Close
Art et culture

Le théâtre Oskana annule le reste de sa saison

Douze jurés en colère du Théâtre Oskana

Douze jurés en colère du Théâtre Oskana

Photo: Jean-Pierre Picard
REGINA - Bien qu’il y ait une longue tradition théâtrale francophone en Saskatchewan, le théâtre communautaire est fragile. La seule troupe communautaire de la province, le théâtre Oskana, vient d’annuler le reste de sa saison. Le manque de comédiens disponibles et de soutien rend le travail de la troupe de plus en plus difficile.

Le théâtre Oskana fondé en 1990 traverse une nouvelle période difficile. Son directeur artistique et dramaturge de renom, Laurier Gareau, n’avait pas le choix d’annuler le reste de la saison. La difficulté de recruter des comédiens en est la première raison. La troupe logée dans les espaces de l’Association canadienne-française de Regina espère mener une consultation auprès des membres de l’ACFR pour mieux comprendre l’intérêt et les réticences des gens à participer au théâtre communautaire. La consultation aura lieu lors du cinq à sept de l’ACFR le 29 mars prochain.

« Un des problèmes que l’on rencontre aussi, c’est que l’on ne reçoit pas beaucoup d’appui du personnel de l’ACFR comme on l’a déjà eu dans le passé. Nous sommes des bénévoles, le travail de promotion et de recrutement est un fardeau que la troupe ne peut pas assumer. Depuis la création du théâtre, Oskana a vécu les mêmes hauts et bas avec l’ACFR », explique Laurier Gareau. L'ACFR a rencontré Laurier Gareau et compte faire les suivis appropriés en temps et lieu.

Le rôle du théâtre amateur est essentiel selon le directeur artistique par intérim de la Troupe du jour, David Granger : « C’est très rassembleur. En plus, il y a un élément pédagogique et de francisation au théâtre communautaire. Nous avons plusieurs personnes de langue seconde qui apprivoisent le français grâce au théâtre communautaire. » La Troupe du jour monte chaque année une production dite communautaire avec des comédiens en herbe d’ici. Cette production est une occasion de former et d’attiser la passion pour le théâtre tout en développant le talent d’ici.

David Granger est désolé d’entendre que la troupe Oskana traverse des difficultés : « Nous avons une grande tradition de dramaturgie théâtrale dans la Fransaskoisie comparativement au Manitoba par exemple. Nous avons de nombreux dramaturges de talent. C’est un gros plus pour notre culture, j’en suis très fier et je souhaite que les gens continuent à supporter le théâtre professionnel et communautaire. »

La Troupe du jour présente du 30 janvier au 3 février sa production communautaire : Le petit prince. Il s’agit de la première mise en scène pour Jesse Fulcher-Gagnon. De plus, deux jeunes comédiens francophiles, finissants de l’école de théâtre de la Troupe, vont aussi monter sur les planches dans cette production.

Imprimer
11865

Theme picker

Index - Culture

Previous Next

Conseil culturel fransaskois

 


 

Nouvelles du CCF

Le CCF sur Facebook




Back To Top