- Wednesday 14 November 2018

fr-CAen-US
Close

Un fonds pour le développement économique communautaire

Création du Fonds de développement économique communautaire

Création du Fonds de développement économique communautaire

Claire Bélanger-Parker, présidente de la Fondation fransaskoise et Amadou Djigo, président du Conseil de la coopération de la Saskatchewan.
Photo : Francis Gourde
REGINA - Avec le Francothon qui arrive à grands pas, le Conseil de la Coopération de la Saskatchewan (CCS) a annoncé, le Jeudi 30 avril, un nouveau fonds pour aider le développement économique communautaire francophone. Ce fonds, créé en collaboration avec la Fondation fransaskoise, a comme objectif d’offrir une aide financière à des projets à intérêt communautaire. Un peu comme le principe de « start up » financier, le CCS va pouvoir distribuer de l’argent à des gens ou des organismes pour qu’ils puissent débuter leurs projets. « Les projets qui ont un caractère économique, qui ont pour objectif de créer des emplois pourront appliquer pour le fonds. S’ils respectent les critères, ils vont pouvoir recevoir du financement pour les aider à réaliser leurs projets », a expliqué Robert Therrien, directeur général du CCS. Les critères d’admissibilités dont monsieur Therrien fait mention n’ont toutefois pas encore été établis. Un groupe de travail se penchera sur la question après le Francothon.

Pour ce qui est du capital du fonds, Robert Therrien ne mise pas seulement sur le Francothon. « On vise une activité de prélèvements de fonds qui est séparée du Francothon, mais c’est sûr que j’espère que l’engouement sera là pour notre fonds », a-t-il dit. Cette activité est d’ailleurs le tournoi de golf du CCS qui aura lieu le 6 juin prochain. Avec cet événement et le Francothon, le directeur général espère que le fonds amassera un montant de 20 000 dollars. Après avoir atteint ce montant, le CCS s’engage à faire un « matching » des profits réalisés lors de leurs prochains projets. Cela signifie que l’organisme va mettre le même montant dans leur fonds que les profits engendrés par leurs activités.

Une implication tant attendu

Ce nouveau fonds du CCS est le troisième en une semaine à venir s’ajouter à la liste des fonds en partenariat avec la Fondation fransaskoise. La semaine dernière, la Société Historique de la Saskatchewan avait créée deux nouveaux fonds pour le patrimoine de la province. Un tel engagement des organismes est important.

Selon la présidente de la Fondation fransaskoise Claire Bélanger-Parker, ces nouveaux fonds confirment le travail fait au cours des dernières années. « C’est important pour la fondation, ça fait plusieurs années qu’on travaille à stimuler et engager la communauté à la réalité que la Fondation fransaskoise c’est leur fondation. Je pense qu’avec ces nouveaux fonds on s’aperçoit que la communauté est derrière nous et s’engage à voir cette belle vision communautaire d’atteindre le cinq millions. »

Elle a toutefois ajouté que les organismes ne doivent pas seulement compter sur la Fondation et ses activités de prélèvement de fonds pour faire augmenter leur capital. « Il ne faut pas juste que ce soit le Francothon et la campagne d’automne qui augmente le capital. On encourage les organismes à penser à des activités, des collectes de fonds pour faire grossir les fonds. Toutes les idées sont bonnes. »

Faire un don en ligne au Fonds de développement économique communautaire
Previous Article Des milliers de photos de l’Eau vive seront numérisées
Next Article La Fondation fransaskoise, ça sert à ça!
Print
6636
 

Catégories-organismes

Categories

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top