Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Wednesday, November 20, 2019
Menu
Nouvelles récentes

 - Wednesday 20 November 2019

Frédéric Dupré

Coup dur pour la francophonie des Amériques

Denis Desgagné

Denis Desgagné

Photo : Centre de la francophonie des Amériques
Le  nouveau gouvernement de la Coalition Avenir Québec a choisi de ne pas respecter la recommandation du conseil d’administration du Centre de la francophonie des Amériques (CFA), soit de renouveler le mandat du directeur en place Denis Desgagné. Madame Johanne Whittom, une proche de l’ancien premier ministre, Philippe Couillard, vient d’être nommée (le 28 novembre) à la direction générale du CFA. « Je suis très déçu qu’on n’ait pas daigné contacter les membres », affirme un autre administrateur, Luc Doucet cité dans le journal Le Devoir. Une lettre devrait être acheminée au premier ministre, François Legault, par un groupe d’administrateurs pour solliciter une rencontre.

Monsieur Desgagné a contribué, au cours de son mandat (2010-2018) à réinventer en quelque sorte le Centre avec une série de programmes novateurs dont la Bibliothèque des Amériques, le Forum des jeunes ambassadeurs ou encore le Concours de twittérature des Amériques. Les activités du Centre ont su faire rayonner le leadership du Québec pour la francophonie dans les Amériques tout en répondant aux enjeux uniques des communautés francophones en situation minoritaire au Canada. Monsieur Desgagné était respecté dans les réseaux de la francophonie canadienne et son départ est un choc et source de désappointement pour plusieurs. Son départ inattendu a provoqué la colère de plusieurs leaders francophones au pays.

Les réseaux sociaux sont innondés de commentaires venant de partout des Amériques pour souligner l’excellent travail que Denis Desgagné a fait lors de son passage au Centre. Voici un de ces commentaires : « Hier j’ai appris la nouvelle que Denis Desgagné ne sera plus le Président-directeur général du Centre de la francophonie des Amériques. Là je suis complètement attristé. Pourquoi ? Car pour moi, Denis est un héros, un des hommes les plus honorables que j’ai déjà connus. En tant que jeune ambassadeur de la francophonie des Amériques, c’est avec lui que j’ai appris à tisser des liens, il m’a fait apprendre à apprivoiser. C’est grâce à lui que je comprends aujourd’hui la grandeur de la francophonie des Amériques. Il a réussi à bâtir des ponts entre les francophonies. Un homme inspirant, qui a marqué ma vie. » Andrik Risso sur Facebook.

Créé en 2008 à l’occasion du 400e anniversaire de la fondation de Québec, le CFA a pour mission de promouvoir la francophonie dans les Amériques. Il compte une quinzaine d’employés.

Previous Article Une Fransaskoise à la présidence de la Société Santé en français
Next Article Les Éditions de la nouvelle plume en pleine croissance
Print
3940

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Le Portail fransaskois