Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Thursday, September 20, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Thursday 20 September 2018

Francis Gourde (EV)

La Fondation fransaskoise, importante pour la communauté

Bernard Fafard, président d'honneur du Francothon 2015 de la Fondation fransaaskoise

Bernard Fafard, président d'honneur du Francothon 2015 de la Fondation fransaaskoise

Photo: courtoisie Radio-Canada (2015)
Dans les situations minoritaires, une entité qui supporte l’ensemble de la communauté est  primordiale pour la survie des organismes. C’est le rôle de la Fondation fransaskoise pour les francophones de la Saskatchewan. Avec ses multiples fonds, la Fondation permet aux différents organismes qui desservent les francophones de la Saskatchewan d’offrir plus de services. De plus, elle donne aussi des bourses d’études pour soutenir l’avenir de la Fransaskoisie.

« La Fondation apporte un appui au développement de la communauté. Un montant investi dans la Fondation équivaut à redonner à tous les Fransaskois », affirme Claire Bélanger-Parker, présidente de la Fondation. Elle ajoute aussi que « il y a une variété de fonds, avec des missions différentes, qui offrent de multiples opportunités à des individus et à des organismes de faire appel à la Fondation. »

À venir dans les prochains mois

Les prochains mois seront importants pour la Fondation. En effet, deux événements majeurs de la collecte de fonds auront lieu avant le début de l’été. L’organisme, en collaboration avec Radio-Canada, va tout d’abord organiser son 19e Francothon, le 2 mai prochain, à Regina. L’événement, diffusé en direct sur les ondes de Radio-Canada, a comme objectif d’amasser 60 000 dollars. De plus, cette année, le président d’honneur du Francothon, Bernard Fafard, lance un défi aux Fransaskois des quatre coins de la province pour maximiser la collecte.

Un peu comme le « ice bucket challenge » qui a enflammé Facebook au cours de l’été, monsieur Fafard invite les gens à jongler et à faire des dons pour le Francothon.  Un défi qui représente bien la situation des Fransaskois, selon monsieur Fafard : « L'idée de la jonglerie nous semblait représentative de ce que vivent bien des gens de notre communauté. La Fransaskoisie, c'est des mères et des pères qui jonglent avec leurs responsabilités de parents et leurs responsabilités professionnelles; c'est des jeunes qui jonglent avec leur identité de francophone minoritaire et leur appartenance à la communauté dominante; c'est des nouveaux arrivants qui jonglent avec leurs coutumes culturelles et leur intégration à un nouveau mode de vie ».

Un nouvel événement verra aussi le jour, au début de l’été. Avec l’aide du Conseil de la Coopération de la Saskatchewan (CCS), la première édition du tournoi de golf pour amasser des fonds pour la Fondation fransaskoise se déroulera le 6 juin. Une autre activité qui permet aux Fransaskois d’aider leur propre communauté.

« Des événements comme le Francothon et le tournoi de golf sont d'importantes activités de financement pour la Fondation. De telles activités permettent non seulement d'amasser des fonds, mais aussi de sensibiliser les gens à la Fondation et cela, dans une ambiance de fête et de plaisir. C'est important de nous rassembler autour de ces événements divertissants. C'est bon pour le moral », a dit monsieur Fafard.

Avec ces événements et le soutien des gens, la Fondation fransaskoise se rapproche de son objectif de cinq millions de dollars. Présentement, les fonds de la Fondation s’élèvent à plus d’un million de dollars. 

 

Print
4224

Navigation du site

Categories