Close
Jean-Pierre Picard (EV)
/ Categories: Éditorial, Opinion, Politique

NPD Alberta et Conservateurs fédéraux : même avantage

Ils étaient nombreux à se réjouir de la surprenante arrivée au pouvoir du NPD en Alberta. Après avoir maintenu les Conservateurs au pouvoir pendant 44 ans, la province a fini par avoir la réputation d’une société plutôt à droite. Plusieurs parlent d’un vent de changement au pays.

Mais ceux qui voudraient empêcher Stephen Harper d’obtenir quatre mandats majoritaires consécutifs,  record égalé uniquement par Wilfrid Laurier et John A. MacDonald, ne devraient pas se réjouir trop vite. C’est grâce aux failles de notre système électoral que le NPD a pu se glisser entre les divisions du vote de ses adversaires. 

En fait c’est généralement le cas au Canada. Il est rare de voir un parti prendre le pouvoir avec une majorité de votes. L’équipe de Harper a remporté l’élection de 2011 avec moins de 40% du suffrage exprimé (39,6%). Cela ressemble à ce qu’a obtenu le NPD albertain a obtenu (40%).

En Alberta, l’arrivée du Wild Rose Alliance Party est venue saper l’appui aux Conservateurs en séduisant les électeurs les plus à droite de l’échiquier.  Le WRAP a réussi à maintenir la quasi totalité de ses sièges en plus d’en gagner 4 de plus qu’en 2012. L’appui populaire aux partis de droite albertains s’est maintenu au dessus de la barre des 50% depuis l’élection de 2004.

À Ottawa, c’est le même scénario, mais à l’inverse. Ce sont les partis plus à gauche (ceci étant relatif évidemment… pas besoin d’être socialiste pour être à gauche de Stephen Harper) qui se divisent le vote. On a tendance à oublier qu’après l’élection de 1993 les Conservateurs fédéraux n’avaient plus que 2 sièges alors que les Réformistes de Preston Manning en remportaient 52. En 1997 le Reform Party devenait l’opposition officielle face aux Libéraux reportés au pouvoir.

Le règne des Libéraux aurait pu continuer longtemps si les partis de droite n’avaient pas uni leurs forces derrière un seul parti. Le Reform Party est devenu le Canadian Alliance en 2000 avant de s’unir au parti Progressiste conservateur moribond en 2003. 

À l’élection suivante, en 2004, les Libéraux n’obtenaient qu’un gouvernement minoritaire. Puis en 2005, la droite, unie sous Stephen Harper, prenait le pouvoir et ça dure depuis ce temps.

Il y a fort à parier qu’avec la division du vote centre/centre-gauche aux élections fédérales Harper risque de se faufiler encore une fois au pouvoir. Qu’est-ce que cela augure pour le pays? 

Ce gouvernement a sabré dans tellement d’institutions en recherche en environnement que l’on peut se demander combien de temps il faudra pour reconstruire. Sur le site Web de l’Association des communicateurs scientifiques du Québec on peut lire :  « Le gouvernement fédéral musèle les scientifiques, coupe leur financement pour la recherche… »

Et il y a d’autres domaines qui subissent les politiques actuelles comme les programmes sociaux, les libertés civiles, etc. 

Je vous invite à lire l’excellente analyse de Chantal Hébert dans l’Actualité sur ce qui nous attend avec un prochain gouvernement Harper. Selon elle, « S’il est réélu, Stephen Harper pourrait lancer un assaut décisif contre les deux derniers bastions de résistance aux idées conservatrices : la Cour suprême et Radio-Canada. » 

http://www.lactualite.com/opinions/les-prochains-combats-de-stephen-harper/

Print
15559

Autres nouvelles - Éducation

Les jeunes s’emparent du Parlement

Les jeunes s’emparent du Parlement

REGINA - Le Parlement franco-canadien du Nord et de l'Ouest (PFCNO) se déroule chaque année et rassemble les jeunes francophones des provinces du Nord et de l'Ouest du Canada. Cet évènement national donne la chance aux jeunes qui ont entre 16 et 25 ans de donner leur propre avis à propos des politiques adoptées par le Parlement officiel et, bien sûr, de se faire plein d’amis.

