Close
Aventure et plein air
Dominique Liboiron

Un nageur met fin à sa traversée de l’océan pacifique

Ben Lecomte

Ben Lecomte

Benoît Lecomte tentait de devenir la première personne à nager à travers l’océan Pacifique. Sa tentative a commencé le 5 juin au Japon et il nageait en destination de la Californie. Après 1700 miles ou 2735 kms, le Français de 51 ans a décidé d’abandonner le voyage suite à des difficultés techniques.

Photo : Ben Lecomte, The Swim

Benoît Lecomte ne traversera pas l’océan Pacifique à la nage. Le Français de 51 ans tentait de nager entre le Japon et les États-Unis. Son voyage a pris fin après 110 jours. Il aurait été la première personne à nager à travers l’océan Pacifique. Après 2 735 km, l’aventurier et son équipe ont décidé de ne pas poursuivre leur expédition.

« J’ai nagé environ 1 700 miles et malheureusement notre équipement a lâché avant moi et nous avons dû arrêter pour des raisons de sécurité, » explique Benoît Lecomte.

Comme rapporté dans l’Eau vive (27 septembre 2018) son trajet a commencé le 5 juin à Choshi, une ville japonaise qui se trouve à 130 km à l’est de Tokyo. Il prévoyait de nager 5 500 miles ou 8 850 km en six mois afin de rejoindre San Francisco. Malheureusement, la chance n’a pas du tout été au rendez-vous.

Au mois d’août, le Français et son équipe se trouvaient en plein océan lorsque deux ouragans se sont approchés d’eux. Ils sont retournés au Japon à la hâte. Après un délai de trois semaines, le voyage a repris. En novembre dernier, des vents forts ont déchiré la voile principale de leur navire. En dépit des réparations, la voile manquait de résistance. Ils avaient une voile d’urgence, mais ils voulaient la garder pour une situation de crise. Étant donné que la voile était endommagée et que le bateau se trouvait à court d’essence, le nageur français et ses coéquipiers ont décidé d’abandonner l’expédition le 26 novembre dernier. Ils ont mis pied à terre à Hawaii.

L’expédition avait deux objectifs : premièrement, traverser l’océan à la nage et deuxièmement, l’équipe recueillir des échantillons de plastique pour sensibiliser le public au sujet de la pollution du plastique dans l’océan. À la suite de la décision d’annuler la tentative de traversée du Pacifique à la nage, les membres de l’équipe se sont concentrés sur leur travail scientifique et ont poursuivi la collecte de données.

En arrivant sur l’île hawaiienne d’Oahu, Benoît Lecomte a décrit la sensation de se trouver sur terre de nouveau. « Mes jambes tremblaient un peu. Je n’ai pas l’habitude d’avoir quelque chose de stable, mais je me sens bien. J’ai pogné du sable avec ma main pour sentir la terre. »

Son voyage semblait tout à fait impossible. Personne à ce jour n’a traversé l’océan Pacifique. Par contre, avant de nier l’idée farfelue de traverser le plus grand océan à la nage, sachez que Benoît Lecomte a traversé l’océan Atlantique en 1998. Il est la première personne à avoir réalisé cet exploit.

Benoît Lecomte a indiqué qu’il planifie déjà sa prochaine expédition, cette fois-ci entre Hawaii et la Californie. « Ça sera la même mission. Ça sera encore de recueillir de l’information au sujet du plastique, des micro-plastiques et ainsi de suite parce que nous voulons avoir un bon échantillon de tout l’océan afin de contribuer au savoir collectif de la pollution plastique. C’est très important. Et la dernière chose que nous voulons accomplir est d’inspirer les gens à changer leurs habitudes. » Une date de départ n’est pas encore prévue.

Né le 3 juin, 1967 à Engien-les-Bains en France, Benoît Lecomte travaille dans le domaine de la consultation environnementale. Il habite le Texas et est citoyen américain.

Imprimer
1775

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top