Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Wednesday, September 26, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Wednesday 26 September 2018

Gilles Groleau récompensé

Une carrière consacrée à l'éducation en français

Gilles Groleau recevant le prix Dubois-Leblanc au Congrès 2017 de l'ALEF

Gilles Groleau recevant le prix Dubois-Leblanc au Congrès 2017 de l'ALEF

De gauche à droite: Donna Lajeunesse (directrice adjointe à Mgr de Laval-Regina et président de l’ALEF); Gilles Groleau (conseiller CÉF/en prêt de services au Ministère de l'Éducation) et Frankie LaClare (coordonnatrice des ressources humaines au CÉF)
Photo : CÉF
REGINA - La fin de l’année scolaire approche à grands pas. Afin de souligner l'implication de Gilles Groleau dans l’éducation francophone en Saskatchewan, l’Association locale des enseignantes et enseignants fransaskois (ALEF) lui a remis le prix Dubois-Leblanc lors de son Congrès 2017 en avril dernier. 

Gilles Groleau s’est vu remettre le prix Dubois-Leblanc afin de reconnaître et souligner la qualité de son engagement au niveau du perfectionnement professionnel des enseignants dans les écoles fransaskoises. Il a été flatté de recevoir ce prix puisqu’il s’agit d’une récompense provenant de ses pairs. 

« Pour avoir vraiment le pouls d’une salle de classe, tu dois aller chercher les enseignants et travailler avec eux.» Ayant été lui-même enseignant jusqu’en 1998, Gilles Groleau comprend la dure réalité d’être professeur. Le Trifluvien a travaillé de concert avec les enseignants du Conseil des écoles fransaskoises et a offert des ateliers et des formations afin de bien les outiller face au développement des programmes d’études. 

Le ministère de l’Éducation a également pu bénéficier du travail accompli par Monsieur Groleau. De plus, l’homme dont la retraite approche a développé un guide de roman. En charge des renouvellements des programmes d’études dont la langue première est le français, il travaille présentement à l’écriture des programmes pour le ministère. 

Un prix bien mérité

« Ça représente beaucoup à mes yeux. Je suis en fin de carrière et je me dis que c’est un bel honneur et c’est un beau prix de recevoir une récompense comme celle-ci. » explique-t-il.

Il s’est également vu remettre un certificat de reconnaissance pour son implication dans l’éducation fransaskoise. Trois autres certificats ont été décernés à Lisette Préfontaine, Viviane Lesko et Denis Chevrier. 

Lors du congrès, l’enseignant retraité de l’École St-Isidore de Bellevue Ronald Tessier a été le récipiendaire du prix Onésime-Dorval en reconnaissance pour son travail comme éducateur fransaskois d’exception. 

Print
3127

Navigation du site

Categories