Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Tuesday, September 25, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Tuesday 25 September 2018

Demi-finale de Fransaschante à Saskatoon


SASKATOON - La nouvelle saison des Cabarets du Relais de Saskatoon démarrait en beauté, le 10 octobre dernier, en mettant à l’honneur les quarante ans et plus pour la demi-finale nord du concours Fransaschante. On y récompensait l’audace des participants qui osaient, pour l’occasion, sortir de leur zone de confort.

« Pour célébrer le quarantième anniversaire du Conseil culturel, on voulait faire chanter les fransaskois, » nous lançait joyeusement Suzanne Campagne en début de soirée. C’est ainsi que naissait l’idée de faire place aux quarante ans et plus en créant cette compétition amicale entre communautés. Nous sommes habitués à donner beaucoup de place sur scène, à juste titre, à la jeune relève musicale. Il est donc rafraîchissant d’ouvrir nos oreilles à ceux et celles qu’Annette Campagne appelle avec justesse « les gênés ». 

Cinq concurrents répondaient ce soir-là courageusement à l’appel du CCF. C’est d’ailleurs ce critère principal qui animait les membres du jury – composé de Vanessa Fortin, Suzanne Campagne et Angèle Boisvert – dans le choix des lauréats.

Ainsi, Élisabeth Foucault de Saskatoon et Clarence Briand de North-Battleford, ont facilement damé le pion aux autres interprètes que les habitués des Cabarets apprécient depuis plusieurs mois déjà. 

C’est avec « Le vieux piano » de Claude Léveillée que Clarence Briand lançait le bal, magnifiquement accompagné au piano par Jean-Pierre Picard.

Élisabeth Foucault, nous offrait ensuite, avec Annette à la guitare, « Chanter la vie », un des grands succès de Nana Mouskouri. Élisabeth nous confiait avec émotion que c’est grâce aux chansons préférées de sa mère, qui hélas souffre d’Alzheimer, qu’elle parvient encore à communiquer avec elle - un beau témoignage de dévotion. 

Dave Turcotte, nous a étonnés avec « Le bleu du papier blanc » de Vilain Pingouin, avec Jean-Pierre au piano et Michèle Fortin au Mélodica. Michelle nous a aussi offert une mordante interprétation du très beau texte de la chanson « Concessions » écrite par son ami Maurice Boyer.

Jean-Pierre, quant à lui, nous a bercé à son tour, comme le faisait Nougaro dans sa jeunesse avec « Tu verras ». 

Annette Campagne, qui animait avec chaleur cette belle soirée, nous a offert « Tu es ma lumière », une des chansons rayonnantes de son dernier album, alors que le jury délibérait encore.

Le clou de la soirée? 

À chaque Cabaret, il y a toujours quelque chose d’inattendu qui se produit. On y vient pour se rapprocher ainsi que pour écouter ou faire de la musique ensemble. Ce soir là, notre ami David Baudemont - qui se tient loin d’un micro depuis bientôt seize ans - nous  a bien amusé en venant porter main forte à Dave alors qu’il s’apprêtait à nous interpréter le célèbre « Hier encore »  d’Aznavour accompagné par Irène Lacoursière au piano – une autre artiste très douée dont on s’ennuie... On a chanté en cœur et on a bien rigolé.

Soyez au Rendez-vous fransaskois, le 8 novembre prochain, à l’Hôtel Parktown de Saskatoon pour découvrir comment nos demi-finalistes se mesurent aux lauréats de Bellevue et de Prince Albert.

Print
5424

Navigation du site

Categories