Close

Aventure et plein air

Dominique Liboiron

Des techniques de camping pour anticiper les désastres

Voiture

Comme le montrent les feux de forêt à Fort McMurray en 2016, les urgences peuvent survenir très rapidement,
d’où l’importance de se préparer à l’avance.

À la mi-février, une énorme tempête hivernale a frappé le Canada, le Mexique et surtout les États-Unis. Mal préparé pour affronter un froid glacial, l’État du Texas a subi l’une des pires pannes d’électricité de l’histoire du pays. Plus de 30 personnes en sont mortes. Ce drame démontre l’importance d’être prêt. Certaines techniques de camping peuvent aider.

Le réseau électrique canadien est mieux adapté au froid que celui du Texas. Les longues pannes sont rares l’hiver, mais elles surviennent. La tempête de verglas en 1998 en est un bon exemple. Malgré notre infrastructure fiable, nos maisons sont mal équipées pour de longues pannes, en particulier l’hiver. 

Alors, pourquoi ne pas garder une trousse de survie à la maison ? J’en garde une chez moi. L’idée m’a semblé bizarre au début, mais ma maison a été inondée en 2010 et une trousse aurait été très utile à ce moment-là.

Trousse

Une trousse de survie à la maison est un élément essentiel pour se préparer à toute éventualité. 

Pour bien constituer votre trousse, faites semblant de partir en camping et de devoir vivre sans électricité. Imaginez les embûches et trouvez les solutions. Par exemple, si une panne vous plonge dans le noir, vous aurez besoin d’une lampe de poche. Si votre chauffage s’arrête, il vous faudra une autre source de chaleur. 

Ma trousse contient une lampe de poche, des allumettes et des chandelles pour éclairer, cuisiner et, s’il ne fait pas trop froid, chauffer. J’y ai aussi mis de l’argent : des billets de cinq et de dix dollars qui peuvent s’avérer utiles pour des achats pendant une crise. La trousse contient aussi de la nourriture non périssable, de l’eau et des vêtements chauds.

Je garde le tout dans une valise rangée dans un endroit facile d’accès. Les différents éléments restent à cet endroit, prêts à être utilisés sans que j’aie à les chercher. N’oubliez pas de vous renseigner sur la façon d’utiliser ces objets. Parfois, nous achetons des choses sans savoir comment s’en servir.

Formulez aussi un plan d’action. Par exemple, sachez à l’avance chez qui vous pourriez aller en cas de problème et informez-vous sur les moyens de vivre dans une maison où la température passera sous zéro degré. Un plan bien formulé enlève le stress frénétique qui surgit au moment de trouver des solutions à la dernière minute.

Les crises surviennent toujours soudainement. Lorsque nous sommes mal préparés, une urgence peut vite devenir un désastre. Avec une bonne préparation, comme pour aller camper, nous pouvons transformer une urgence en un simple inconvénient. 

Imprimer
2948

Comments are only visible to subscribers.

Theme picker

Back To Top