- jeudi 20 septembre 2018

fr-CAen-US
Close

Actualité économique

La CCB sera détenue par une entreprise appartenant en partie à des Saoudiens

Une trahison économique, selon le NPD

Élévateur à grain et chemin de fer
WINNIPEG - Le gouvernement canadien a fait un pas de plus vers la privatisation de la Commission canadienne du blé (CCB) en concluant une entente avec une entreprise appartenant en partie à des intérêts saoudiens.

G3 Global Grain Group fera l'acquisition de 50,1 pour cent des parts de la CCB en échange d'un investissement de 250 millions $. L'entreprise est une société mixte appartenant à Bunge Canada et SALIC Canada, cette dernière étant une filiale de Saudi Agricultural and Livestock Investment Company.

Quant aux parts restantes, elles seront placées dans une fiducie au bénéfice des agriculteurs qui continueront de livrer leurs grains à la CCB. Chaque fermier recevra 5 $ par tonne en parts détenues par la fiducie. Dans sept ans, G3 Global Grain Group aura l'option de racheter ces parts au prix du marché. 

Le Nouveau parti démocratique (NPD) a qualifié la transaction de « trahison économique ». Le député néo-démocrate Pat Martin (Winnipeg Centre), a envoyé une lettre au président de la Chambre des communes demandant la tenue d’un débat d’urgence sur le sujet. « Un débat d’urgence est nécessaire afin de permettre aux parlementaires de se pencher sur les conséquences négatives de cette décision sur les producteurs de grains de l’Ouest et sur la mise en marché et le transport du grain au Canada. »

Le ministre fédéral de l'Agriculture, Gerry Ritz, a affirmé que cette transaction « accroîtrait la capacité d'exportation de grains du Canada, créerait des centaines d'emplois et injecterait des centaines de millions de dollars dans l'économie des Prairies ». M. Ritz se montre confiant que chaque organisation représentative de fermiers appuierait cette transaction.

Les fermiers des Prairies devaient vendre jadis leur blé et leur orge à la CCB qui les exportait vers les marchés étrangers. Malgré une vive opposition et plusieurs poursuites judiciaires, le gouvernement fédéral avait mis un terme au monopole, il y a trois ans.

Une offre d'achat soumise par une association de fermiers canadiens avait été rejetée par le conseil d'administration de la CCB, l'an dernier.

Le président et chef de la direction de G3, Karl Gerrand, a indiqué que le siège social de la nouvelle entité serait établi à Winnipeg. "Notre vision consiste à établir une entreprise céréalière pancanadienne extrêmement efficace qui offrira aux producteurs de meilleures solutions d'accès aux marchés et qui fournira des services à valeur ajoutée aux intervenants et au secteur agricole dans son ensemble", a-t-il déclaré.

La CCB est une entreprise de manutention et de commerce céréalière exploitant un réseau de sept silos dans l'ouest du Canada et des terminaux portuaires à Thunder Bay en Ontario et à Trois-Rivières au Québec.

G3 a aussi indiqué que le terminal d'export et les quatre silos de Bunge à Québec feraient partie de la transaction.

 

Article précédent Formation sur la diversification des sources de financement
Prochain article Des nouveaux fonds à la Fondation fransaskoise
Imprimer
5151

Comments are only visible to subscribers.

Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan

Nouvelles du CÉCS

Bravo Bénévoles 2018

La soirée gala du prix « Bravo Bénévoles 2018 » s’approche! Nous célébrons les bénévoles de la communauté fransaskoise!!! Inscrivez-vous pour l’événement, qui aura lieu à l’hôtel Radisson de Saskatoon le samedi 20 octobre, 2018. Pour plus de renseignements ou pour s’inscrire, svp contacter Paul Léost au 306.566.600, poste 107 / 306.533.3443 ou par courriel : Paul.Leost@cecs-sk.ca. L’article Bravo Bénévoles 2018 est apparu en premier sur CÉCS.

Workshop Prince Albert – Jay Fuller

Inscrivez-vous pour un workshop présenté par Jay Fuller le mercredi 26 septembre à Saskatoon! Pour plus de détails, veuillez consulter l’affiche. L’article Workshop Prince Albert – Jay Fuller est apparu en premier sur CÉCS.

Poste à combler au CÉCS : Chargé de projets

Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) est à la recherche d’un chargé de projets. Pour voir l’offre d’emploi pour ce poste, ainsi que les détails pour soumettre une candidature. Date limite pour postuler : 31 août 2018. Offre d’emploi : Chargé de projets L’article Poste à combler au CÉCS : Chargé de projets est apparu en premier sur CÉCS.
RSS
12345678910Dernière

Le CÉCS sur Facebook

Le CÉCS sur Twitter


Back To Top