Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Thursday, November 15, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Thursday 15 November 2018

La philatélie n'a pas de saison
Laurent Desrosiers (EV)
/ Categories: Les timbrés, 2015

La philatélie n'a pas de saison

Nous sommes en plein hiver sibérien. Quel temps pour traiter d'un sport essentiellement estival : le golf. C'est un peu par manque d'inspiration que j'aborde ce sujet. Mais, sans aucune gêne je m'exécute, même si à ce temps de l'année la colonne de mercure se cache dans le fond de mon thermomètre.

Je m'explique. J'ai des milliers de timbres... des dizaines de milliers. Je feuilletais mon album canadien pour mettre à jour ma liste des timbres qui me manquent. Mon regard est tombé sur deux timbres très inusités, émis par Postes Canada pour commémorer le centenaire du premier championnat de golf disputé à Montréal en 1904. 

Faisons un peu d'histoire. Le Royal Montreal Golf Club, le plus ancien club de l'Amérique du Nord, a été fondé en 1873. Il était fréquenté par les anglophones de Westmount. C'était un parcours de 9 trous. L'expansion de la ville de Montréal a obligé le club à déménager à Dorval. L'édifice du club existe encore aujourd'hui. Il est devenu l'Académie Reine des Anges pour filles. Depuis 1959, le club est situé sur l'Île Bizard près de Montréal et comprend 45 trous. C'est un des cours les plus prestigieux d'Amérique du Nord.

Ce club a la distinction d'avoir été le premier de tout le continent américain à accepter des membres du « sexe faible ». Mme William Wallis a été la première golfeuse à s'y enregistrer. 

Les 2 timbres commémoratifs du centenaire de cet Omnium canadien ont attiré mon attention à cause de leur format. L'avènement de timbres ronds était encore une nouveauté. Ce format a été adopté avec réticence. On le trouvait peu pratique à cause du gaspillage du papier de qualité exceptionnelle utilisé pour la production de timbres. Un timbre rond sur un papier carré représente une perte de papier de 50%. C'est peu économique si on considère 12 000 000 ou même 25 000 000 d'exemplaires.

Une autre particularité de ces timbres est le gaufrage. C'est-à-dire que l'image du golfeur sur chacun des timbres est en relief, un peu comme des petites sculptures. En regardant l'envers des timbres, on voit que le golfeur sur chacun des timbres est pressé dans le papier.

Remarquons aussi qu'on ne sépare pas ces timbres en les déchirant le long de perforations. Parce qu'ils sont autocollants, ils sont appliqués sur un papier de fond. Ils ont été guillotinés de façon à ne pas couper le papier de fond. C'est une coupure ondulée au sein d'un encadrement circulaire blanc.

Un autre aspect littéralement renversant se trouve dans l'explication de la commémoraison de ces timbres. Il faut les examiner avec les golfeurs debout sur la tête pour lire : « Omnium du Canada. Open Championship of Canada ».

Print
3098

Navigation du site

Categories