Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Friday, September 21, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Friday 21 September 2018

Yvette (Chabot) Monette  1921-2014
L'Eau vive
/ Categories: Société, Nécrologie

Yvette (Chabot) Monette 1921-2014

Madame Yvette Monette (née Chabot) rend l’âme le 7 septembre 2014 au Foyer d’Youville de Gravelbourg (SK) à l’âge de 93 ans. Yvette fut précédée par son mari Marcel, décédé le 13 avril 2003 à Gravelbourg. Elle laisse dans le deuil ses six enfants et leur époux et épouse, dix petits-enfants et six arrière-petits enfants : René (Sally Kirkham) et leurs enfants : Michael et Rachael et le fils de Rachael, Jacob : Claudette (feu Terry Brown) et sa fille Lise (Geoffrey Urton) et ses deux petits-fils Maxwell et Noah : François (Lorraine Busik) et leurs deux fils Ryan et Graham : Alain et ses trois fils Scott (Thora) et leurs deux enfants William et Daniel, Marcel et Joël : Huguette (Jerry Bruch) et leurs deux enfants Jesse et Jamie, ainsi que Brigitte. Yvette laisse aussi dans le deuil ses cinq sœurs : Noella Girardin, Gertrude (Aimé) Brisebois, Odélie Couture, Jeannine Chabot et Lauriette Mac Mullin : ses beaux-frères et belles-sœurs : Louis et Thérèse (Monette), Irène (Fournier) Chabot, Colette (Liboiron) Chabot et de nombreux neveux et nièces. Elle fut précédée par ses parents Joseph et Laura (Dion) Chabot, ses frères Joseph-Edmond, Alfred Laurier et Viateur, son beau-frère et sa belle-sœur Gérard et Cécile (Brisebois) Monette, ses belles-sœurs Gilberte (Palmier) Chabot et Annette (Brisebois) Chabot.

Yvette est née le 20 juin 1921 à Ferland, la troisième de dix enfants. Dès son jeune âge, elle était douée pour le dessin, la couture, la cuisine et plus tard dans sa profession d’enseignante. Coûte que coûte en 1941-42, Yvette obtiendra son certificat de maîtresse d’école. Yvette retournera à l’Université de Regina pour obtenir un diplôme en Éducation en 1972. Son premier poste comme enseignante fut en 1942-43 à l’école Vindictive de Meyronne. C’est durant cette époque qu’elle rencontra Marcel Monette, un jeune fermier du sud de Meyronne. Le 29 novembre 1944 à l’église Saint-Jean Baptiste de Ferland a eu lieu le mariage d’Yvette Chabot et Marcel Monette et Thérèse Monette et Louis Fournier.

Yvette et Marcel se sont installés à leur ferme près de Kincaid. Ils ont réussi à en faire une très belle ferme. Yvette était très impliquée et dévouée dans les communautés de Meyronne et de Kincaid. Ses talents de cuisinière et de couturière seront bien appréciés. Elle enseignera la couture et la pâtisserie au club 4-H. Elle faisait tous les vêtements de ses enfants et cousait pour ses voisins, ses sœurs et bien d’autres. Si on se réveillait vers 1 ou 2 heures du matin on pouvait entendre ronronner la machine Singer. Quand la communauté lui demandait de l’aide elle ne refusait jamais son aide.

Marcel et Yvette décideront de s’acheter une maison à Gravelbourg pour que les trois derniers de la famille bénéficient des écoles francophones et catholiques. Yvette retourne à l’enseignement à l’élémentaire en 1965 au Couvent Jésus Marie de Gravelbourg. Elle quittera l’enseignement en 1976.

Après sa retraite, Yvette s’est dévoué corps et âme à ses petits enfants. Elle s’est aussi occupée de son père et de ses beaux-parents. Elle a continué à œuvrer dans la Francophonie au sein de la Fédération des Femmes canadiennes-françaises et de l’ACFC. Tout ce qu’Yvette présentait devait être accueillant, agréable et bien assorti, que ce soit un repas, les vêtements, sa maison comme son jardin. Elle aimait les jolies fleurs et ça depuis sa tendre enfance. Pour Yvette, sa famille était ce qu’elle avait de plus précieux et leur bien-être était sa grande préoccupation. Ses enfants et ses petits-enfants ont été choyés d’une maman, d’une grand-maman affectueuse, aimante et accueillante. Elle les aimait et elle s’y adonnait dans le moindre détail. Elle restera toujours dans nos cœurs et dans nos pensées.

À toute l’équipe exceptionnelle du Foyer d’Youville Merci! Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don à la Fondation du Foyer d’Youville ou au Centre culturel Maillard de Gravelbourg.

 

Print
7535

Navigation du site

Categories