Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Tuesday, September 18, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Tuesday 18 September 2018

Ahmed Hassan Farah (EV)

Assemblée générale de la Société historique de la Saskatchewan

Un bol d’air frais nordique pour faire le point

PRINCE ALBERT - C’est à Prince Albert que s'est déroulée, le samedi 9 mai dernier, la 38e Assemblée générale de la Société historique de la Saskatchewan (SHS). Étaient invités à cette réunion tous les membres de la Société, les employés ainsi que toute personne intéressée par le but et la mission de l'organisme. Autour de la table étaient présents également des journalistes venus couvrir la 10e édition des Journées du patrimoine et invités par le conseil d’administration de la SHS.

Trois grands points étaient à l’ordre du jour, en plus de la présentation des rapports du président Louis Stringer, du directeur Alexandre Chartier et du rapport financier :

1-     La présentation de la nouvelle visibilité et le point sur la planification stratégique quinquennale

2-     Le retour à l’équilibre financier

3-     L’adoption des nouveaux règlements

Le président de la SHS a ouvert l'assemblée en soulignant le travail exceptionnel réalisé par l’organisme depuis sa création. Il a remercié son conseil d’administration, le personnel de la SHS ainsi que tous les membres du CA, sans oublier les partenaires. Cet homme d’histoire a maintes fois rappelé « l’importance des petites histoires par rapport la grande ». Il a conclu qu’il est important de respecter le cap déterminé dans le plan stratégique quinquennal sans oublier de maintenir « ce pont entre la jeunesse et l’âge d’or par le biais du patrimoine canadien».

Visibilité et planification stratégique

Alexandre Chartier a bien expliqué l’importance pour la SHS de repenser sa visibilité d’autant plus que ceci fait partie des objectifs de la planification quinquennale. C’est ainsi qu’après plusieurs discussions, deux nouvelles mascottes ont vu le jour. Tilo et Tatawan, une antilope d’Amérique et une chevêche des terriers (chouette aux longues pattes) ont été présentées lors de l’AGA. Ces deux personnages ont pour objectif de rajeunir l’image de la SHS et de toucher un public d’âge scolaire.

« Visibilité » également au niveau des réseaux sociaux ainsi que la création d’un nouveau site internet. Il est a noté également que la SHS s’est dotée d’un nouveau logo qui est, selon M. Stringer « une variation plutôt plaisante de l’emblème floral de la province : le lys des prairies ».

Pour ce qui est du plan stratégique, selon le directeur, «  les avancées  validées à ce jour sont en phase dans l’échelle de temps prédéterminée et le grand défi reste la pérennisation financière de la structure qui mène un combat intense afin de revenir à l’équilibre financier et dans un deuxième temps commencer à résorber la dette accumulée. »

Il a été question du partenariat de la SHS et de Government House. Les questions des membres du Conseil ont porté sur le suivi de ce projet. M. Chartier a précisé que ce projet était important aux yeux de la SHS mais qu'elle a été obligée de l’abandonner pour cause de manque de financement. Il a rajouté également « que ce projet arrivait trop tôt pour la Saskatchewan et que pourquoi ne pas travailler en partenariat avec les nouveaux responsables mais qu’il n’était pas du tout question de le récupérer en l’état actuel des choses ».

Pour finir, les nouveaux règlements ont été adoptés après que les membres de l’assemblée se soient assurés de la conformité du texte par rapport aux exigences de l’Agence du revenu du Canada.

C’est après l'élection du Conseil d’administration, composé d’Annette Labelle, Louis Stringer, Mélissa Bouffard, Mandickou Ngom, Alice Gaudet et Gilles Groleau qu’a pris fin cette 38e Assemblée générale avec son lot de félicitations mais aussi son lot de nouveaux objectifs.

Print
5813

Navigation du site

Categories