Close

en quelques mots

 

 

Le pétrole déversé en Saskatchewan ne pourra pas être entièrement récupéré
Le pétrole déversé en Saskatchewan ne pourra pas être entièrement récupéré

Le pétrole déversé en Saskatchewan ne pourra pas être entièrement récupéré

Environ 133 000 litres de pétrole ont été récupérés à la suite d'un déversement causé par une fuite d'oléoduc en Saskatchewan, mais le ministère de l'Environnement de la province a prévenu qu'il était peu probable que les autorités réussissent à tout nettoyer. 

Husky a tardé à prévenir Regina de la fuite de son oléoduc

Husky a tardé à prévenir Regina de la fuite de son oléoduc

Il semble que la pétrolière Husky Energy ait attendu 14 heures avant de prévenir le gouvernement de la Saskatchewan d'une fuite à son oléoduc, mercredi soir dernier, près de Maidstone. 

Fuite de pétrole et eau potable à Prince Albert
Fuite de pétrole et eau potable à Prince Albert

Fuite de pétrole et eau potable à Prince Albert

PRINCE ALBERT - La ville de Prince Albert, aux prises avec un déversement de pétrole, recevra de l'eau acheminée par un tuyau de plusieurs dizaines de kilomètres dont la construction vient de commencer, ont annoncé dimanche les autorités de la province. 

Dendroctone du pin dans les Cypress Hills
Dendroctone du pin dans les Cypress Hills

Dendroctone du pin dans les Cypress Hills

Le dendroctone du pin a provoqué des épisodes de mortalité massive du pin tordu (Pinus contorta, ou lodgepole pine) en Colombie-Britannique pendant les années 1990 et 2000. On le retrouve dans les Cypress Hills également.

Maladie hollandaise de l’orme en Saskatchewan
Maladie hollandaise de l’orme en Saskatchewan

Maladie hollandaise de l’orme en Saskatchewan

En Saskatchewan, bien que la maladie hollandaise de l’orme soit présente depuis une trentaine d’années, elle est encore relativement sous contrôle. Le manque de couvert forestier continu et des mesures préventives permettent aux rues de Saskatoon de conserver leurs grands ormes. 

Fort McMurray : le retour à la maison n'est pas pour demain.
Fort McMurray : le retour à la maison n'est pas pour demain.

Fort McMurray : le retour à la maison n'est pas pour demain.

1er mai 2016, la « Bête » s’enflamme et brûle des milliers d’hectares dans le Nord de l’Alberta. Fort Mc Murray se retrouve encerclée par les flammes et c’est une ville tout entière qui se vide.

Seedy Monday au Centre culturel Royer à Ponteix
Seedy Monday au Centre culturel Royer à Ponteix

Seedy Monday au Centre culturel Royer à Ponteix

Ponteix - Seedy Monday est une expression imagée pour désigner  ce lundi  7 mars où le public était invité au Centre culturel Royer pour écouter Rachelle Ternier de Prairie Garden Seeds (Humboldt) nous parler de semences,
Au nom de l'eau
Au nom de l'eau

Au nom de l'eau

Lors de mon séjour au village en Côte d’Ivoire, au mois de février, il m’a été donné de voir, de sentir et de vivre de près la canicule.
Première rencontre des ministres de l'environnement en dix ans

Première rencontre des ministres de l'environnement en dix ans

Les ministres de l'Environnement du pays se sont contentés d'annoncer leur désir de collaborer encore, à la suite d'une première rencontre en 10 ans, à Ottawa, le vendredi 29 janvier.
Des scientifiques étudient l'échouage de 337 baleines en Patagonie

Des scientifiques étudient l'échouage de 337 baleines en Patagonie

La biologiste Vreni Haussermann a affirmé à l'Associated Press, mardi, avoir fait la découverte avec d'autres scientifiques, en juin, durant un vol d'observation au-dessus de fjords dans la région de la Patagonie. L'équipe procède à de l'échantillonnage depuis cette découverte. 

Un marché virtuel pour les producteurs fransaskois ?
Un marché virtuel pour les producteurs fransaskois ?

Un marché virtuel pour les producteurs fransaskois ?

SASKATOON - Le 20 novembre dernier des producteurs agricoles fransaskois ont participé à une journée de travail à Saskatoon. Objectif : explorer l’implantation d’un marché virtuel pour la distribution de leurs produits. 

 

De grosses pointures écolos dans la cité
De grosses pointures écolos dans la cité

De grosses pointures écolos dans la cité

La Cité universitaire francophone a organisé le 5 novembre une conférence sur la préparation de la COP21, la conférence de Paris sur le climat prévue à la fin du mois. Plusieurs scientifiques de renom étaient présents. Entretiens croisés avec Steven Guilbault, de l’organisation Équiterre, Jean-Christophe Fleury, du consulat de France à Vancouver et Jean Lemire, bien connu pour son travail en Antarctique. 

 

RSS
12345
Back To Top