- Wednesday 14 November 2018

fr-CAen-US
Close

Le CCS enrichit son aide aux chercheurs d’emploi

Foires de l'emploi et ateliers sont au programme

Outre les foires, le Conseil de la Coopération de la Saskatchewan (CCS) a lancé des ateliers pour mieux appréhender le marché du travail et optimiser la recherche d’emploi. 

Le CCS a lancé deux séries d’ateliers inédits ayant comme objectif de mieux armer les chercheurs d'emploi. D’abord des séances sur la rédaction de CV et la préparation de l’entretien d’embauche, afin que les candidats, formés par l’organisme, puissent  se démarquer face au flot de candidats. « Un professionnel des ressources humaines vient parler de l’arrière-scène, expliquer ce que les recruteurs regardent, pensent de vous lors d’une entrevue. Il parle de la réalité, de comment les employeurs pensent et réagissent. Concernant les CV, ils se ressemblent tous. Nous voulons apprendre aux participants à rédiger un document qui sortira du lot », explique Félicité Nigobora, coordonnatrice pour l’intégration économique des immigrants francophones au CCS.

Astuces pour chercher un emploi

Second volet : la préparation des nouveaux arrivants. « Nous voulons dépasser les méthodes classiques », indique Félicité Nigobora. Avec ces ateliers, le CCS souhaite donner aux participants un aperçu du marché du travail en Saskatchewan ainsi que des astuces pour bien chercher un emploi et se préparer. « Il y a des tas de sites Internet par exemple. Mais nous voulons allez au-delà et leur montrer la vraie réalité : comment chercher, comment choisir, comment se comporte le marché, quels sont les secteurs d’avenir, etc », détaille la coordinatrice.

Par ailleurs, les mini-foires lancées en 2014 ont déjà repris depuis le 25 juin. Elles mettent face à face des employeurs et des chercheurs d’emploi dans un environnement propice au contact. « Les grandes foires rassemblent des centaines de visiteurs et de recruteurs. Il faut aller vite. L’interaction est difficile, courte et stressante. Les mini-foires facilitent beaucoup plus l’échange », explique Félicité Nigobora. 

Chaque détail compte

Félicité Nibogora, coordonnatrice pour l’intégration économique des immigrants francophones au Conseil de la coopération de la Saskatchewan

Félicité Nibogora, coordonnatrice pour l’intégration économique des immigrants francophones au Conseil de la coopération de la Saskatchewan

Ces rendez-vous vont droit au but. Ils s’adressent principalement aux personnes déjà prêtes à travailler, notamment les résidents permanents. Les recruteurs y viennent pour trouver des travailleurs, avec plusieurs dizaines de postes à pourvoir. L’identité des entreprises invitées donne souvent une idée du type d’emploi recherché. « Ces mini-foires permettent à chacun de se faire remarquer. En janvier, 80% des participants qui étaient venus ont été embauchés », affirme la coordinatrice. Selon elle, ceux qui arrivent bien préparés, bien habillés, prêts à passer un entretien d’embauche, ont plus de chance d’obtenir un poste. Les candidats ne doivent donc pas prendre les mini-foires à la légère. « Les recruteurs regardent tout, votre CV, votre attitude et prennent des notes sur chacun. »

----------------------

Prochaines mini-foires :
le 24 septembre à Saskatoon
le 3 décembre à Saskatoon / le 10 décembre à Regina.

Prochains ateliers CV :
le 19 novembre à Saskatoon
le 20 janvier à Moose Jaw
le 28 janvier à Prince Albert.

Prochains ateliers nouveaux arrivants :
le 15 octobre à Saskatoon
le 18 novembre à Regina.

Previous Article Les demandes de services sont en hausse, mais pas les budgets
Next Article Pas de nouvelles subventions pour le Conseil culturel fransaskois
Print
5127

Catégories-organismes

Categories

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top