Skip Navigation

Des Paris partout sur la planète

Les marchands d'armes font des affaires d'or

Paris

Paris

Photo by DAVID ILIFF. License: CC-BY-SA 3.0

Pendant quelques heures Paris a subi un échantillon de la folie meurtrière qui secoue trop régulièrement de nombreuses villes dans le monde alors que des terroristes ont causé la mort de 130 personnes. Au même moment, Beyrouth pleurait ses 43 morts dans un attentat suicide. En Syrie, ces scènes sont quotidiennes. On y compte 250 000 victimes depuis 4 ans, la majorité des civils, femmes et enfants inclus.

Au-delà de ces horreurs, il y en a qui se réjouissent. Les marchands d'armes font des affaires d'or avec les conflits. L'industrie militaire française a vendu pour 3 milliards $US d'armes à l'Arabie Saoudite. L'aventure militaire étatsunienne en Irak est estimée à 1.1 trillions$. Entre 2004 et 2011, les sociétés d'armement canadiennes ont vendu 8,29 milliards de dollars en armes aux "pays en voie de développement". Une heure de vol d’un CF-18 canadien coûte 250 000$. Faites le calcul… En 2013, les dépenses militaires dans le monde se sont faites au rythme de 3,3 millions $ par minute (ou 55 000$ par seconde).

Ceci étant dit, on ne peut ignorer qu’il y a en ce moment des situations qui exigent une action militaire. Mais il ne faudrait surtout toujours répéter les mêmes erreurs comme en Afghanistan dans les années 70.

À l’époque, des articles de journaux vantaient Oussama Ben Laden et ses hommes entraînés par la CIA pour foutre le bordel chez les occupants russes. Une fois les Russes  sortis de là, on a tourné le dos à ce pays pour le laisser dans sa misère. Ben Laden avait là un terreau fertile pour une mobilisation autour d’Al Qaida. Quelques millions investis dans l’éducation et l’économie, comme le réclamait le sénateur américain Charlie Wilson, auraient permis d’économiser des milliards une génération plus tard pour réparer les pots cassés et le World Trade Centre serait peut-être encore debout.

Et l’histoire s’est répétée en Irak en pire. Le coup de force des militaires occidentaux dans ce pays a déstabilisé la région en entier et permis la création de Daesh (Était islamique). En prime, les Américains ont laissé derrière eux de l’équipement utilisé maintenant par ces coupeurs de têtes. 

Le vrai travail commence une fois que l’on veut retirer les soldats d’une région. Qu’on se souvienne de l’expérience européenne. Après la première guerre mondiale, les accords de paix avaient laissé l’Allemagne humiliée et exsangue économiquement. Hitler n’a eu aucun problème à se faire entendre par la génération suivante d’Allemands. Après la deuxième guerre mondiale, la leçon avait porté fruit et les vainqueurs ont aidé l’Allemagne et le Japon à se reconstruire. D’ennemis, ils sont devenus partenaires.

Il me semble qu’avec 3,3 millions par minute on pourrait régler bien des problèmes. Construire la paix est un bien meilleur investissement que la guerre… Sauf pour les marchands d’armes.


Imprimer
31761

Jean-Pierre PicardJean-Pierre Picard

Autres messages par Jean-Pierre Picard
Contacter l'auteur

Contacter l'auteur

x
Le budget provincial 2024-2025 déçoit les Fransaskois

Le budget provincial 2024-2025 déçoit les Fransaskois

L’annonce du budget provincial 2024-2025 en Saskatchewan déplaît à plus d’un Fransaskois

12 avril 2024/Auteur: Ghita Hanane – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (107)/Commentaires (0)/
Les élèves fransaskois excellent malgré les défis d’infrastructures

Les élèves fransaskois excellent malgré les défis d’infrastructures

Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a publié son rapport annuel 2022-2023. L’occasion pour L’Eau vive de revenir sur les points saillants de cette période.

