Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Tuesday, September 18, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Tuesday 18 September 2018

Émilie Dessureault-Paquette (EV)
/ Categories: Arts et culture, Musique, 2015

La tournée « interchangeable » des Campagne en Saskatchewan

Entretien avec Suzanne Campagne

La famille Campagne en spectacle à Regina

La famille Campagne en spectacle à Regina

Les Campagne, réunis sur scène au Bistro du Carrefour des Plaines à Regina le samedi 26 septembre 2015. De gauche à droite : Annette, Solange, Carmen, Suzanne, Michelle et Paul.
Photo: Émilie Dessureault-Paquette (2015)
REGINA - Dans le cadre du lancement de la saison 2015-2016 du Réseau de diffusion de spectacles de la Saskatchewan (RDSS) et de la tournée de la famille Campagne en Saskatchewan qui s'y inscrit, l'Eau vive s'est entretenu avec Suzanne Campagne, membre de la famille et chanteuse à ses heures.

« Je n'ai plus nécessairement de carrière musicale. J'explore, mais je suis vraiment contente de faire partie d'au moins deux des quatre spectacles. » Pour Suzanne Campagne, le temps des scènes et des compositions appartient plutôt au passé. Elle préfère avant tout se présenter comme la directrice du CCF, le Conseil culturel fransaskois. Elle fait pourtant partie de la tournée provinciale de son groupe familial bien connu dans la communauté.

Les Campagne ont fait carrière au cours des années 80 sous l'appellation Folle Avoine. Quatre de ses membres, Michelle, Paul, Annette et Suzanne, justement, ont été connus sous le nom de scène Hart Rouge un peu plus tard. Ils ont formé le premier ensemble francophone à s'exporter en dehors de la Saskatchewan.

Aujourd’hui, Suzanne Campagne parle de sa famille avec fierté et explique comment cette tournée en Saskatchewan a été lancée. « Ça c'est vraiment décidé à la dernière minute. La tournée du RDSS avec Marie-Josée, une artiste franco-manitobaine, avait été annulée. Nous l'avions incluse dans notre saison mais nous avons eu la réponse du Réseau des Grands Espaces à la mi-août. La décision a été prise là. Nous avons donc demandé aux diffuseurs ce qu'ils aimeraient avoir à la place. Nous avons proposé des artistes de la Saskatchewan. Trois des quatre diffuseurs ont dit qu'ils aimeraient avoir les Campagne. Michelle était en tournée avec Annette. Solange et Paul sont à la ferme 6 mois par an. Carmen habite Winnipeg, ce qui n'est pas trop loin. Nous étions donc tous à proximité. C'était un moment propice, mais nous n’étions pas certains que cela allait être possible. »

Suzanne Campagne parle donc en riant de la formule des « Campagne interchangeable ». Une formule adoptée pour accommoder les membres de cette famille occupée, mais surtout, dit-elle, pour cibler les besoins de chaque communauté. « Les quatre communautés avaient des thèmes et des raisons différentes d'accueillir nos spectacles. C'est là que c'est intéressant avec les Campagne. Nous avons tellement fait de concerts, dans un grand nombre de contextes, que nous avons pu répondre aux attentes. Par exemple, à North Battleford, le spectacle était pour la rentrée scolaire. Donc pour les enfants, et le grand public. » 

Suzanne Campagne rappelle au passage l'importance de travailler avec les communautés, de répondre à leurs besoins particuliers. L'objectif de la tournée étant d'offrir une occasion de se rassembler, en suivant le but du RDSS qui est d'amener des prestations professionnelles à l'intérieur des collectivités. « Les premiers en Saskatchewan qui nous ont écoutés et encouragés, c'était nos francophones, nos Fransaskois », rappelle l’artiste.  


Print
4042

Navigation du site

Categories