Close

En quelques mots

 

 

Jean-Philippe Deneault

Le Remai Modern de Saskatoon ouvre ses portes aux francophones

Grâce à un partenariat avec la Fédération des francophones de Saskatoon (FFS), la première visite guidée en français de la collection permanente et des expositions du Remai Modern s’est tenue le 3 décembre. L’occasion pour les visiteurs d’entreprendre un parcours thématique d’une grande valeur esthétique.

Une dizaine d’individus, couples et enfants, se sont rejoints pour la visite qui aura duré environ une heure. Animée par Nicole Cote, une enseignante et employée du musée, la visite a démarré par l’exposition d’art inuit Atautchikun / Wâhkôtamowin créée par les commissaires Missy LeBlanc et Kablusiak avec le soutien de la commissaire de l’établissement, Tarah Hogue.

La guide a attiré le regard des visiteurs sur une peinture à l’huile de l’artiste Pierre Nauya (1914-1977) datant de 1970, intitulée Settlement with Ship and Airplane. Nicole Cote a ainsi souligné la rareté de l’œuvre et l’organisation de l’espace dans le tableau. 

Ces œuvres étonnantes dévoilent diverses représentations de la culture postcoloniale contemporaine. Une pièce complète du musée abrite ainsi la sculpture imposante du collectif américain interdisciplinaire Postcommodity montrant un empilement massif de barils de pétrole couleur jaune Bombardier. Impressionnés, les visiteurs se sont empressés de photographier l’œuvre d’art sous divers angles. 

Au travers de ses diverses installations, le collectif autochtone composé de Cristóbal Martínez et Kade L. Twist « aborde des sujets tels que l'extraction des ressources et l'utilisation des terres, la toxicité et le confinement, les intersections du marché mondial avec les aînés humains, la traduction dans les langues autochtones et coloniales et les mythologies de l'art et de l'architecture modernes », a expliqué la guide.

La visite guidée, cohérente dans sa proposition thématique, s’est conclue sur diverses interprétations du chef d’œuvre de 1937 Guernica de Pablo Picasso. La guide a attiré l’attention sur la reconstitution de l’œuvre par l’artiste vancouvérois Adad Hannah. 

À partir d’une quinzaine de boîtes et d’objets divers, Adad Hannah et son équipe ont reconstitué l’œuvre antiguerre de Picasso au sein même du musée. La patine des objets provoque un fort contraste et rend hommage à la palette picassienne. 

Le groupe a fini par visiter l’exposition poétique Ghost Meadows de l’artiste local et de réputation internationale Zachari Logan, dont les dessins floraux et l’univers végétal intemporel plongent le visiteur dans un état de contemplation imaginative, comme s’il se trouvait dans un vieux salon de thé chinois d’une époque révolue. 

Pour retrouver plus de détails au sujet des expositions du Remai Modern, rendez-vous sur le site web du musée.

Imprimer
2512

Comments are only visible to subscribers.

Index - En quelques mots

Previous Next
Back To Top