5 mars 2024/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (1391)/Commentaires (0)/
Projet de loi C-35 : une demi-victoire pour les garderies francophones

Projet de loi C-35 : une demi-victoire pour les garderies francophones

Organismes et citoyens francophones se sont mobilisés pour appuyer un amendement important du Sénat au projet de loi C-35 sur les services de garde.

25 février 2024/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (1170)/Commentaires (0)/
L’heure des contes désormais multilingue à la bibliothèque publique de Saskatoon

L’heure des contes désormais multilingue à la bibliothèque publique de Saskatoon

Une nouveauté débarque à la Bibliothèque publique de Saskatoon cette année : l’heure des contes est désormais bilingue.

4 février 2024/Auteur: Leanne Tremblay/Nombre de vues (2182)/Commentaires (0)/
De nouvelles places de garderie à Moose Jaw

De nouvelles places de garderie à Moose Jaw

Le Centre éducatif Pomme d’Api à Moose Jaw vient de recevoir du financement gouvernemental afin d’ouvrir de nouvelles places en français. Une bonne nouvelle pour les parents, mais qui est loin de répondre à la demande. Car sur les 2 349 places en cours de création dans la province, 28 seulement sont dédiées aux Fransaskois.

12 janvier 2024/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (1809)/Commentaires (0)/
Vente de l’école du Parc à Regina : un manque à gagner pour les Fransaskois

Vente de l’école du Parc à Regina : un manque à gagner pour les Fransaskois

Fin septembre, les parents fransaskois ont eu la mauvaise surprise d’apprendre que l’école du Parc, solution temporaire en attendant l’ouverture d’un nouvel établissement pour leurs enfants, sera finalement vendue plutôt que conservée. Une déception pour nombre d’entre eux.

31 octobre 2023/Auteur: Ghita Hanane – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (2250)/Commentaires (0)/
Message du directeur général du CÉF

Message du directeur général du CÉF

Message du directeur général du CÉF .

11 septembre 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3245)/Commentaires (0)/
ALLOFrench : la gratuité au service des Canadiens de l'Ouest

ALLOFrench : la gratuité au service des Canadiens de l'Ouest

Projet pilote d'un an, ALLOFrench offre des cours gratuits de français en Saskatchewan et en Alberta du 1er avril 2023 au 31 mars 2024. Réservé aux citoyens canadiens, le programme vise à étendre l'influence du français dans les Prairies.

1 septembre 2023/Auteur: Hélène Lequitte – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (2802)/Commentaires (0)/
Une première pierre pour la nouvelle école francophone de Regina

Une première pierre pour la nouvelle école francophone de Regina

Une cérémonie haute en émotion a eu lieu au 5382, 2e Avenue Nord à Regina, le lieu retenu pour la nouvelle école francophone où les travaux ont officiellement débuté le 29 juin. Une centaine de personnes se sont réunies pour assister à la pose symbolique de la première pierre.

18 juillet 2023/Auteur: Marie-Lou Bernatchez – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (3070)/Commentaires (0)/
Mot du directeur général du CEF

Mot du directeur général du CEF

Mot du directeur général du CEF.

5 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3021)/Commentaires (0)/
École St-Isidore

École St-Isidore

École St-Isidore

3 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2948)/Commentaires (0)/
École Notre-Dame-des-Vertus

École Notre-Dame-des-Vertus

Bravo aux élèves de NDV pour les belles chansons à la fête de la Saint-Jean-Baptiste à Zénon Park. 

3 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2903)/Commentaires (0)/
École Père-Mercure

École Père-Mercure

Nos élèves et la communauté se sont rassemblés pour souligner la fin de l'année avec un dîner BBQ et une après-midi de jeux. Merci à tous les parents et membres du personnel qui ont aidé à l'organisation !

3 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2804)/Commentaires (0)/
École de Bellegarde

École de Bellegarde

Le mois de juin a été rempli d’activités !

3 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2238)/Commentaires (0)/
Dans nos écoles 25 mai au 7 juin 2023

Dans nos écoles 25 mai au 7 juin 2023

Dans nos écoles 25 mai au 7 juin 2023.

6 juin 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2391)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

 - samedi 13 avril 2024