Skip Navigation

Horizons - chronique littéraire du Cercle des écrivains de la Saskatchewan

MALGRÉ TOUS !

MALGRÉ TOUS !
2412 of views

Paroles de Richard Duret et Laurier Gareault*

Musique de René Charrier

 

Refrain :

Dites-leur qu'on est toujours là,

Malgré vous, malgré nous.

Dites-leur qu'on est toujours là,

Malgré tout, oui, malgré tout.

 

Arrête donc pour y penser mon vieux,

Ça fait plus d'cent ans,

Pis on est toujours là.

On part à l'aventure mon vieux,

Ça fait plus d'cent ans,

Pis on est toujours là.

 

À la main droite, à la main gauche

On a pris l'C.P.,

Pour venir icitte.

On s’est bâti un shack de boue,

Ça fait plus d'cent ans,

Pis on est toujours là.

 

REFRAIN

 

Depuis plus d'un siècle,

On œuvre éparpillé,

Dans la nation de Dumont.

Dans ce pays toujours éloigné,

Des puissantes sources d'eau,

On s'est bâti une vie.

 

Les tempêtes de sable,

Et les poudreries d'hiver,

Ont tracé nos visages.

Par une tournure de fait,

À la jupe de notre mère,

On ne peut plus s'accrocher.

 

Refrain

 

Entre forêt et montagne,

Le pays de Douglas

Se forge de jour en jour.

Nous sommes peu nombreux

Mais nous avons fièrement

Développé notre langue et culture.

 

Refrain (2 fois)

*Composée pour marquer le 65e anniversaire de l’Association culturelle franco-canadienne de la Saskatchewan (ACFC), cette chanson a été interprétée par Pierre Chevrier lors du Congrès de l’ACFC en novembre 1977. À cette époque, Laurier Gareau signait « Gareault » en mémoire de son arrière-grand-père Azarie et de son frère Ludger qui se sont établis à Batoche en 1882 et 1878, respectivement. On retrouve le « lt » dans leur signature dans les registres de Batoche.

Comments are only visible to subscribers.