Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Sunday, September 23, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Sunday 23 September 2018

Laurier Gareau

Planification stratégique de la Société historique de la Saskatchewan (1)

L'état des lieux

Vendredi soir 25 avril, avait lieu au Bistro du Carrefour des Plaines la première session de la planification stratégique de la Société historique de la Saskatchewan (SHS). Il s’agissait, le premier soir, de faire un bilan des succès, des faiblesses et des besoins de l’organisation fransaskoise. Une douzaine de personne participaient à cette rencontre.

Les plus grands succès de la SHS, dans les dix dernières années, ont certainement été le développement de programmes s’adressant aux élèves des écoles fransaskoises et d’immersion. L’animation scolaire et les Journées du patrimoine ont certainement donné à l’organisme une plus grande visibilité dans les écoles, et ont grandement facilité la transmission de l’histoire des francophones et leur rôle dans le développement de la province de la Saskatchewan à des milliers d’élèves.

Il ne faut quand même pas négliger les autres programmes destinés à faire connaître l’histoire des Fransaskois à une population globale. Parmi les outils qui permettent cette diffusion de notre histoire, mentionnons la Revue historique, le Musée virtuel francophone de la Saskatchewan et les nombreuses publications comme 100 Noms, Petit dictionnaire biographique des Franco-Canadiens de la Saskatchewan et  La Saskatchewan de A à Z.

La plus importante faiblesse identifiée par les personnes présentes était certainement la difficulté de trouver de nouvelles sources de financements pour les divers projets de la SHS. N’étant pas associée à une université, la Société historique n’est pas éligible pour un financement d’organisme comme le Conseil de recherches en sciences humaines. Une autre faiblesse soulevée est que nous connaissons mal les Fransaskois et les Fransaskoises qui ont reçu une formation en histoire et qui pourraient contribuer à des projets comme la Revue historique et le Musée virtuel. Enfin, il fut aussi question des archives de la communauté fransaskoise et l’absence de travail d’archivage dans la communauté.

 

Print
3961

Navigation du site

Categories