Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Friday, November 16, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Friday 16 November 2018

Alexandra Drame (EV)
/ Categories: Société

Carnet de voyage

Paris je t’aime!

Le Louvre et sa pyramide, harmonie entre le moderne et l’ancien

Le Louvre et sa pyramide, harmonie entre le moderne et l’ancien

Photo : Alexandra Drame

Paris, Ô ville lumière, ville de ma naissance, je me devais de venir te payer une petite visite pour voir ce que tu es devenue depuis que nous nous sommes quittées, il y a quelques années.

 

Afin de m’éloigner du parcours du touriste lambda qui va de la Tour Eiffel, aux Quais de Seine en passant par l’Arc de triomphe, je voulais voir les nouveautés, les quartiers en rénovation, les banlieues, ou tout simplement me promener dans les quartiers que je connais moins bien. Bref, te voir avec un œil nouveau.


Par un bel après-midi ensoleillé, je me suis promenée au Jardin des Tuileries au milieu des statues et bassins, qui font face au musée du Louvre et sa pyramide, étrange mélange architectural de moderne et d’ancien. J’ai remonté les Champs-Elysées et flâné dans les boutiques de luxe, où les enseignes en anglais ou en japonais sont maintenant remplacées par des messages en russe, arabe ou chinois, ces nouveaux clients qui viennent te découvrir et ramener un peu de charme parisien dans leurs lointaines contrées. 


Tu fais beaucoup rêver à l’étranger : la preuve, Saskatoon, ma ville d’adoption est surnommée le « Petit Paris des prairies », « La ville des ponts », car tout comme toi, elle a beaucoup de ponts (en tout cas sur une échelle saskatchewannaise!). C’est peut-être pour cela que je m’y sens si bien, Saskatoon me rappelle un peu toi... 


Tes ponts sont d’ailleurs devenus de nouveaux lieux de pèlerinage pour les couples du monde entier ou de toute la France : ils se pressent très nombreux pour venir accrocher un petit cadenas sur le pont des Arts, qui en compte déjà 2 000! La Mairie de Paris a déclaré que cette mode pose la question de la préservation du patrimoine, mais qu’à cela ne tienne, les amoureux continuent de venir en masse. D’autres endroits sont aussi convoités, comme la passerelle Simone de Beauvoir, qui enjambe la Seine pour relier le parc de Bercy à la Grande Bibliothèque de Paris, afin de relier la nature et la culture. On comprend les amoureux qui viennent y sceller leur amour : après avoir posé son cadenas sur le pont, on jette la clef dans la Seine, afin d’assurer l’éternité de sa relation...


On dit tout de toi « Paris c’est magique/sale/la capitale de la mode/dangereux/multiculturel/avant-gardiste... » Et bien on a raison : Paris c’est tout ça à la fois, et bien plus encore. Mais si les avis sont mitigés, ils restent unanimes sur un point : tu ne laisses personne indifférent. Comme le disait Maurice Chevalier en 1939 « Paris sera toujours Paris ». Il avait bien raison!


La semaine prochaine, deuxième partie du carnet de voyage : direction l’Espagne!

Print
4258

Navigation du site

Categories