Close
Art et culture

Le CCF lance un projet de production vidéo pour les jeunes

Image
L’Élévateur numérique est un nouveau projet offert par le Conseil culturel fransaskois à destination des jeunes.
Crédit: TheRegisti / Unsplash
Avec son « Élévateur numérique », le Conseil culturel fransaskois (CCF) lance un projet créatif de persévérance chez les jeunes s’articulant autour de la production vidéo. Ce club de production numérique francophone en Saskatchewan offre ainsi la chance à 12 jeunes de suivre des formations et produire du contenu numérique de février à juin 2021. Les œuvres pourront ensuite être exposées.

Les jeunes artistes, âgés de 14 à 17 ans, devront passer par un processus de sélection pour rejoindre le programme et pourront ensuite suivre quatre heures de formation par mois via la plateforme Zoom.

« On va devoir suivre les tendances, les intérêts particuliers des jeunes pour que le programme leur soit pertinent. Avec la technologie et les réseaux sociaux, il y a ce besoin d'innovation constant », indique Zoé Fortier, responsable du secteur scolaire pour le CCF.

Un projet pilote

Image
Crédit : Courtoisie du CCF
L’Élévateur sera à l’essai pendant six mois en tant que programme pilote et sera ensuite testé sur deux semestres en 2022. « On va utiliser la première édition pour voir si l'an prochain on devrait faire un groupe pour l'année ou par semestre. On aimerait que ce soit une initiative annuelle, mais qui grandit d'année en année », songe Zoé Fortier.

L’organisme culturel se veut à l’écoute de sa communauté et cherche à rejoindre ses jeunes qui, pour la plupart, ont connu la solitude ces derniers mois. « C'est certain que l’enjeu de mobiliser les jeunes revient souvent au niveau communautaire francophone et la minorité linguistique reste une réalité », explique Émilie Lebel, coordinatrice du projet.

Au rythme des tendances, le projet doit donc s’adapter à tous les supports pour être à l’image des jeunes et rester pertinent. L’initiative se voudra pluridisciplinaire et pourra s’étendre à la musique, l’édition ou la photographie. 

Comme le précise Zoé Fortier, l’Élévateur numérique se devra d’immerger les jeunes dans différents arts tout en gardant un œil ouvert sur l’évolution des plateformes et logiciels. « Avec la technologie et les réseaux sociaux, il y a ce besoin d'innovation constant. Une des plus importantes compétences des futurs travailleurs est l'adaptabilité, la capacité à apprendre rapidement de nouveaux concepts ou de nouvelles façons d'opérer », perçoit-elle.

Le projet pourrait donner naissance à des contenus numériques tels que des autocollants, des GIF, de courtes vidéos ou encore des images graphiques destinées à des plateformes populaires comme Instagram.

Ce club sera aussi l’occasion pour les jeunes en situation minoritaire de pratiquer leur français hors du cadre scolaire ou familial : « C’est évidemment un projet que nous trouvons très pertinent pour les élèves du Conseil des écoles fransaskoises [CÉF], mais l'initiative est ouverte à tous les élèves qui étudient en français en Saskatchewan », souligne Zoé Fortier. 

Une transmission de savoirs

Élévateur de l’esprit et de talents, l’initiative projette d’offrir un formidable travail de transmission et de collaboration entre les artistes locaux et les jeunes francophones de la province. « J'aimerais transmettre mes connaissances à ces jeunes et leur montrer de toutes nouvelles perspectives, tout en utilisant l'aide de mentors qui sont maîtres dans leur domaine », indique Émilie Lebel, elle-même artiste connue sous le nom de scène éemi.

L’autrice-compositrice-interprète, lauréate du concours Nouvelle scène de 2016, souligne que l’apprentissage et la familiarisation des jeunes avec les médiums numériques reste un enjeu important pour leur avenir professionnel. « Le terrain artistique évolue tellement vite. Le futur, c'est le numérique : en musique, en arts visuels, en vidéo, en site web, etc. », illustre-t-elle.

Pour plus de renseignements : www.culturel.ca

Imprimer
484

Theme picker


Conseil culturel fransaskois

 


 

Nouvelles du CCF

Le CCF sur Facebook




Back To Top