- Tuesday 20 November 2018

fr-CAen-US
Close
Jean-Pierre Picard (EV)

Le Francothon 2015 : Une récolte record

Le Francothon : une mobilisation des bénévoles

Le Francothon : une mobilisation des bénévoles

Le succès du Francothon est du à l’implication de nombreux bénévoles. Ce sont 24 employés de la SRC, 64 artistes  et leurs familles ainsi que 51 membres de la communauté qui ont donné de leur temps.

Photo: Francis Gourde (2015)
À chaque printemps, depuis maintenant 19 ans, la communauté fransaskoise se mobilise pour le Francothon. Cet événement médiatique, qui existe grâce à l’implication de Radio-Canada Saskatchewan, a été tenu le 2 mai 2015. Il sert de levier pour alimenter la Fondation fransaskoise et l’amener un pas plus près de son objectif de 5 millions $.

Le volet spectacle, sous la direction artistique de Michel Lalonde, a offert une belle brochette d’artistes professionnels et amateurs d’ici. Cette année, le Francothon a permis à des artistes autochtones de partager la scène avec des francophones. 

La soirée était ponctuée de divers témoignages qui ont permis de mieux connaître des membres de la communauté. Par exemple, qui savait que Richard Marcotte, qui était directeur à Radio-Canada au tout début du Francothon à la radio, avait payé ses études comme « calleur » lors de soirées folkloriques? Pour monsieur Marcotte, la générosité des Fransaskois envers la Fondation fransaskoise « est un témoignage de la vitalité et du vouloir de cette communauté de se préoccuper d’elle-même et de se prendre en main ».

Plus de 110 000$ ont été récoltés. Cette année, les réseaux sociaux et le Web ont été mis à profit avec brio afin d’offrir une interaction soutenue avec le public qui ne pouvait être sur place. Pour ceux qui ont manqué cette soirée, il est même possible de revoir le Francothon sur le site de Radio-Canada. 

Une contribution de 50 000$ de la CPF

La surprise de la soirée aura sans doute été la contribution de 50 000$ de la Coopérative des publications fransaskoises (CPF). Cette somme provient d’un transfert du montant investi dans sa propre fondation, la Fondation Marcel Moor. La CPF avait mis sur pied cette fondation en 2002 pour soutenir l’Eau vive. 

Même sans cette contribution le Francothon aurait atteint son objectif de 60 000$.

Vers une 20e édition

Sans Radio-Canada, il n’y aurait pas de Francothon tel qu’on le connaît. Avec les coupures à la SRC, la question revient souvent quant à savoir si notre diffuseur public pourra continuer à appuyer cet événement. Pierre Guérin, le directeur des services français pour la région de l'Ouest à la SRC, s’est fait rassurant en affirmant qu’il y aurait un 20e Francothon. Claire Bélanger-Parker, la présidente de la Fondation fransaskoise a tenu à remercier Radio-Canada pour son implication dans la communauté. 

À l’année prochaine, donc.


Previous Article La Fondation fransaskoise, ça sert à ça!
Next Article Souvenirs de l’ACFR
Print
5012

Catégories-organismes

Categories

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top