Close
Simb Simb

Changer la Lois sur les langues officielles est une urgence - Raymond Théberge

Le commissaire aux langues officielles au Rendez-vous fransaskois 2018

Raymond Théberge

Raymond Théberge

SASKATOON - Le samedi 3 novembre dernier, lors du Rendez-vous fransaskois qui se déroulait à l’hôtel Hilton Garden Inn de Saskatoon, près de 200 personnes ont assisté à la conférence du commissaire aux langues officielles, Raymond Théberge.

Originaire de Sainte-Anne-des-Chênes au Manitoba et titulaire d’un doctorat en linguistique de l’Université McGill (1984), M. Théberge a été le neuvième recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton, du 1er juin 2012 au 26 janvier 2018, et est le commissaire aux langues officielles du Canada depuis le 29 janvier 2018. Il confie que l’acceptation en décembre dernier de ce poste est la résultante de toute une vie consacrée à la défense de la dualité linguistique, une passion pour lui.

C’est en s’inspirant du thème du Rendez-vous fransaskois de cette année, « Unis dans la diversité », et sur une note de réconciliation pour souligner l’unité et la solidarité entre les Premières Nations et les Métis que M. Théberge a inauguré son allocution tant attendue. L’insécurité linguistique qui plane sur nos communautés francophones en situation minoritaire a été un élément clé de son discours. M. Théberge reconnait que la variété du français est un atout lié aux réalités sociales des communautés francophones. « Nos accents n’ont aucune incidence sur le sens des mots, ils s’ajoutent à la riche trame musicale de la francophonie canadienne » dit-il, soulignant ainsi l’apport de multiples immigrations francophones dans notre province.

Les priorités de M. Raymond Théberge

L’actuel commissaire aux langues officielles a décliné trois priorités sur lesquelles il se focalisera au cours des prochaines années :

•  Inciter les institutions fédérales à éliminer les obstacles à l’atteinte des objectifs de la Loi sur les langues officielles

•  Faire pression auprès des institutions fédérales et des partenaires afin que les résultats prévus dans le Plan d’action pour les langues officielles soient atteints.

•  Initier une demande auprès du gouvernement fédéral pour une réelle modernisation de la Loi sur les langues officielles afin que cette dernière puisse bien refléter le Canada d’aujourd’hui et de demain.

Selon lui, apporter des changements sur la Loi sur les langues officielles est plus qu’une urgence, car la dernière refonte majeure de cette Loi « remonte bien avant l’avènement d’Internet et des médias sociaux, soit depuis 1988. Nous avons plus que besoin d’une loi qui répond de façon proactive à la réalité changeante du Canada », avoue le Commissaire.

Le financement de l’éducation en milieu minoritaire francophone

Il est du devoir du commissaire aux langues officielles de veiller à ce que les ententes fédérales et provinciales signées, concernant le financement de l’éducation francophone en milieu minoritaire, soient respectées, et qu’il y ait plus de transparence dans la mise en application des décisions. Par exemple, veiller à ce que les fonds alloués aux écoles en milieux minoritaires soient bien acheminés aux écoles. Selon M. Théberge, il y a toujours des « coûts supplémentaires liés à l’enseignement en français. Et selon les ententes, la contribution du gouvernement fédéral est censée combler cet écart et non de financer l’éducation de base. Il reste à savoir maintenant si c’est ce qui se produit ».

Des dispositions en place pour les nouveaux immigrants

Le ministère de l’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada a mis en place un plan d’action pour l’immigration francophone, un plan d’action qui s’exécute du départ à l’arrivée de l’immigrant en sol canadien. Il incombe donc aux politiques de s’assurer que les organismes d’établissement soient assez bien outillés pour appuyer les immigrants francophones dans leur processus d’immigration, tant au niveau de leur accueil à l’aéroport de Saskatoon ou de Régina que de leur établissement.

