Close

Soirée glorieuse pour les 40 ans du CCF

Parti pour la gloire II

Auteur: Marie-Pier Boilard/8 octobre 2014/Catégories: Arts et culture, CCF - Conseil culturel fransaskois, 2014

Le 4 octobre dernier s’est déroulée la soirée Gala anniversaire du Conseil culturel fransaskois (CCF), soulignant les 40 années d’existence de l’organisme. Quelques 150 spectateurs, dont Mme Vaughn Solomon Schofield, lieutenante-gouverneure de la Saskatchewan, vêtus de leurs plus beaux habits, étaient venus assister au spectacle organisé pour l’occasion, dans la salle de spectacle comble des studios de Radio-Canada.

La directrice générale de l’organisme, Madame Suzanne Campagne, a d’abord présenté le spectacle, remerciant le public d’être venu assister à cet événement qu’elle a qualifié d’unique.

La soirée a ensuite débuté sur les notes de blues d’une reprise de la chanson populaire Bonjour Saskatchewan, interprétée par la voix chaude d’Annette Campagne et de son partenaire, Francis Marchildon. Ces derniers ont interprété plusieurs pièces, tantôt en solo, tantôt en duo, accompagnés des musiciens Véronique Poulin et Dave Lawlor, alternant clavier, violon, guitare et percussions. L’équipe musicale était complétée par la charmante artiste Alexis Normand qui, de sa voix mélodieuse, a interprété certaines de ses compositions, accompagnée de sa guitare et des musiciens présents sur scène. Un mélange de styles musicaux pop, folk, rap et blues était à l’honneur sous les thématiques tournant principalement autour de la fierté d’être fransaskois. Afin d’agrémenter le tout, chacune des interprétations musicales était entrecoupée d’un sketch exécuté par le conteur Roger Dallaire, dont l’accent canadien français d’antan, les blagues savoureuses et les interactions avec le public, ont fait éclater de rire les spectateurs.

La représentation a été suivie d’une ovation du public, ravi du spectacle auquel il venait d’assister.

«C’était un très bon spectacle », a confirmé Francis Potié, membre de l’assistance et ancien employé du CCF. Ça m’a rappelé des souvenirs ». Interrogé concernant ses impressions concernant les quarante années du CCF, ce dernier a ajouté : « Le CCF a laissé sa marque, quand l’on pense à tous les artistes qui sont passés par là [...] Il a contribué à développer notre culture fransaskoise ».

Pour sa part, la directrice générale du CCF, Suzanne Campagne, a admis avoir été très émue et reconnaissante de la tournure de la soirée et de la grande implication de certains partenaires tels que Radio-Canada. « Ça a vraiment dépassé mes attentes », a-t-elle déclaré. « J’aurais aimé que Radio-Canada de Montréal voie ce spectacle afin qu’ils comprennent l’importance de soutenir davantage les artistes de l’Ouest canadien ». Interrogée concernant le chemin parcouru au cours des 40 dernières années, cette dernière a répondu : « Arthur Denis (ancien président du CCF) l’avait bien décrit par un mélange d’amour, de tristesse, de joie, d’accomplissements et de défaites. Durant les dernières 40 années, nous avons pu trouver notre élan et nous savons maintenant où nous voulons aller ».

Et qu’en est-il de l’avenir du CCF? « On va continuer à créer là ou l’on pense que ce n’est pas possible [...]. On va augmenter nos services aux artistes professionnels et revoir notre mandat afin qu’il colle à la réalité d’aujourd’hui », a mentionné Madame Campagne. « On doit faire une place aux jeunes », a-t-elle ajouté. « Il ne faut pas faire les choses comme avant, il faut penser à comment les choses vont être dans 20 ans », a-t-elle conclu.

Imprimer

Nombre de vues (4736)/Commentaires ()

Balises: CCF 40
Back To Top