Thursday, November 13, 2014/Author: Anonym/Number of views (25936)/Comments (0)/
Pour une éducation fransaskoise de la pré-maternelle à l’université

Pour une éducation fransaskoise de la pré-maternelle à l’université

L'éducation au coeur des discussions au Rendez-vous fransaskois 2014

SASKATOON - Cette année, l’édition 2014 du Rendez-vous fransaskois se déroulait à Saskatoon sous le thème de l’éducation. En ouverture, samedi le 8 novembre, la présidente nouvellement réélue de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), Françoise Sigur-Cloutier, a rappelé l’importance de cette thématique. Ainsi, selon elle, ‘’toute la valeur de notre communauté dépend de cette cause’’

Wednesday, November 12, 2014/Author: Arnaud Decroix/Number of views (24710)/Comments (0)/

Postsecondaire : petit voyage dans le temps

Au Rendez-vous fransaskois, le kiosque de l’Eau vive permettait de faire un petit voyage dans le temps en se promenant dans les albums de l’hebdomadaire des 30 dernières années. Les gens s’amusaient à regarder les photos des membres de la communauté à une époque où les cheveux étaient plus foncés ou plus fournis.

Wednesday, November 12, 2014/Author: Jean-Pierre Picard/Number of views (20726)/Comments (0)/
Mais que font les professeurs quand ils ne sont pas en classe?

Mais que font les professeurs quand ils ne sont pas en classe?

Congrès annuel de l’Association des professeurs de français de la Saskatchewan (APFS)

Quand vous regardez le calendrier scolaire de votre enfant, vous voyez toutes ces journées mystérieuses : perfectionnement professionnel, session de planification, conventions... Et je suis sûre que vous vous demandez ce que ce font les enseignants au lieu d’être en classe avec votre enfant. 

Thursday, November 6, 2014/Author: Alexandra Drame (EV)/Number of views (22748)/Comments (0)/
L’École Valois à l’heure de l’Halloween

L’École Valois à l’heure de l’Halloween

PRINCE ALBERT - Sous les yeux du Père Valois, le fondateur de la seule école francophone de Prince Albert, et avec l’accord de M. RIVARD, directeur des lieux, les chaises, les tables et les enfants studieux ont laissé place à des locataires d’un soir à savoir des fantômes, des animaux de la nuit, des toiles d’araignée et beaucoup d’autres personnages.

Thursday, November 6, 2014/Author: Ahmed Hassan Farah (EV)/Number of views (22658)/Comments (0)/
« Ne pas perdre ma langue! »

« Ne pas perdre ma langue! »

Jamie Gignac de Vonda au Campus St-Jean

Il y a deux ans, la Fransaskoise Jamie Gignac, alors élève de 12e année à l’école Providence de Vonda, s’est retrouvée devant un dilemme : quoi faire au terme de ses études secondaires? « J’ai changé d’idée au moins cinq fois en cours d’année », avoue candidement la jeune femme. 
Wednesday, October 29, 2014/Author: Étienne Alary/Number of views (24929)/Comments (0)/
Mgr de Laval lutte contre la faim, avec enthousiasme

Mgr de Laval lutte contre la faim, avec enthousiasme

Certains auront du mal à y croire. « La faim existe au Canada »1, qui fait partie des 10 pays les plus riches de la planète. Les élèves de l'école Mgr de Laval de Regina ont décidé de faire quelque chose.

Wednesday, October 22, 2014/Author: Luc Bengono/Number of views (23503)/Comments (0)/
Congrès annuel du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC)

Congrès annuel du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC)

François Kasongo élu représentant de l'Ouest au conseil d'administration

Plus de 85 personnes, présidences des collèges, directions générales, directions des études et de la formation continue, ainsi que de nombreux partenaires, ont participé encore une fois au congrès annuel du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC) qui s’est tenu les 2 et 3 octobre derniers à Ottawa sous l’égide de La Cité. 

