Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Tuesday, September 18, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Tuesday 18 September 2018

Michel Vézina

Atelier de culture traditionnelle pour les jeunes de Gravelbourg

Un avant-goût de traditions

Atelier de culture traditionnelle à Gravelbourg

Atelier de culture traditionnelle à Gravelbourg

Photo: Mélanie Potié (2016)
GRAVELBOURG - Le Centre d'appui à la famille et à l'enfance (CAFE) de Gravelbourg, La Clé des plaines, offrait, les 27 et 28 avril derniers, deux ateliers en culture traditionnelle aux familles et enfants qu’il dessert. Michel Vézina, membre pendant de nombreuses années de l’ensemble folklorique Les Danseurs de la Rivière La Vieille, a animé ces activités au complexe scolaire regroupant l’École Mathieu, l’École Beau Soleil et le Centre éducatif à la petite enfance Le Tournesol.

Le premier atelier s’adressait à des enfants de 5 ans et moins. La petite marmaille de 9 petits à pu faire une danse d’origine bretonne, l’andros, toucher à des tricornes en différents tissus, découvrir les couleurs de la ceinture fléchée, toucher aux cuillères en bois et faire giguer des bonnes femmes et des chevaux de bois sur planche, fabriquer des maracas, faire de la musique avec celles-ci et finir avec une ronde sur l’air de la bastringue. L'atelier s'est déroulé à l'auditorium de l'École Mathieu, appuyé par la coordonnatrice du CAFE, Mélanie Potié, du personnel du Centre éducatif et de quelques parents présents.

Le deuxième atelier s’est déroulé le lendemain dans la salle commune de l’École Beau Soleil avec une douzaine de jeunes de la prématernelle, de la maternelle, de la 1re et de la 2e année. Ceux-ci, aidés du personnel de la prématernelle et de la classe participante ainsi que de la coordonnatrice Mélanie Potié, ont pu pratiquer une danse traditionnelle mexicaine, Los Machettes, avoir quelques explications sur le tricorne, danser une contredanse canadienne-française, explorer les usages de la ceinture fléchée et quelques détails de fabrication de celle-ci, fabriquer des maracas, faire un concert sur un air acadien avec celles-ci, jouer des cuillères de bois et terminer avec une bastringue bien enjouée.

Le projet permettait aux enfants et adultes impliqués d’avoir une initiation à différentes traditions canadiennes-françaises mais aussi internationales qui composent maintenant une des fibres de notre culture. Les petites frimousses présentes ont participé activement aux activités proposées et le projet peut certainement être qualifié de succès à Gravelbourg.

 

Cette activité a été rendue possible grâce à un financement obtenu par l’Association des parents fransaskois auprès du Conseil culturel fransaskois.

Print
3475

Navigation du site

Categories