Close

Aventure et plein air

Gaetan Benoit, éternel aventurier et rassembleur
Dominique Liboiron
/ Catégories: Aventure et plein air

Gaetan Benoit, éternel aventurier et rassembleur

La communauté fransaskoise a reçu la triste nouvelle le 18 août de la disparition de Gaetan Benoit, décédé à l’âge de 43 ans d’un cancer du cerveau. Gaetan était bien connu pour son aisance avec les autres et le plaisir qu’il avait à rassembler les gens pour des activités sociales.

Mordu du plein air, Gaetan aimait la cabine familiale à Wakaw, au nord-est de Saskatoon, et les excursions de canotage.

En 2015, il a traversé l’Ouest canadien en canot de Rocky Mountain House, en Alberta, jusqu’à la baie d’Hudson. Il avait rassemblé pour l’occasion une équipe composée de ses amis Roger Dallaire, Gaëtan Lamarre et Francis Marchildon.

Selon son épouse, Katrine Deniset, Gaetan aimait surtout les portages pour l’entraide et le travail d’équipe qu’ils demandent. Cette dernière se souvient de son compagnon comme d’un passionné des idées, de la langue française et de l’humour. « Il était amoureux de la vie », explique-t-elle.  

En plus de rassembler des gens pour des excursions en canot, Gaetan était l’organisateur d’un tournoi annuel de jambette. Une championne du tournoi, Chantal Hamon, le décrit comme une personne pleine de vie et entourée de bons amis.

Image
Gaetan Benoit (24 juillet 1979 – 18 août 2022) a d’abord vécu à Aberdeen avant de déménager à Prince Albert. Photo : Gaëtan Lamarre

Robert Cousin est de ceux-là, lui qui a présenté un éloge lors du service funéraire organisé en l’honneur de Gaetan Benoit à Edmonton le 27 août. Il décrit son ami comme « une perle rare », en plus d’être une personne bienveillante.

Selon Robert, Gaetan s’épanouissait dans plusieurs domaines : social, sportif et créatif. Excellent joueur de hockey, Gaetan était autant à l’aise sur la patinoire que dans un studio. Lucide sur le fait que le sablier du temps coulait en sa défaveur, il avait décidé de se lancer dans un projet artistique d’enregistrement de vidéos et de chansons.

Avec ses créations, Gaetan a démontré la force de son humour. La plus courageuse de ses vidéos, P’tite cuisse fransaskoise vs Brain Eater, met en scène le créateur dans le rôle du personnage principal en combat contre une tumeur de cerveau, jouée par Marc Hounjet, dans une partie de jambette.

La description de la vidéo reflète le souci des autres qui, selon Robert Cousin, était un trait de caractère de Gaetan. La sœur du Fransaskois, Ginette Boulianne, indique que son frère a toujours eu cette qualité et qu’il l’a probablement héritée de leurs parents, Donald et Denise.

« J’ai récemment été diagnostiqué avec une tumeur cancéreuse inopérable au cerveau, dit la description. C’est maudit comme nouvelle réalité, mais je me rends compte qu’il y en a beaucoup, comme moi, qui doivent affronter cette terrible maladie. Vaut mieux en rire qu’en pleurer. C’est pourquoi j’ai décidé d’entrer dans le ring de boxe pour faire un premier combat contre la maudite tumeur. »

Afin de rendre honneur à Gaetan Benoit, traitons-nous comme il traitait les autres.

Imprimer
429

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top