Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Wednesday, September 19, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Wednesday 19 September 2018

5 à 7 de Saskatoon: À la recherche de la formule gagnante

Éric Lefol, directeur de la Fédération des francophones de Saskatoon

Éric Lefol, directeur de la Fédération des francophones de Saskatoon

La Fédération des Francophones de Saskatoon a récemment dû prendre une douloureuse décision afin de mieux équilibrer son budget: réduire la fréquence des sacro-saints 5 à 7 organisés chaque semaine au Relais. L’Eau vive fait le point avec le Directeur de la Fédération, Eric Lefol.

La nouvelle est tombée le mois dernier : les 5 à 7 ne seront plus hebdomadaires mais mensuels. La décision, provisoire pour le moment, a été prise par le bureau de direction afin de trouver une solution pour permettre à cette activité, à défaut de générer des profits, de ne pas causer trop de pertes. En effet, lors de la dernière Assemblée générale de la FFS, un déficit de 9000 $ pour cette activité seule a été présenté pour l’année 2013-2014 (voir Eau vive du 18 au 24 Septembre 2014).

Un sondage a été lancé par la Fédération afin de recueillir les réactions et suggestions de la communauté sur la formule à adopter. Contre toute attente, il n’y a pas eu de réactions explosives à l’annonce de la mensualisation des 5 à 7. Si 98% des 70 répondants indiquent qu’ils sont pour le maintien de ces rencontres, ils précisent par contre qu’ils ne souhaitent pas de thèmes ou activités particulières, juste pouvoir se retrouver entre amis, discuter. Ils veulent un espace de rencontre décontracté avec de la musique, et non écouter un discours ou un artiste. Quant au menu, de la poutine, des petites collations ou un menu type café/bistro ont été mentionnés.

Eric Lefol nous indique que pour pouvoir répondre à ces demandes de la communauté, il faudrait par exemple parvenir à un arrangement avec un restaurateur, car la préparation du bon nombre de repas est tout un défi. Surtout quand on fait appel à des bénévoles pour les préparer. « C’est un défi que nous rencontrons. C’est parfois difficile pour les bénévoles de réagir aux imprévus. On ne sait jamais combien de personnes vont venir, alors parfois on a trop de nourriture. Mais quand on n’en a pas assez, cela peut provoquer des frustrations du public. »

Le 5 à 7 du mois de novembre a été l’occasion de découvrir une belle exposition de photos, réalisées par Éric Lefol justement. L’idée de l’expo J’ai découvert Vancouver lui est venue lors d’un séjour en 2013. « C’était ma première fois à Vancouver. J’ai aimé la façon dont on peut s‘y déplacer sans voiture. Se promener à vélo, en transport en commun, à pied, ça donne le temps de pouvoir s’arrêter et prendre des photos. Je pratique la photographie depuis que je suis étudiant. J’ai participé à plusieurs expositions collectives mais c’est la première fois que j’expose seul. »

Le dernier 5 à 7 de l’année 2014 aura lieu le 19 décembre. Alors si vous souhaitez voir cette activité continuer, il ne suffit pas de le dire dans les sondages, il faut y aller! 

Print
6339

Navigation du site

Categories