Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Saturday, September 22, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Saturday 22 September 2018

Santé mentale au Forum du RSFS: prévention et leadership des communautés

Une centaine de personnes ont répondu à l’invitation du RSFS

Un appel au leadership des communautés

Un appel au leadership des communautés

Roger Gauthier, directeur général du Réseau Santé en français de la Saskatchewan, souligne le rôle de leadership que doivent jouer les intervenants de la communauté fransaskoise et la population dans le dossier santé.
Photo : Yvan Lebel
Rendez-vous des intervenants-clés de la santé en français en Saskatchewan, le Forum annuel du Réseau Santé en français de la Saskatchewan (RSFS), s’est tenu les 29 et 30 mai derniers à Saskatoon sur le thème : La santé mentale de la tête aux pieds.

Sujet d’actualité s’il en est. La santé mentale se trouve, aujourd’hui, au cœur de préoccupations majeures au sein de nombreuses familles canadiennes. Elle touche l’ensemble des communautés, mais plus encore celles en situation minoritaire. Pour leur part, les pouvoirs publics en charge des politiques de gestion de la santé, sont de plus en plus interpellés.

Tout au long du Forum, les participants ont souligné le caractère primordial du triptyque: 1-prévention et intervention précoce, 2- engagement et collaboration intersectoriels et 3 - leadership communautaire et refus de la stigmatisation, pour améliorer la santé et le mieux-être des populations.

La conférence principale, animée par le Dr Fern Stockdale Winder, psychologue à la régie de la santé de Saskatoon, a porté sur le Plan d’Action en matière de santé mentale et de dépendances de la Saskatchewan. (Voir article ci-contre). À la suite de cette conférence, divers ateliers sous la forme d’échanges interactifs se sont déroulés parmi lesquels :

·       la prévention et les premiers soins en santé mentale, animés par Francine Proulx-Kenzle, consultante, et Jacqueline Houndjet, psychologue à la régie de la santé de Saskatoon;

·       la place des Francophones dans le Plan d’action du gouvernement, par Andera DesRoches, analyste de recherche au RSFS;

·       la transformation des pratiques de collaboration interprofessionnelle par Dr Elise Milot, professeure adjointe à l’École de service social à l’Université Laval,  Québec;

·       l’implication des travailleuses sociales pour le soutien aux patients et à leurs familles, animé par Hélène Davis, travailleuse sociale à Family Service Saskatoon.

Le Forum s’est conclu par un panel de discussions portant sur les initiatives de santé mentale mettant en vue la complémentarité entre les programmes des niveaux national et provincial. Le directeur général de la Société Santé en français (SSF), Michel Tremblay, venu d’Ottawa pour cet événement, a pu ainsi partager avec les participants les orientations en santé mentale en français, produit d’un long partenariat, destinées à sensibiliser les professionnels de la santé aux enjeux liés à la santé mentale dans un contexte linguistique minoritaire.

De son côté, le RSFS a présenté un aperçu de son projet pilote de « l’accompagnateur communautaire en santé en Saskatchewan », qui sera lancé dans les prochains mois à Saskatoon, Régina et Price-Albert. Le projet du RSFS, co-animé par son directeur général, Roger Gauthier, et le consultant du projet, Judicael Moukoumi, a suscité un vif intérêt auprès des participants. Plusieurs d’entre eux ont en effet souhaité que le projet puisse s’étendre dans d’autres régions de la Saskatchewan, notamment les régions rurales.

Le Forum 2015 du RSFS a vu la participation d’une centaine de participants venus d’horizons divers. Il s’est ouvert en présence de personnalités politiques de la province, notamment l’Honorable Wayne Elhard, Secrétaire législatif en charge des Affaires francophones du gouvernement de la Saskatchewan et Don Atchison, maire de Saskatoon. Les deux élus ont salué l’heureuse initiative du RSFS et ont réaffirmé la nécessité de renforcer l’accès aux services de santé en français des communautés dont cette langue est le premier moyen de communication. Ils ont souligné, à cet égard, l’importance et le rôle des communautés de nouveaux arrivants francophones dans le développement et dans la recherche d’une plus grande vitalité de la Saskatchewan. 

 

Print
4622

Navigation du site

Categories