Close
Art et culture
Le Conseil culturel fransaskois plus près des écoles

Le Conseil culturel fransaskois plus près des écoles

En cette période de rentrée, le Conseil culturel fransaskois (CCF) veut resserrer ses liens avec le secteur scolaire. Mariève Duguay et Chantal Hamel, deux nouvelles employées, respectivement responsable de projets du secteur scolaire et agente de développement, s’attelleront à cette tâche.

Mariève Duguay

Mariève Duguay

Mariève est responsable de projets du secteur scolaire pour le Conseil culturel fransaskois.

Crédit : Courtoisie de Mariève Duguay

Le secteur scolaire est d’une importance capitale pour le CCF, tant l’organisme sait que la pérennité et l’épanouissement de la culture fransaskoise dépendent de sa relève.

Aussi le CCF s’efforce-t-il de cultiver une certaine appréciation auprès des jeunes francophones et francophiles grâce à une programmation scolaire riche et variée.

« Je suis beaucoup en contact avec les écoles fransaskoises et les écoles d’immersion dans la province, explique Mariève Duguay, nouvelle responsable de projets du secteur scolaire. Mon travail consiste vraiment à faire la promotion de tous nos programmes auprès des écoles. » 

Un large éventail d’offres éducatives…

Depuis le mois de juin, l’organisme propose une trousse d’activités artistiques pour les classes de la 1ère à la 8eannée portant sur l’artiste franco-métisse Marjorie Beaucage.

La moisson

La moisson

La trousse La moisson propose des activités artistiques pour les jeunes.
Crédit : CCF

« La moisson est une trousse produite entièrement par des artistes de la Saskatchewan », souligne Mariève Duguay. La trousse inclut entre autres le thème de l’autochtonisation. Marjorie Beaucage a elle-même contribué au contenu de la trousse, notamment avec des vidéos. »

Ce contenu vient s’ajouter au balado déCLIC lancé en automne 2021. L’outil explore « la construction langagière, identitaire et culturelle en Saskatchewan » et s’adresse aux élèves de la 7e à la 12e année. Le premier épisode est disponible gratuitement sur le site web du CCF. 

« Chacun des membres interviewés a son propre accent. C’est ce qui est intéressant à montrer aux jeunes », rapporte Mariève Duguay, rappelant ici le défi de l’insécurité linguistique qui touche les jeunes locuteurs de français.

DéCLIC

DéCLIC

La trousse physique du balado déCLIC proposée par le CCF
Crédit : Conseil culturel fransaskois

Les éducateurs scolaires peuvent retrouver les ressources du CCF sur le site du FRÉSK, un répertoire bilingue destiné aux communautés scolaires francophones de la Saskatchewan.

« C’est un endroit où les enseignants peuvent aller pour voir ce qu’il y a à faire du point de vue éducatif. Les ressources sont faites par des organismes francophones de la Saskatchewan », précise Chantal Hamel, coordonnatrice du FRÉSK. 

…qui s’agrandit

Le CCF a développé plusieurs guides pédagogiques centrés sur des artistes locaux, dont Carmen CampagneJoe Fafard et Jean Féron. Ce sera bientôt au tour du dramaturge et historien Laurier Gareau de faire l’objet d’un tel guide. La ressource devrait être lancée en mars prochain avec l’aide de la Société historique de la Saskatchewan (SHS).

Chantal Hamel

Chantal Hamel

Chantal est coordinatrice du répertoire FRÉSK. Crédit : Courtoisie de Chantal Hamel
Nouvellement installée dans son poste d’agente de développement pour le CCF, Chantal Hamel veut que les enseignants et organismes francophones bénéficient de son expérience et de sa sensibilité.

« Je veux utiliser mon expérience comme enseignante et dans le domaine culturel et de la jeunesse en milieu francophone minoritaire, dit-elle. Je connais leur réalité », ponctue celle qui sera responsable de la coordination de l’édition 2023 du Festival fransaskois.

Pour plus de renseignements au sujet de l’offre scolaire du CCF, rendez-vous sur le site web de l’organisme, sous la rubrique Secteur scolaire.

Imprimer
305

Conseil culturel fransaskois

 


 

Le CCF sur Facebook




Back To Top