Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Friday, November 16, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Friday 16 November 2018

Émilie Dessureault-Paquette

Découvrir la fransaskoisie par l’agriculture

Jean-Marie Poirier

Jean-Marie Poirier

Jean-Marie Poirier, responsable du programme Odyssée Agri
Chaque année, le programme Odyssée Agri envoie de jeunes professionnels français ayant une solide formation en agriculture ou provenant de milieu agricole, travailler dans une trentaine de régions du monde. En 2015, 75 Français sont venus au Canada pour participer à ce programme. Une dizaine d’entre eux ont rejoint la Saskatchewan.

 

Il existe des passerelles entre agriculture et francophonie. Odyssée Agri constitue l’une d’entre elles. Jean-Marie Poirier est le responsable de ce programme français. Il était fin septembre à Regina, pour l’IRE, l’International Rural Exchange, un programme canadien basé en Saskatchewan. Même s’il ne place pas nécessairement les stagiaires dans des milieux francophones, la spécificité du Canada donne le choix aux jeunes Français entre une immersion linguistique en milieu anglophone ou une ouverture à la diversité de la francophonie, en rejoignant la Fransaskoisie. 

 

Trois de ces stagiaires ont justement rejoint un environnement francophone. Ils travaillent dans la production céréalière, à la Green Atlantic Farms. Cette entreprise est tenue par Franck Groeneweg, un breton d’origine installé depuis 15 ans en Saskatchewan. « Il s’agit d’un de mes contacts, mais je suis à la recherche de nouvelles personnes ressources francophones en Saskatchewan. Il existe une vraie demande en France pour venir travailler dans la Fransaskoisie. Le fait d’élargir notre carnet d’adresses représenterait une belle opportunité pour nous », affirme Jean-Marie Poirier.

 

L’entrée d’Odyssée Agri chez les francophones de Saskatchewan s’est faite par l’intermédiaire de l’Assemblée communautaire fransaskoise. L’ACF a contacté Jean-Marie Poirier il y a de cela un an et demi, car l’organisme observait un besoin réel chez les agriculteurs fransaskois. « Nous n’avons jamais travaillé ensemble, pour l’instant, mais il y une réelle volonté de le faire » explique Jean-Marie Poirier qui est donc allé à la rencontre de Ronald Labrecque, directeur général adjoint de l’ACF, pour mettre en place un partenariat, lors de son passage à Regina fin septembre.« Il faut que cela se sache au sein de la communauté francophone. Il existe des opportunités de recevoir des Français. Ces jeunes qui participent à Odyssée Agri proviennent du milieu agricole. Ils ont déjà reçu une formation, ils possèdent un savoir-faire. Leurs parents sont souvent agriculteurs. Ils ont donc de l’expérience. »

 

Le responsable d’Odyssée Agri se dit aussi ouvert, pourquoi pas, à l’accueil de jeunes Fransaskois en France. Après tout, le programme place déjà des jeunes étrangers dans des exploitations françaises. 

« Nous avons donc la possibilité de faire ces échanges avec le Canada. Le but du stage, c’est de développer une capacité d’autonomie dans un environnement différent. Avoir une expérience de vie ailleurs, doublée d’une expérience professionnelle qu’ils ont déjà. Ils font des découvertes culturelles, linguistiques. Ils s’initient à un autre système de pensée, car l’approche agricole n’est pas nécessairement la même que dans leur environnement d’origine. »

 

Avis donc aux intéressés. L’ACF peut mettre en contact avec Odyssée Agri les professionnels souhaitant accueillir des agriculteurs en herbe venus de France.

 

Pour en savoir d'avange: http://odyssee-agri.com/

 

Print
3202

Navigation du site

Categories