La protection des droits linguistiques au centre de la réconciliation en Saskatchewan

Le Canada doit appuyer ses langues premières et ses langues officielles en tenant compte du contexte historique et des réalités locales des communautés autochtones et des communautés des langues officielles. Cette dualité est possible. « La promotion et la protection des droits linguistiques n’impliquent jamais de déshabiller Saint-Pierre pour habiller Saint-Paul », déclare M. Théberge. C’est d’ailleurs pour cela que le gouvernement fédéral déposera bientôt un projet de loi sur les langues autochtones. Si le Commissaire aux langues officielles a entamé ses propos sur une note de réconciliation, il les a clôturés sur une note d’engagement à poursuivre son travail afin de mieux appuyer le développement et le progrès de la communauté francophone de la Saskatchewan.

Print
8292

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Un immeuble historique pour le Collège Mathieu

Un immeuble historique pour le Collège Mathieu

REGINA - Le  1er août dernier, le Campus de Regina du Collège Mathieu déménageait dans un bâtiment historique situé au 3304, Dewdney Avenue à Regina.

Saturday, August 18, 2018/Author: Nicolas Roussy/Number of views (9272)/Comments (0)/
L’enseignement peut-il sauver le français en Louisiane ?

L’enseignement peut-il sauver le français en Louisiane ?

Le choix de Théo, documentaire coproduit par le professeur Thomas Cauvin et réalisé par Mi KL Espinasse, met en lumière le renouveau du français en Louisiane grâce au succès de l’immersion.

Thursday, July 5, 2018/Author: Lucas Pilleri (Francopresse)/Number of views (9284)/Comments (0)/
Appui des députés communautaires aux revendications scolaires fransaskoises

Appui des députés communautaires aux revendications scolaires fransaskoises

Pour le président de l’ACF, Roger Gauthier, « quand il est question de nos droits constitutionnels, on a un devoir d’appuyer ceux qui les revendiquent. »

Monday, June 25, 2018/Author: Jean-Pierre Picard/Number of views (8793)/Comments (0)/
Une belle initiative au CÉF

Une belle initiative au CÉF

Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a décidé de remettre une ceinture fléchée fransaskoise à ses finissantes et finissants.

Tuesday, June 12, 2018/Author: Michel Vézina/Number of views (13001)/Comments (0)/
Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

REGINA - Les années 1968 étaient une période de beaucoup de changements, de revendications politiques, culturelles et sociales, ce qui explique pourquoi les chercheurs s’y attardent.

Thursday, June 7, 2018/Author: Hervé Niragira/Number of views (8623)/Comments (0)/
Cours sur les premiers soins en santé mentale

Cours sur les premiers soins en santé mentale

MOOSE JAW - Les 5 et 6 mai derniers, une douzaine de personnes ont participé à une formation sur les premiers soins en santé mentale, animée par Francine Proulx-Kenzle et Roger Gauthier à Moose Jaw.

Thursday, May 10, 2018/Author: L'Eau vive/Number of views (9457)/Comments (0)/
Une soirée de célébrations pour La Cité et le Bac !

Une soirée de célébrations pour La Cité et le Bac !

50 ans d'enseignement en français à l'Université de Regina

REGINA - Voilà maintenant 50 ans que les étudiants et professionnels ont la possibilité d’étudier le français et d’apprendre en français à l'Université de Regina.

Thursday, May 10, 2018/Author: Céline Galophe/Number of views (12572)/Comments (0)/
Un deuxième pavillon pour l'école élémentaire fransaskoise à Regina

Un deuxième pavillon pour l'école élémentaire fransaskoise à Regina

REGINA - Selon un communiqué émis par le Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP), une entente conclue avec la province permettra à l’École Mgr de Laval de compter sur un deuxième pavillon pour désengorger ses locaux actuels.

Tuesday, April 24, 2018/Author: Jean-Pierre Picard/Number of views (12360)/Comments (0)/

C’est fait, une bataille gagnée par le CPIP !

Regina aura une deuxième école élémentaire

Communiqué du Collectif des parents inquiets et préoccupés faisant part de la décision du gouvernement de la Saskatchewan de louer les anciens locaux de l’école St Andrew pour dépeupler le pavillon primaire de l’école Monseigneur de Laval. 

