Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Wednesday, November 14, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Wednesday 14 November 2018

Les Fransaskois de retour « Right Fiers »

Jeux de la francophonie canadienne

Les quatre premiers médaillés de la Saskatchewan. De gauche à droite : Nicole Kramchinsky, Xavier Labelle, Samantha Monette et Malika Yoh.

Les quatre premiers médaillés de la Saskatchewan. De gauche à droite : Nicole Kramchinsky, Xavier Labelle, Samantha Monette et Malika Yoh.

Photo : AJF (2017)

La délégation de la Saskatchewan est revenue dans les Prairies avec une impressionnante récolte de médailles aux Jeux de la francophonie canadienne disputés à Moncton et Dieppe du 11 au 15 juillet 2017.

C’est avec 16 médailles au tableau d’honneur que les représentants de la province sont revenus du Nouveau-Brunswick, en juillet dernier. Il s’agit d’un record pour l’Équipe Saskatchewan alors que la précédente marque était de seulement 12. La chef de mission pour les Jeux de la francophonie canadienne, Gabriela Quintanilla, explique que c’est grâce au recrutement d’athlètes expérimentés que la province a battu son record de médailles.

« Je pense que c’est grâce à une excellente composition de l’équipe que nous avons pu obtenir 16 médailles. Les jeunes sont excellents dans leur discipline et nous avons vu les résultats. »

La délégation fransaskoise s’est notamment illustrée en athlétisme avec 14 médailles. Malika Yoh a récolté 4 médailles de bronze soit au 100 et 200 mètres, au relais 4 x 100 mètres et au triple-saut. De plus, Siloé Kimbu s’est démarqué en saut en hauteur avec un saut de 1 mètre 56 établissant au passage le nouveau record des jeux. 

Également, c’est la première fois que l’équipe fransaskoise remporte une médaille dans chaque discipline du volet artistique.

Préparation adéquate 

La délégation de la province était bien préparée afin d’offrir une bonne performance. La formation a effectué plusieurs camps d’entraînement pour les athlètes inscrits dans le volet sportif afin qu’une bonne cohésion se crée. 

« Nous avons eu six camps d’entraînement qui incluaient chaque discipline sportive. Et nous avons fait un camp de sélection pour les volets leaderships et arts lors de notre évènement RAMDAM. » mentionne Gabriela Quintanilla.

En ce qui concerne le déroulement, la chef de mission est très satisfaite. D’après elle, chacun a été ravi de participer et fier de représenter le drapeau saskatchewannais. Bien évidemment, il y a toujours place à l’amélioration. Selon Gabriela, il y a quelques détails qui pourraient être améliorés. Elle est d’avis qu’il a eu un petit manque de promotion. Toutefois, tout s’est bien déroulé pour Équipe Saskatchewan, que ce soit au niveau des installations ou de la logistique.

Un slogan qui a fait jaser 

Le slogan Right Fiers a été l’objet de nombreuses discussions animées. Faisant un clin d'oeil au chiac, le parler franglais propre aux Acadiens, le slogan a grandement été critiqué notamment par Sophie Durocher, chroniqueuse du Journal de Montréal, pour l’utilisation de l’anglais dans le slogan d’un événement francophone. Du côté de la délégation fransaskoise, c’est une fois sur place qu’elle a compris l’ampleur et l’utilisation du mot pour les Acadiens. 

« Les jeunes sont revenus en disant Right Fiers. » explique Gabriela, question de démontrer la compréhension du slogan par les jeunes.

Print
3318

Navigation du site

Categories