Wednesday, October 22, 2014/Author: Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC)/Number of views (23415)/Comments (0)/
Congrès de la Fédération nationale des conseils scolaires francophones

Congrès de la Fédération nationale des conseils scolaires francophones

La Fédération nationale des conseils scolaires francophones (FNCSF) représentant environ 150 000 élèves de langue française répartis dans plus de 640 écoles partout au pays tenait son congrès annuel sur le thème du démarchage, à Niagara Falls, du 16 au 18 octobre.

Wednesday, October 22, 2014/Author: L'Eau vive/Number of views (24146)/Comments (0)/
Émile Fortier: Comme une grande famille!

Émile Fortier: Comme une grande famille!

Un fransaskois au Campus St-Jean d'Edmonton

EDMONTON - Avec ses 750 étudiants, le Campus Saint-Jean est considéré comme un petit établissement au sein de l’Université de l’Alberta qui accueille chaque année près de 30 000 étudiants.

Wednesday, October 22, 2014/Author: Étienne Alary/Number of views (24066)/Comments (0)/
Capacité d’apprentissage: Six lieux, 3 groupes et un couffin

Capacité d’apprentissage: Six lieux, 3 groupes et un couffin

Des chercheurs ont suivi pendant quatre ans des jeunes enfants en milieu minoritaire pour mesurer l’impact d’un programme enrichi créé en Saskatchewan. Le résultat est « significatif » et pertinent.

Wednesday, October 22, 2014/Author: Jean-Pierre Dubé (Francopresse)/Number of views (20804)/Comments (0)/

Des facteurs socioéconomiques et culturels influent sur la performance au chapitre de l'éducation et des compétences

Il faut mieux comprendre les défis particuliers auxquels sont confrontés les autochtones.

Selon un nouveau rapport du Conference Board du Canada sur l'éducation et les compétences dans les territoires produit dans le cadre de l'analyse Les performances du Canada, les résultats des territoires au chapitre de l'éducation et des compétences sont inférieurs à ceux des provinces en raison d'écarts notables entre les niveaux de scolarité des populations autochtones et non autochtones.

Thursday, October 16, 2014/Author: Conference Board of Canada/Number of views (17554)/Comments (0)/
Omnium de volleyball

Omnium de volleyball

Un projet de l'AJF et du CÉF

C’est sous le signe de la fraternité que s’est déroulé l’Omnium fransaskois de volleyball au centre Henk Ruys à Saskatoon les 8 et 9 octobre derniers.  Quelque 483 élèves des écoles du Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) des quatre coins de la province se sont amusés en y participant.  

Thursday, October 16, 2014/Author: Alexandre Daubisse (EV)/Number of views (29153)/Comments (0)/
Le Lien: Un centre de ressources francophones provincial

Le Lien: Un centre de ressources francophones provincial

Une mine de ressources à une distance de clic

Créé en 1986, le Lien est un centre de ressources culturelles et pédagogiques en français. Il dessert les francophones et francophiles de la Saskatchewan et de l’Ouest canadien. Seul centre francophone de prestation de services, le Lien met gratuitement à la disposition de ses usagers 42 000 titres soit 70 000 ressources sous forme de livres, de films (DVD, VHS), de CDs et propose l’accès à du matériel audiovisuel.

Wednesday, October 15, 2014/Author: Alexandre Daubisse (EV)/Number of views (21579)/Comments (0)/
Nicole Lemire:  De Nipawin à Edmonton, en passant par Prince Albert

Nicole Lemire: De Nipawin à Edmonton, en passant par Prince Albert

Chaque année, des milliers d’étudiants en 12e année sont confrontés à la même question : qu’est-ce qu’ils feront après l’obtention de leur diplôme : amorcer des études collégiales ou universitaires, aller directement sur le marché du travail ou prendre une pause d’études?

 

Thursday, October 9, 2014/Author: Étienne Alary/Number of views (22273)/Comments (0)/
RSS
First1819202123252627Last

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

12345678910Last

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top