Tuesday, April 24, 2018/Author: Jean de Dieu Ndayahundwa/Number of views (7881)/Comments (0)/
Mise à jour de la cause du CPIP

Mise à jour de la cause du CPIP

Résultats prometteurs de la médiation !

En octobre 2017, le Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP) a déposé un recours judiciaire contre le gouvernement de la Saskatchewan et le Conseil scolaire fransaskois (CSF) pour la construction d’une nouvelle école primaire à Regina et l’offre des programmes et services équivalents à ceux des écoles de la majorité anglophone.

Thursday, April 12, 2018/Author: Jean de Dieu Ndayahundwa/Number of views (8386)/Comments (0)/
Lancement de "Contre toute attente"

Lancement de "Contre toute attente"

50 de vie francophone à l’Université de Regina

REGINA - Le 15 mars 2018 , une quarantaine de personnes se sont rendues à La Cité universitaire francophone pour assister au lancement du livre Contre toute attente de l’historien Michael Poplyansky et du chercheur Abdoulaye Yoh.

Thursday, March 29, 2018/Author: Jean-Pierre Picard/Number of views (11818)/Comments (0)/
Lire avec fiston

Lire avec fiston

Travail d’équipe pour donner le gout de la lecture aux garçons

Lire avec fiston est un projet qui vise à donner le gout de la lecture aux garçons de 3e et 4e années en prêchant par l’exemple.

Thursday, March 29, 2018/Author: Julien Cayouette (Le Voyageur)/Number of views (9960)/Comments (0)/
Un cri d’alarme dans les garderies de l’Ouest

Un cri d’alarme dans les garderies de l’Ouest

Comité des langues officielles en tournée

Un groupe de sept membres du Comité permanent des langues officielles des Communes a récemment séjourné dans l’Ouest canadien pour s’informer sur place de l’état critique des services à la petite enfance francophone.

Sunday, March 25, 2018/Author: Jean-Pierre Dubé (Francopresse)/Number of views (9552)/Comments (0)/
Un livre sur 50 ans de présence francophone à l’Université de Regina

Un livre sur 50 ans de présence francophone à l’Université de Regina

En septembre 1968, le Centre d’études bilingues de Regina voyait le jour au cœur de l’Université de Regina. Cinquante ans plus tard, La Cité universitaire francophone et le programme du Bac en éducation française sont les fiers représentants de la francophonie à l'université.

Thursday, March 1, 2018/Author: Marie Galophe/Number of views (13204)/Comments (0)/
Ponteix obtient sa région scolaire fransaskoise

Ponteix obtient sa région scolaire fransaskoise

Le 7 février dernier, lors de sa séance régulière à Regina, le Conseil scolaire fransaskois (CSF) a décidé d’accorder une région scolaire distincte à Ponteix, accompagnée d’un siège à la table des conseillers scolaires.

Saturday, February 24, 2018/Author: Pierre-Émile Claveau/Number of views (10038)/Comments (0)/
RSS
135678910Last

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Journée du chandail rose 2020

Journée du chandail rose  À l’approche de la Journée nationale contre l’intimidation, aussi connue sous le nom de la Journée du chandail rose, il est essentiel pour nos communautés scolaires de continuer à sensibiliser afin de prévenir...
Monday, February 10, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Foire des carrières au PSQV à Régina

Foire des carrières au PSQV à RéginaLes 29 et 30 octobre derniers avaient lieu les Foires francophones des carrières du CÉF. Organisées par le service d’orientation du Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) en partenariat avec le Conseil...
Tuesday, February 4, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Projet entrepreneurial

Depuis deux ans, les élèves des écoles Beau Soleil et Mathieu de Gravelbourg participent à un projet entrepreneurial, Jeunes en affaires, sous le leadership de Mme Isabelle Blanchard du Bureau de développement économique de Gravelbourg et de Mme...
Tuesday, February 4, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/
135678910Last

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top