Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
20 janvier 2018
Menu
Communautaire - Actualité

Actualité communautaire

L’ACFR amorce une année de défis

Siriki Diabagaté, président de l'Association canadienne française de Regina

Siriki Diabagaté, président de l'Association canadienne française de Regina

Monsieur Diabagaté lors de l'Assemblée annuelle de l'ACFR le 15 décembre 2016
Photo: l'Eau vive
REGINA - Déficit de 45 789$ pour 2016-17, coupure de 40% du financement de Patrimoine canadien pour la prochaine année, nouvelle direction générale à trouver… 2017 aura son lot de défis pour l’Association canadienne-française de Regina (ACFR). Et l’organisme réginois devra se plier à certaines exigences de son principal bailleur de fonds s’il veut conserver son financement.

Déjà, lors de l’assemblée générale annuelle du 15 décembre 2016, l’inquiétude était au rendez-vous. Malgré un report de l’AGA de cinq mois pour compléter le rapport financier, l’auditeur n’a « pas été en mesure d’obtenir des éléments probants et suffisant pour fonder une opinion d’audit ».

Les quelque 79 membres présents n’avaient pu se pencher sur les détails du rapport puisqu’il n’y avait pas de copies disponibles. Le président de l’ACFR, Siriki Diabagaté,  s’était alors engagé à publier le rapport sur le site Web et à convoquer une autre rencontre en 2017. Quant au déficit, monsieur Diabagaté, avait expliqué qu’il s’agissait d’un « déficit contrôlé » puisque les surplus accumulés de l’association totalisaient 188 000$ au 31 mars 2016.

Le 3 mars 2017, une assemblée générale extraordinaire est donc convoquée. Pendant celle-ci, plusieurs participants déplorent le fait que le rapport financier ne soit pas présenté et discuté alors qu’ils croyaient que c’était le but de la rencontre. Théophile Tiessé, qui avait été remercié des ses services à la direction générale quelques semaines plus tôt, était présent et a fait part de ses réserves sur le fonctionnement de l’ACFR. Au-delà de quelques échanges vigoureux, des participants ont proposé des pistes pour améliorer l’impact de l’ACFR dans la communauté.

Le 13 mars, les responsables de l’ACFR ont rencontré une conseillère de Patrimoine canadien pour obtenir des éclaircissements sur la baisse drastique de la subvention de l'organisme. Elle leur a fait part, entre autres, de l’importance d’adopter une stratégie budgétaire qui tienne compte du surplus accumulé de 188 000$ au fil des ans. L’organisme devra également accepter les offres d’aide qui ont été faites par d’autres organismes, tel l’Assemblée communautaire fransaskoise qui avait déjà offert du soutien. L’ACFR devra rencontrer ses membres sous peu afin de présenter en détails le rapport financier et de répondre à leurs questions. Un sondage sur les activités offertes sera préparé afin de s’assurer de la pertinence de sa programmation. 

Article précédent Gerer un OSBL : ça s’apprend !
Prochain article Les drapeaux francophones ont le vent en poupe dans l’Ouest !
Imprimer
1717

Votre nom
Votre adresse email
Objet
Entrez votre message ...
x

Le Portail fransaskois

Nouvelles de l'ACF

Plainte présentée à la Commission indépendante le 13 janvier 2018

Les membres de la CI demandent des preuves écrites.
17 janvier 2018/Auteur: Assemblée communautaire fransaskoise/

Accès carrière

Pour les diplômé.e.s et jeunes adultes francophones qui veulent travailler en Saskatchewan.
15 janvier 2018/Auteur: Assemblée communautaire fransaskoise/

Le recomptage des bulletins de vote confirme le résultat

Roger Gauthier élu président de l'ACF
15 janvier 2018/Auteur: Assemblée communautaire fransaskoise/

Décision de la Commission indépendante du 3 janvier 2018

Décision de la Commission indépendante du 3 janvier 2018
4 janvier 2018/Auteur: Assemblée communautaire fransaskoise/

Allégations diffamatoires portées par les députés élus de Saskatoon.

Il est surprenant que ces personnes qui aspirent aux plus hautes fonctions de l’ACF discréditent ainsi leur organisme.
22 décembre 2017/Auteur: Assemblée communautaire fransaskoise/
RSS
12345678910Dernière