fr-CAen-US
Close

Catégories-organismes

Categories

Organisme

Trois postes abolis à Radio-Canada Saskatchewan

Trois postes abolis à Radio-Canada Saskatchewan

Lente exécution du diffuseur public selon l'ACF: les citoyens doivent se réveiller affirme sa présidente

REGINA – Suite à l’annonce de l’élimination de 392 nouveaux postes à CBC/Radio-Canada, dont trois postes en Saskatchewan, la présidente de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), madame Françoise Sigur-Cloutier a comparé l’exercice en cours à une «lente exécution membre par membre du diffuseur national sur la place publique.» La population ne sait plus comment réagir, tétanisée face à ces annonces — les citoyens doivent se réveiller.

Ces compressions sont un nouveau chapitre de la stratégie 2020, annoncée le printemps dernier par CBC/Radio-Canada. Le but est de réduire le nombre d’employés d’environ 1 500 d’ici la fin de la décennie. Cette stratégie est un plan qui enlèvera à Radio-Canada sa capacité à remplir son mandat. «Ce qui est en jeux ici,» a souligné madame Sigur-Cloutier, «c’est la qualité de l’information et des productions de notre diffuseur public.»

Suite à une proposition de l’Assemblée des député.es communautaires, une lettre sera envoyée au président-directeur général de CBC/Radio-Canada, Hubert T. Lacroix. «Notre lettre dénonce la stratégie mise en place par le conseil d’administration car elle mène à retirer au diffuseur public les moyens pour bien remplir son mandat qui est, entre autres, de « refléter la globalité canadienne et rendre compte de la diversité régionale du pays et contribuer au partage d'une conscience et d'une identité nationales,» précise la présidente.

Previous Article Bouffe à la Troupe du jour
Next Article L'immigration au féminin
Print
10873

Theme picker

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top