-ils se satisfaire du minimum?

Une semaine après que les Franco-Colombiens aient demandé de meilleures écoles devant la Cour Suprême…

2 novembre 2019/Auteur: Réjean Paulin/Nombre de vues (430)/Commentaires (0)/
Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones

Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones

Le NCLEX (National Council Licensing Examination) fait trembler bien des candidats francophones au programme de sciences infirmières. Si dans sa version anglaise plus de 80 % d’entre eux réussissent au niveau national, le taux de réussite tombe à 30 % pour les candidats en français.

31 octobre 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (749)/Commentaires (0)/
Une communauté dévouée pour son école

Une communauté dévouée pour son école

Un nouveau terrain de jeu pour l'École Providence de Vonda

Grâce à la mobilisation des parents, du personnel et de la ville, l’École Providence de Vonda s’est paré d’un terrain de jeu flambant neuf pour le plus grand plaisir des enfants.

23 septembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1160)/Commentaires (0)/
Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

L’école Monseigneur de Laval, Pavillon secondaire des Quatre Vents à Regina, n’a rien à envier aux établissements de la majorité.

23 septembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1040)/Commentaires (0)/
La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

Un programme offert de la maternelle à la 3e année

SASKATOON - Les étudiants de la maternelle à la 3e année de l’école St. Michael Community School à Saskatoon auront l’occasion de suivre le premier programme d’apprentissage de la langue michif offert dans la ville et l’un des deux seuls programmes à l’échelle de la province.

15 septembre 2019/Auteur: Jean-Philippe Deneault/Nombre de vues (1274)/Commentaires (0)/
Retrouvailles au Collège Mathieu

Retrouvailles au Collège Mathieu

45 ans après avoir terminé leurs études au Collège Mathieu d'anciens élèves se sont rencontrés à Gravelbourg.

 

29 août 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1523)/Commentaires (0)/
Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan

Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan

SASKATOON - Sur près de 1 200 professeurs à l’Université de la Saskatchewan, on compte une vingtaine de francophones. L'Eau vive en a rencontré six.

21 juillet 2019/Auteur: Jean-Philippe Deneault/Nombre de vues (3257)/Commentaires (0)/
Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Née à Saskatoon, Amélie a effectué tout son parcours scolaire à l’École canadienne-française, depuis la garderie jusqu’à la 12e année. Elle part maintenant étudier les sciences en français à l’Université d’Ottawa.

19 juillet 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1686)/Commentaires (0)/
Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Remise des prix Expo-science 2019

REGINA - Le 20 juin dernier, à l’école Monseigneur de Laval de Regina, on a pu assister à un spectacle de chansons, de danses concocté par les classes de 3e année,ainsi qu'à la remise des prix aux gagnants de l’Expo-sciences qui s‘était déroulée au début du mois.

16 juillet 2019/Auteur: Linda Morales/Nombre de vues (2384)/Commentaires (0)/
Deux enseignants reconnus pour leur engagement sportif

Deux enseignants reconnus pour leur engagement sportif

Terry Gaudet et Michel Forest honorés par la Saskatchewan High Schools Athletic Association

Terry Gaudet et Michel Forest, enseignants respectivement à l’École St-Isidore à Bellevue et à l’École Mathieu de Gravelbourg, ont chacun reçu le Prix du service de la Saskatchewan High Schools Athletic Association (SHSAA). Ces récompenses viennent souligner l’implication remarquable des deux instituteurs pour le sport à l’école.

13 juillet 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (2673)/Commentaires (0)/
Une foire des sciences totalement en français

Une foire des sciences totalement en français

Expo-sciences à Mgr de Laval

REGINA - Le jeudi 6 juin 2019 avait lieu la foire des sciences de l’école Monseigneur de Laval. Les élèves de la 3e et de la 5e année étaient présents pour exposer leurs projets de recherche. 

22 juin 2019/Auteur: Linda A. Morales/Nombre de vues (2815)/Commentaires (0)/
Une première cohorte de juristes obtient des certifications en français

Une première cohorte de juristes obtient des certifications en français

SASKATOON - Pour la première fois, cinq étudiantes de l’Université de la Saskatchewan ont reçu ce 5 juin à Saskatoon une certification de common law en français de l’Université d’Ottawa. 

21 juin 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (2896)/Commentaires (0)/
62,6 millions de dollars pour lutter contre la pénurie d’enseignants

62,6 millions de dollars pour lutter contre la pénurie d’enseignants

VANCOUVER - Le lundi 13 mai 2019, la ministre des Langues officielles Mélanie Joly a annoncé une stratégie nationale de recrutement et de rétention des enseignants francophones.

4 juin 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (3239)/Commentaires (0)/
Lettre du président de la SCFPA: Déménagement à l’Académie Rivier

Lettre du président de la SCFPA: Déménagement à l’Académie Rivier

Malgré le fait que l’édifice des Sœurs de la Présentation de Marie ait été construit dans les années 1960, sauf la piscine (années 1980), il s’agit d’une occasion de créer, au-delà du concept de centre scolaire communautaire, un pôle d’attraction et de développement unique en Saskatchewan et dans l’Ouest canadien.

25 avril 2019/Auteur: Michel Dubé/Nombre de vues (3138)/Commentaires (0)/
Le Collège Mathieu en pleine planification

Le Collège Mathieu en pleine planification

Avec un questionnaire en ligne distribué aux membres des organismes francophones, du gouvernement et de la communauté, le Collège Mathieu réalise une étude, première étape d’un vaste plan de développement. L’objectif : mieux répondre aux besoins de la communauté et du marché de l’emploi en Saskatchewan.

25 avril 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (3204)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Nouvelle embauche au sein du Conseil des écoles fransaskoises

Le conseil des écoles fransaskoises (CEF) est heureux d'annoncer que les services de monsieur Michel Dubé ont été retenus à titre de consultant aux partenariats scolaires communautaires dans la région de Prince Albert.
18 octobre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Concours : Slame tes accents

Enseignants et éducateurs d’élèves de 12 à 18 ans préparez-vous, le concours international Slame tes accents est de retour alliant nouveautés et surprises! Pour y participer, écrivez un slam de classe et déclamez-le dans une vidéo de 60 à 90...
7 octobre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

PassepART

Un an après l’annonce officielle de la création d’un nouveau programme de microsubventions, la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF) est heureuse de lancer PassepART. Ce programme national vise à accroître l’offre d’activités...
7 octobre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top