Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Tuesday, October 15, 2019
Menu
Nouvelles récentes

 - Tuesday 15 October 2019

Marie-Lou Bernatchez
/ Categories: Arts et culture, Musique, 2019

Trente ans de Nouvelle scène

Le Gala Nouvelle scène, événement tremplin pour les artistes fransaskois de la chanson, souffle sa 30e bougie cette année. Depuis ses débuts en 1990, pas moins de 90 artistes fransaskois ont profité de ses ateliers et formations, en plus de vivre un avant-goût de la vie d’artiste professionnel.

Depuis ses débuts, Nouvelle scène a contribué au rayonnement de la fransaskoisie et a permis à de nombreux jeunes de poursuivre leurs rêves dans le domaine de la musique. Les formations offertes dans le cadre du gala permettent aux jeunes artistes d'être mieux outillés afin de poursuivre vers d'autres concours musicaux tels le Chant'Ouest et le Festival international de la chanson de Granby. Pour plusieurs d'entre eux, le Gala est un événement mémorable qui leur a permis de grandir en tant que musicien et individu. 

Pour Étienne Fletcher, participant en 2015, l’expérience fut mémorable : « L’avantage de Nouvelle scène, c’est d’avoir un avant-goût moins intense de la vie de concours avant de sortir de la province. Quand j'ai participé, ce n'était pas tant l'idée de gagner qui m’a motivé à continuer, mais plus les formations reçues. J’ai appris à être plus solide pendant les shows. Aussi, de voir la réaction du public, c'était très motivant. Les gens aimaient ce que je faisais. Je me disais que même si les réactions n'étaient pas les mêmes dans les autres provinces, au moins chez moi elles étaient positives. »

Un incontournable tremplin

« L'impact de Nouvelle scène sur la communauté fransaskoise est grand, analyse avec recul Suzanne Campagne, directrice générale du Conseil culturel fransaskois. C'est une fierté qui s'installe, une preuve que l'on est capable ici de faire un métier en français et un message très important pour nos jeunes. Ça vient valider la présence des francophones en Saskatchewan. »

La responsable est l’une des premières à avoir pris part aux demi-finales à Granby. « C'était extraordinaire comme expérience. Tout le monde était sous le choc de voir qu’il y avait des francophones à l'ouest de l'Ontario. » L'artiste Vaero, qui a participé en 2007, 2008 et 2012, partage cette impression : « Quand j'ai participé à Nouvelle scène, ça a fait grandir mon sentiment d'identité francophone et lorsque je me suis rendue au Festival international de la chanson de Granby, j’ai ressenti une très forte solidarité entre francophones de l'Ouest. »

Pour l’auteure-compositrice, c'est le travail d'arrière-scène qui l'a fascinée. « Je me souviens de m'être dit ‘Waouh’. Ce serait impossible de vivre ça sans tout le travail des musiciens qui nous accompagnent et sans tous les directeurs musicaux et artistiques sur place. » Celle qui est originaire de Zenon Park et qui a récemment élu domicile à Montréal ajoute : « Cette participation m'a confirmé que je voulais continuer dans ce domaine. J’ai pu travailler ma présence sur scène et mes compositions. Nouvelle scène m'a encouragée à consacrer davantage de temps à ce métier. Être chanteuse, ce n'est pas juste avoir une belle voix, il faut aussi travailler fort. »

Trente ans de Nouvelle scène

Nouvelle scène en quelques dates

  • 1990 – Lors de sa première année, l’événement porte le nom de Gala fransaskois de la chanson. C’est une initiative de l'Association des artistes de la Saskatchewan. 
  • 1998 – Le Conseil culturel fransaskois (CCF) chapeaute dorénavant l’événement.
  • 2014 – Le Gala fransaskois de la chanson change de nom pour le Gala Nouvelle scène. 
  • 2018 – Lord Byron est le premier Fransaskois ayant participé à Nouvelle scène à remporter le Festival de la chanson de Granby. 

Bien plus qu’un concours

Suzanne Campagne explique que le Gala n’est pas seulement une expérience musicale. « C’est vraiment une opportunité pour les artistes de mieux se comprendre. En participant, les jeunes ont l’occasion de voir ce qui va ressortir de cette expérience, comment ils vont la vivre et qui ils vont être et devenir au travers de tout ça. »

Celle qui a également fait carrière dans le domaine de la chanson française indique qu’il n’est pas nécessaire de gagner le gala pour bénéficier de ses nombreux avantages. « Même quand on ne gagne pas, même si on ne se rend pas aux finales, c’est une opportunité  de se faire connaître dans le réseau et dans les médias. C’est une occasion de réseautage et de connexions avec différents artistes. Ça a de multiples avantages. » Suzanne Campagne se réjouit ainsi de la longévité du Gala. « Trente ans de Gala Nouvelle scène, c’est un message : ça veut dire qu’il y a toujours un renouvellement de jeunes artistes fransaskois. »

Previous Article D’où viennent les francophones d’Amérique du Nord ?
Next Article La Fransaskoise éemi remporte le Gala Chant'Ouest 2019 !
Print
318

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Le Portail fransaskois