- Thursday 15 November 2018

fr-CAen-US
Close

Première allocution de Roger Gauthier, président de l'ACF

Roger Gauthier, président de l'Assemblée communautaire fransaskoise

Roger Gauthier, président de l'Assemblée communautaire fransaskoise

Discours de Roger Gauthier, président de l'Assemblée communautaire fransaskoise
Photo: Assemblée communautaire fransaskoise

Discours prononcé par le nouveau président de l'Assemblée communautaire, Roger Gauthier, lors de la soirée d’assermentation des députés communautaires le 2 février 2018, à Regina.

Chères Fransaskoises et chers Fransaskois, chers invités, chers amis, Mme la présidente sortante, chers députés communautaires, friends and guests,

Merci d’être avec nous aujourd’hui pour être témoins de cet événement. Thank you for being with us for this momentous event.

Scott Moe et moi avons quelque chose en commun; investiture la même journée. J’ai commencé ma campagne bien avant lui. J’espère que nous aurons l’occasion de nous rencontrer très bientôt. « It would be the beginning a great relationship ». Ç’est peut-être le début d’une grande amitié!

J’aimerais d’abord reconnaître que nous nous trouvons en Saskatchewan sur les territoires de plusieurs traités avec les Premières Nations :

  • - Regina est situé dans le territoire du Traité n0 4
  • - Saskatoon / Prince Albert sont situés dans le territoire du Traité n0 6
  • - Estevan est situé dans le territoire du Traité n0 2
  • - Nord - Nord-Ouest de la Saskatchewan Traité n0 8

Et nous sommes également sur le territoire traditionnel et ancestral de la Nation métisse. Je crois qu’il est important de reconnaître l’importance de notre relation avec les Premières Nations et la Nation métisse et la nécessité, pour nous francophones, de construire des liens qui vont contribuer à la réconciliation.

J’aimerais souligner que nous sommes également sur le territoire qui a été développé par les pionniers francophones, hommes et femmes, qui ont contribué à maintenir la présence de la francophonie dans cette province et à maintenir la langue et la culture françaises.

La semaine dernière, nous avons perdu une personne qui a joué un rôle important dans la communauté fransaskoise pour la reconnaissance et pour la défense de nos droits dans la province, Mme Irène Chabot. Elle a été présidente de l’ACFC de 1977 à 1983, pendant une période extrêmement importante lors du rapatriement de la Constitution canadienne et l’adoption de la Charte des droits et libertés. C’est avec tendresse que beaucoup de gens l’appelait « Ma tante Irène ! » J’aimerais que nous puissions garder une minute de silence à sa mémoire.

J’aimerais offrir mes remerciements à la présidente sortante Françoise Sigur-Cloutier, et à tous les députés communautaires qui viennent de terminer leur mandat : Michel Vézina, René Archambault, Joe Poirier, Dave Lawlor, Laurette Lefol, Patrice N'gouandi. Merci pour votre engagement et votre dévouement.

Depuis les derniers mois, la communauté a démontré qu’elle avait beaucoup de résilience pour surmonter l’épreuve que nous venons de traverser. Nous nous sommes vraiment exposés à nu devant les communautés francophones et acadienne du pays, devant les gouvernements et agences politiques avec lesquels nous travaillons, ainsi que devant nos compatriotes de la majorité. Nous ne pouvons nier le traumatisme que nous venons de vivre. Mais il est important que nous puissions nous relever de cette épreuve avec courage et détermination. Nous allons réparer les pots cassés et nous allons en ressortir plus forts avec la participation de tous et de toutes.

Le travail a déjà commencé. J'ai eu l'occasion de rencontrer beaucoup de gens de tous les milieux ici, en Saskatchewan, et de m'entretenir avec eux. Ailleurs au pays, beaucoup nous offrent leur encouragement et leur soutien.  J’ai passé des heures au téléphone et j’ai eu également la chance de participer à plusieurs événements dans la province : Regina, Saskatoon, Ferland. J’aurai l’occasion de participer à  plusieurs autres au cours des prochains mois. Je trouve important de vous écouter et d’avoir avec vous un dialogue constructif.

Vous avez devant vous toute une équipe de députés communautaires qui, soit poursuivent leur engagement pour un autre mandat, soit le débutent pour la première fois. Je tiens à vous féliciter de votre engagement et à vous remercier pour le temps et l’énergie que vous êtes prêts à consacrer pour assurer le développement de la communauté, et le mieux-être des Fransaskois et Fransaskoises de cette province.

La communauté fransaskoise, notre réseau associatif, nos partenaires et nos bailleurs de fonds, s’attendent à un standard élevé dans nos décisions et dans la mise en œuvre de nos actions. C’est un défi de taille que nous nous devons de relever et je suis certain que nous serons à la hauteur de leurs attentes. Nous le ferons avec rigueur, avec dignité et avec honneur.

Dès demain, nous nous mettrons au travail pour débuter ce pour quoi nous avons été élus comme ADC. Je m’attends à ce que nous puissions démontrer que nous pouvons travailler ensemble, en harmonie, pour défendre les intérêts supérieurs de la communauté.

Nous avons une équipe de talents impressionnante et compétente au sein de la direction et du personnel de l’ACF. Nous nous attendons également à un standard élevé de leur part. J’aimerais toutefois les rassurer que nous ferons tout notre possible pour leur garantir un lieu de travail sécuritaire, agréable à vivre, dans lequel ils et elles pourront développer leur potentiel professionnel.

Merci à vous tous d’être présents aujourd’hui et je suis heureux de vous inviter à célébrer avec nous une nouvelle page d’histoire qui commence dans la communauté fransaskoise.

Previous Article Août, un repas à la campagne : une comédie humaine qui a de la substance
Next Article Députés communautaires de l'ACF: destitution et démission
Print
1752

Catégories-organismes

Categories

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top