Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Saturday, November 17, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Saturday 17 November 2018

La coopération au-delà des coopératives

Assemblée annuelle du Conseil de la Cooperation de la Saskatchewan

AGA 2014 du CCS

AGA 2014 du CCS

Photo : Yvan LeBel

Créé en 1947 pour soutenir le développement de coopératives francophones en Saskatchewan, le Conseil de la Coopération de la Saskatchewan s’est adapté au fil des ans pour devenir un instrument de développement économique qui dépasse largement le modèle coopératif. C’est le constat qui est ressorti de l’assemblée générale annuelle du CCS, qui s’est tenue à Saskatoon le samedi 14 juin 2014. 

 

Dans son rapport d’activités, le directeur général, Robert Therrien, a fait état des nombreux projets du CCS pour stimuler l’industrie touristique des communautés fransaskoises, des activités de formation pour appuyer les entreprises existantes ou en créer de nouvelles, et des services d’aide-conseil pour les entrepreneurs.

 

Le CCS a présenté un bilan financier positif avec un surplus de 45 012 $. Fait à noter, le directeur général du CCS a souligné que l’organisme ne soumet pas de demandes dans le cadre de l’entente Canada-communauté : « Les besoins sont très nombreux dans la communauté fransaskoise et le CCS a accès à d’autres sources de financement dédiées aux activités économiques ».

 

Au cours de l’année qui vient, le CCS compte poursuivre sur sa lancée avec la poursuite des projets déjà en marche. Une emphase particulière sera mise sur les communications avec le développement d’outils numériques, qui permettront de mieux faire connaître le CCS et ses services. 

 

Le CCS : au-delà des coopératives

 

À la fin de la rencontre, la période de questions a permis de lancer une discussion sur la nature du modèle d’affaires en 2014, en lien avec la vocation originale du CCS. Alors que dans les années ‘60 le CCS comptait dans ses rangs une trentaine de coopératives (dont 27 caisses populaires francophones), le modèle coopératif n’est plus aussi choyé aujourd’hui. Jusqu’à tout récemment, le CCS avait un agent affecté à temps plein sur le dossier des coopératives. « Aujourd’hui, nos services sont surtout pour les micro-entreprises » d’expliquer monsieur Therrien. 

 

La question a été soulevée si cette situation résultait d’un manque d’intérêt pour la formule coopérative, ou par une absence de sensibilisation. Le président du CCS, monsieur Amadou Djigo, a soulevé l’importance de faire connaître le modèle coopératif auprès des jeunes d’âge scolaire. 

 

La discussion s’est terminée en évoquant la possibilité de raviver le dossier de l’Annuaire des commerçants et des services en français en Saskatchewan. Contrairement à l’Alberta et au Manitoba, qui publient régulièrement une compilation des services disponibles en français, la Saskatchewan n’offre plus une telle ressource depuis plusieurs années. Monsieur Therrien s’est montré ouvert à collaborer activement à un tel projet, qui peut stimuler la solidarité économique des francophones.


Le nouveau Conseil d’administration du CCS :

 

  • • Amadou Djigo, président
  • • Jean Fouillard, vice-président
  • • Annette Labelle, secrétaire
  • • Rose Kumbu, trésorière
  • • Jean Marc Lepage, administrateur
  • • Robert Lalonde, administrateur
  • • Gaston de la Sablonnière, administrateur
  • • Clément Dion, administrateur
  • • Jean Duperreault, administrateur
Print
7964
 

Navigation du site

Categories